AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fin de journée suprenante [PV. Morgan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 29
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Fin de journée suprenante [PV. Morgan]   Dim 22 Avr - 14:49

Fin de journée. Une journée passée, une de plus. Je ne sais pas si je commence à trouver cela monotone ou bien s’il s’agit simplement des derniers jours qui ont été particulièrement répétitifs, mais j’ai l’impression d’avoir passé mon temps à faire toujours la même chose, soigner des petites coupures sur à peu près tous les élèves qui venaient me voir. Je ne sais pas ce qu’on leur a donné à faire, mais je n’ai pas vu vraiment d’autre blessure. Les élèves venaient me voir, couverts de petites coupures très fines, pas vraiment impressionnantes, mais elles semblaient assez douloureuses. Tout ça a fait que je n’ai pas pu faire mes petites recherches personnelles pour de nouveaux remèdes.

M’arrachant au livre que je lisais, je sortis de l’infirmerie et fermai la porte derrière moi. Les élèves savent qu’ils peuvent y entrer comme ils veulent, du moment qu’ils viennent uniquement chercher ce qu’ils ont besoin. Et s’il y a vraiment une urgence, il y a toujours moyen de me contacter d’une manière ou d’une autre. Je parcourus le couloir et montai d’un étage. Je me dirigeai vers les appartements du personnel. La direction avait eu une très bonne idée en aménageant l’un de ces appartements comme vestiaires pour le personnel. Non pas que je m’en serve pour stocker mes affaires, celles-ci restent toujours sur moi, comme par exemple mon arc et son carquois, mais je m’en sers en fin de journée, pour venir me passer un peu d’eau sur le visage et surtout, sortir de l’atmosphère remplie de médicaments que constitue l’infirmerie. Cela me permet de rester dans la pension tout en faisant de petites choses essentielles. J’y passe aussi de temps en temps, après être passée dans une classe ou dans un dortoir pour soigner un élève, etc... ça m’évite de devoir attendre l’infirmerie pour me nettoyer les mains ou autre.

J’arrivai devant la porte du vestiaire et j’entendis du bruit, provenant de l’intérieur. Rien d’étonnant, tout le personnel y passe au moins une fois par jour, il n’y a rien d’exceptionnel à ce que quelqu’un se trouve ici avant moi. J’appuyai sur la poignée et entrai, tout en restant polie.

« Bonjour, comment s’est…. »

Le reste de la phrase ne vint jamais. Devant moi, se tenait la dernière personne que je pensais voir ici aujourd’hui. Que faisait-il, d’ailleurs, là ? Je croyais qu’il était parti lorsqu’il a reçu son diplôme et qu’il travaillait à une place ou à une autre, mais pas que je me retrouverais quasi nez-à-nez avec. J’effaçai l’étonnement qui s’affichait sur mon visage et je me repris, du moins, j’essayai.

« Toi ? ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan S. Thornwood

avatar

Masculin ○ Messages : 141
○ Localisation : difficile à trouver
○ Emploi/loisirs : Armurier et chorégraphe (en charge du club de danse de mahora)
○ Situation amoureuse : tu m'as pris pour qui ?

Carte d'Identité
Classe: Catalyseur
Situation: Personnel de la pension à temps partiel
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Fin de journée suprenante [PV. Morgan]   Dim 22 Avr - 19:23

Parmi les moments de la journée que Morgan appréciait particulièrement, il n'y avait pas l'aube, ni le crépuscule, ni le début d'après-midi et l'ambiance de douce sieste qui l'accompagne, par contre il y avait LA douche. La douche de fin de journée, après 4 heures de danse intensive (même quand on était juste coach, on bougeait pas mal, surtout quand on s'appelait Morgan et qu'on était danseur avant d'être chorégraphe), la douche bien chaude qui détend les muscles et désincruste la crasse et la sueur de notre peau, celle qui suit un effort physique intense et bénéfique, et qui permet d'enlever son vieux jogging gris informe et malodorant (Morgan devait le laver tous les jours pour essayer de le garder propre) et d'enfiler une tenue plus habituelle à base de soie noire et de cuir.

Mais pour le moment, il venait tout juste de sortir de la douche et s'enroula une serviette autour des jambes en secouant ses cheveux mouillés "façon chien qui s'ébroue" (dixit son frère, qui lui préférait l'usage du sèche-cheveux). Ses vêtements étaient restés dans le "vestiaire", à cette heure-ci toujours désert, la plupart des profs étant déjà partis.

Les cheveux toujours dans les yeux et ne voyant pas vraiment ce qu'il faisait, il sorti de la salle de douche à proprement parler en chantant très bas la musique sur laquelle il faisait travailler le club de danse actuellement, s'étira, s'ébouriffa encore un peu plus si c'était possible puis parti à la recherche de ses vêtements civils au milieu du fatras laissé par les autres profs. Le vestiaire avait tendance à servir de seconde salle des profs et de débarras, en encore moins rangé, et il devait parfois faire des fouilles archéologiques sous les affaires des autres pour retrouver les siennes, priant à chaque fois pour que ses vêtements propres ne se retrouvent pas sous les joggings puants du prof de sport. Franchement, à quoi ça servait de se changer et de prendre une douche si c'est pour retrouver nos vêtements de rechange aussi sales que ceux qu'on vient de quitter ?

Cette fois-ci, il avait eu de la chance, c'était le bibliothécaire qui avait choisit de mettre ses affaires en équilibre précaire sur les siennes, et qui visiblement n'était toujours pas parti. C'est vrai que les bibliothécaires faisaient de sacrés horaires pour permettre aux étudiants de se documenter pendant plusieurs heures après la fin des cours.

C'est à ce moment-là que la porte s'ouvrit.

« Bonjour, comment s’est…toi ? Ici? »

La voix, bien connue et visiblement médusée, appartenait à Luinil, pas besoin de soulever sa frange encore humide pour reconnaître l'infirmière. Pourquoi semblait-elle surprise ? Il avait pourtant été présenté, avec les nouveaux surveillants et professeurs, au début de l'année scolaire... Peut-être n'était-elle pas là ? à la réflexion il ne se souvenait pas de l'avoir vue...

Il fallût plusieurs secondes à Morgan pour se rendre compte de la totalité de la situation. Sa tenue, par exemple. Il vira par contre au rouge soutenu en moins de temps qu'il n'en faut pour le lire et baissa la tête pour se cacher les yeux derrière sa frange, vieux réflexe de "si j'te vois pas tu m'vois pas", essayant désespérément de trouver quelque chose pour se couvrir autour de lui, sans le trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 29
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Fin de journée suprenante [PV. Morgan]   Dim 29 Avr - 19:12

Le premier moment de surprise passé, je me rendis compte que Morgan était à moitié nu. En temps normal, ça ne me dérangerait pas, j’en vois passer du monde, dans mon infirmerie, à qui je demande de se déshabiller pour pouvoir les examiner. Mais je ne sais pas pourquoi, avec lui, je sens que ce n’est pas la même chose. Peut-être parce que ce n’est pas simplement un élève ? Il doit y avoir de ça. D’ailleurs, s’il est ici aujourd’hui, c’est qu’il doit avoir une très bonne raison. Sinon, pourquoi serait-il là, à moitié nu et sortant de la douche ?

Je me dirigeai vers la fenêtre et me mis à regarder par celle-ci, pour éviter d’observer Morgan. Est-ce une certaine forme de pudeur ? Possible, je pense que si nos places avaient été échangées, je lui aurais demandé de se retourner ou de sortir le temps de devenir présentable ou du moins, le temps d’avoir mis quelques vêtements. J’observai le paysage que l’on pouvait apercevoir depuis ici, espérant que pendant ce temps, Morgan aurait la jugeote de s’habiller pour que je puisse le regarder pour discuter. Il n’y a rien de plus désagréable que de parler à quelqu’un en lui tournant le dos ou qui vous tourne le dos. Je croisai les bras et posai la question qui me trottait dans la tête depuis que j’étais rentrée dans cette pièce.

« Et donc, Morgan Thornwood, que fais-tu ici, dans une salle réservée au personnel et à moitié nu ? Je croyais que tu avais quitté la pension, à la fin de l’année passée, après avoir reçu ton diplôme et que tu étais parti pour travailler. Du moins, c’était ce que je pensais. »

J’étais vraiment curieuse de connaitre les raisons qui font qu’il se trouve actuellement en face de moi et, plus généralement, pourquoi il se trouve dans la pension alors qu’il a eu son diplôme l’année passée et donc, qu’il était censé avoir quitté l’ambiance feutrée de la pension pour entrer dans le monde réel et commencer à travailler pour gagner sa vie. Plusieurs théories s’échafaudaient dans ma tête, mais aucune ne me paraissaient probable. En tout cas, s’il officiait ici, que ce soit en tant que professeur ou en tant qu’aide, que ce soit n’importe où, il avait dû être présenté en début d’année. Malheureusement, je n’avais pas pu y assister, à cette séance, donc je me surprenais souvent à me demander qui étaient ces inconnus que je croisais dans les couloirs et à qui je disais bonjour sans les connaître. En tout cas, si Morgan travaille ici, il ne doit pas être souvent dans le bâtiment principal. Je l’aurais croisé depuis longtemps, sinon, que ce soit dans un couloir ou bien dans une autre salle. Ce qui me fait dire qu’il doit être quelque part où je ne vais quasiment pas. Ou bien que nous n’avons pas eu de chance et que l’on s’est chaque fois loupé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan S. Thornwood

avatar

Masculin ○ Messages : 141
○ Localisation : difficile à trouver
○ Emploi/loisirs : Armurier et chorégraphe (en charge du club de danse de mahora)
○ Situation amoureuse : tu m'as pris pour qui ?

Carte d'Identité
Classe: Catalyseur
Situation: Personnel de la pension à temps partiel
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Fin de journée suprenante [PV. Morgan]   Dim 29 Avr - 20:38

Morgan finit de se sécher en vitesse, enfila un caleçon et un pantalon en cuir, boucla sa ceinture en reprenant peu à peu son calme et reprit la parole pendant qu'il cherchait sa chemise, la voix déjà plus posée:

"Je suis le nouveau coach et chorégraphe du club de danse, je viens l'après-midi."

Il ne s'attarda pas sur son autre boulot à l'armurerie, mais précisa tout de même qu'il ne venait que l'après-midi. Ne serait-ce que pour expliquer qu'ils ne se soient jamais croisés auparavant. Il fouilla à nouveau dans le fatras devant lui, de façon plus énergique.

Où pouvait donc bien être sa chemise ? Il l'avait en arrivant pourtant... Il n'allait quand même pas remettre son jogging dégueulasse et trempé de sueur !

Bon, il allait falloir faire des fouilles plus profondes du coup... sortir par le hall principal à moitié nu, ça faisait désordre. Sans compter que Luinil était à deux pas de lui....

Ah, un morceau de tissu en soie noire, ça devait être ça !

Morgan tira victorieusement sur le bout de tissu qui dépassait... et découvrit que l'appellation "bout de tissu" était la seule encore valable pour désigner ce qui avait été sa chemise... Mais que lui était-il arrivée ?

Tentant de ne pas céder à la colère, il se retint de balancer à terre toutes les affaires devant lui et se contenta de fouiller un peu plus loin... Et de retirer brusquement sa main, dégoulinant de sang. Il y avait un truc pointu et coupant dans le tas ! Et ça avait ruiné sa chemise !

Il se suça le doigt distraitement et tenta de rassembler ses affaires d'une main, sans s'occuper de ce que faisait l'infirmière dans son dos. Finalement, il allait devoir rester torse-nu jusqu'à chez lui, vive l'exhibitionnisme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fin de journée suprenante [PV. Morgan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fin de journée suprenante [PV. Morgan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bonne ou mauvaise journée ? [ Bailey ]
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mahora no Shima :: Île de Mahora :: Partie Ouest :: L'Ecole de Mahora et sa Pension :: La pension :: Appartements du Personnel-
Sauter vers: