AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les cycles du Zodiaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iku L. Samuro
Fondatrice de choc !

avatar

Féminin ○ Messages : 432
○ Age : 25
○ Localisation : Derrière toi. *BAM !* Haha ! C'était une blague ! J'étais devant.
○ Emploi/loisirs : Batteuse et chanteuse dans le groupe Yomi's Dawn, directrice du CEDEM. Sinon, s'entraîner au combat, bricoler des trucs, tous les sports, lire, sortir, etc...
○ Situation amoureuse : Lloyd, Lloyd Herwing !

Carte d'Identité
Classe: Demanen
Situation: 4ème année de lycée en fillière HTAA ; directrice du CEDEM.
Informations pratiques:

MessageSujet: Les cycles du Zodiaque   Ven 30 Déc - 20:26


Les cycles du Zodiaque



Ne vous-êtes vous jamais demandés d'où venait la légende des signes du Zodiaque ? J'ai ici la réponse : elle est non seulement d'origine antique, mais surtout d'origine mutante.


Il ne sera pas question d'astrologie ou d'horoscope, ou d'autres trucs du genre, mais de mana. Cela a déjà été précisé dans ce sujet (cliquez ici) alors vous devez sûrement le savoir, mais le mana compose chaque élément de l'univers. Cependant, dans une année, le mana évolue sous forme de flux : en hiver et au printemps, son intensité semble équilibrée et en fin de printemps, il semble totalement abondant. Brusquement, en juillet, il y a comme un effet de balance qui fait que le mana est beaucoup moins présent dans l'air, et donc plus difficile à utiliser. Les catastrophes naturelles sont également plus favorables à cette période de l'année, et le temps est parfois plus chaotique. En effet, il n'est pas étrange, particulièrement en territoire mutant (où l'activité du mana est logiquement plus importante), de voir une averse de grêle tomber au lendemain d'un jour de canicule, ou même d'avoir une semaine de gel avant un temps estival. En automne, il revient, peu à peu, et ainsi, le cycle recommence. Si vous voulez plus de précisions, le mois d'abondance est Juin, le mois de néant est Juillet, et celui d'équilibre est Décembre.

Cependant, cela ne s'arrête pas là. Sur dix mois de l'année, chaque mois correspond à un élément. Vous pouvez voir, sur le tableau ci-dessous, quel mois correspond à quel élément et quel est le niveau d'intensité du mana du mois sur une échelle de 12. A la première colonne, vous allez voir la liste des signes du Zodiaque, lisez juste la suite du sujet et vous allez comprendre le rapport :)


Ces signes du Zodiaque sont, en réalité, en relation avec une religion exclusivement mutante et Tuath qui se nomme le Kykloïsme (venant du terme grec « Kyklos » qui veut dire Cycle).

Dans l'antiquité, voire la préhistoire, les anciens Tuaths se sont rapidement rendus compte de l'existence des cycles de mana. A cette époque, le mana était beaucoup plus visible qu'aujourd'hui, il se présentait sous la forme de petits filaments multicolores ressemblant à des arcs-en-ciel, qui se mouvaient dans l'air. En période d'abondance, ces ondes brillaient intensément, et en période de vide ou de rééquilibre, elles étaient moins visibles, plus ternes. Par conséquence, en observant la nature, en faisant des sortes de calculs, des expériences et en observant le ciel, les Tuaths ont fait un rapprochement entre leurs divinités de la nature, les flux des éléments, les cycles, et les formes qu'ils déchiffraient dans les étoiles soit les constellations (qui sont la véritable origine des signes du Zodiaque, informez vous si vous voulez en savoir plus ;D). Ensuite, ils ont écrit dessus, en commençant par faire une sorte de Bible Kyklos... Ainsi sont nés les prémices de la religion mutante.
Par ailleurs, le Kykloïsme est l'origine même des signes du Zodiaque qui ont été repris par les humains quelques millénaires plus tard, dans la pure ignorance.


Dans ce sujet, j'ai utilisé le terme « flux », qui désigne en général un ensemble d'éléments évoluant dans un sens commun, qui peut donc être entendu comme un déplacement caractérisé par une origine, une destination et un trajet. Dans ce cas là, une question persiste : quelle est l'origine même du mana ?

On pourrait y répondre de différentes façons. De nos jours, la religion Kyklos est une religion agnostique à tendance athée, car une théorie scientifique a été retenue. Cette théorie, qui n'a pas encore été totalement confirmée mais qui est officielle (comme notre théorie du Big Bang, si vous voulez), est la suivante : à chaque cycle, le mana est aspiré dans un autre monde parallèle, celui des Tuaths. Ce monde évolue avec les mêmes règles temporelles que nous, ainsi, ses habitants ont, comme ceux de la Terre, cinq mois de calme, un mois d'abondance, un mois de néant et cinq mois de rééquilibre. Cependant, le système est inversé : quand nous sommes en période de rééquilibre en automne, ils sont en période de calme et inversement au printemps. Par conséquent, pour satisfaire les besoins des deux mondes, le mana passe d'un monde à l'autre chaque année et, pour le moment, il n'y a eu aucune faille dans le système.
Au tout début de la religion Kyklos, tout le monde avait la certitude d'un Dieu créateur, fabricant du mana, père des divinités des dix éléments (représentés comme les signes du Zodiaque), qui écrivait et dessinait dans le ciel avec les étoiles pour faire passer aux Tuaths le message de son existence. De beaux contes, des belles histoires et légendes mythologiques à ce propos, étaient écrits dans la Bible Kyklos. Ces contes délivraient des messages d'amours et une liste de principes liés à chaque mois. Mais au fil des millénaires, l'idée d'un Dieu créateur, certes poétique, a été remplacée par des idées athées ou majoritairement agnostiques. Cependant, la religion Kyklos persiste en un sens : les principes persistent, les cérémonies de début de cycle également, et les contes Kykloïstes sont les histoires que l'on raconte aux enfants. Il y a des lieux religieux à Mahora, des églises, des cathédrales, des temples, des chapelles, mais ils ne sont en aucun cas des lieux de culte à un Dieu, sauf exception de religion. Il y a, sur l'île, deux temples shintoïstes et une église chrétienne, mais le reste des bâtiments religieux sont des lieux de repos, de calme, où, au lieux de vouer un culte à un Dieu, on célèbre la nature et l'égalité, on se recueille, on se confie.


Car la nature est partie intégrante du mana comme le mana est partie intégrante de la nature. C'est quelque chose de beau, de merveilleux, qui mérite d'être célébré comme il se doit. Même si les cycles apportent des périodes de précarité, de difficulté, qui ont apporté des catastrophes, comme par exemple l'intrusion des Witch Hunters en juillet 2009 ; même si le système n'est pas parfait, il n'y a jamais eu aucune faille dans son fonctionnement, car il est fait pour fonctionner et amener du mieux qu'il le peut un semblant de paix dans deux mondes qui paraissent différents mais qui ne le sont, en réalité, pas vraiment.
En effet, avec la même vision du temps qui passe, les mêmes principes, la même énergie, il est plus difficile qu'il n'y paraît de trouver des différences entre la Terre et Gualdhamia. Et les mutants, les Tuaths, sont fiers de leur monde, leurs principes, qui font que désormais, même les Anges et les Démons arrivent à vivre ensemble dans la bonne entente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahora-no-shima.forumactif.org/
 

Les cycles du Zodiaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Signes du Zodiaque
» Parodie YuGiOh (version chevaliers du zodiaque abrégé)
» ZODIAQUE/ASTROLOGIE
» ✩ Cours n° 1 ✩ : Constellations du Zodiaque
» présentation des signes du zodiaque
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mahora no Shima :: Contexte - Guide de Mahora-
Sauter vers: