AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Heart ξ Sü. Heguth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heart Sü. Heguth

avatar

Masculin ○ Messages : 403
○ Age : 26
○ Localisation : ... *no comment*
○ Emploi/loisirs : ... *no comment*
○ Situation amoureuse : ...

Carte d'Identité
Classe: Bouclier : Shiin
Situation: Diplomé du HPC. Explorateur.
Informations pratiques:

MessageSujet: Heart ξ Sü. Heguth   Lun 15 Aoû - 20:09

« Soigner en chantant, tant que ça vient du coeur, c'est le plus important .»

Heart Sü. Heguth
.
FEAT. VY2 (Yuma) of VOCALOID.

Identité
.


Nom : Sü. Heguth
Prénom : Heart
Surnom : Heart
Âge : 20 ans (14/10/91)
Sexe :
Orientation Sexuelle : ?
Statut : Etudiant
Classe : Bouclier : Shiin
Nationalité : Terradatienne



Aptitudes au combat
.



Présente ton personnage
.


Spoiler:
 

Heart est quelqu’un d’assez compliqué –en même temps tous mes personnages le sont u.u-.
La première chose qu’il faut savoir chez lui est que sa couleur préférée est le noir. Oui il est daltonien de naissance. Ensuite, qu’il n’aime pas trop les personnes étrangères, c’est à dire qu’il n’aime en principe pas approcher les gens et à tendance à les éviter. Non pas que c’est un beau garçon ténébreux qui aime se faire désirer par les filles, mais que par principe il n’aime pas se mélanger aux autres. Il n’aime partager que sa voix avec autrui. Une voix défaillante (voir pouvoir) mais redoutable. Il est donc taciturne.
Il ne se base que sur son jugement personnel et à tendance à se braquer facilement quand on le vexe.
Pourtant cette personne a bien des qualités –oui oui. Il est assez perfectionniste dans tout ce qu’il entreprend ce qui lui tire des faveurs de ses camarades. Ensuite il a une âme de justicier. Il volera au secours de n’importe qui, même si la cause est perdue, car toute vie est importante à ses yeux et personne ne mérite de souffrir. (oui premier paradoxe de personnalité). Seulement, il ne demandera jamais son reste ; il n’est pas vraiment rancunier ou montre très peu se côté. Il n’a pas la main sur le cœur non plus mais sait partager au moment propice.
Néanmoins ça ne fait pas de lui une personne manipulable non plus. Il sait parfaitement se défendre, d’ailleurs il a un petit côté rebelle qui sommeille en lui qui survient de temps en temps quand on l’embête de trop.
La manipulation est un art qu’il a banni de son langage il y a fort longtemps, c’est une personne simple, qui rend service sans arrière pensée. S’il vous aide, voilà. Un simple merci suffira. Ah oui, il ne supporte pas l’impolitesse, c’est peut être la chose qu’il supporte le moins avec le manque de courage. Pour lui une personne courageuse est une personne qui a de la valeur car elle se bat et n’abandonne pas. C’est une des valeurs auxquelles il tient le plus d’ailleurs.
Pour une simple description physique, oui ses cheveux roses sont tout à fait naturels et aussi un peu un complexe, bien qu’il adore le rose, puisqu’on s’est souvent moqué de lui quand il était petit. Ses yeux sont dorés (jaune éclatant) et sont réellement le miroir de son âme. Il pense énormément avec ses yeux. (on peut deviner ce qu’il ressent rien qu’en le scrutant).
Ses vêtements fonctionnent par la magi-technologie. Il a des enceintes incorporés dans ses habits noirs et blancs qui se mettent en route sous sa volonté. Il a enregistré ses morceaux de musique pour pouvoir chanter n'importe quand n'importe où. Cela fonctionne sur son mana propre.


Biographie du personnage
.


Naître baigné dans un amour absolu, c’est ce que, moi Heart au nom venant du cœur profond, j’ai connu. Seulement moi qui naquis ce 14 octobre 1991 dans la ville de Terradata, civilisation mutante vivant sous terre. Je fus muet et atteint du daltonisme achromatopsie (perception en noir et blanc, d’aucune couleur.) de naissance. Malgré cela mes parents m’aimaient profondément. J’étais leur fils adoré. Heart, le nom du cœur, de l’amour.
Ma mère était une maman poule, toujours à me choyer, toujours à s’inquiéter pour moi, être derrière moi en cas de chute, de maladresse ou de pleurs. C’était ma mère, la meilleure, la plus souriante, ravissante et si aimable. Quant à mon père, il était un peu stricte et râleur mais je savais que c’était dans le but de me protéger à sa façon. Il ne refusait jamais que je m’installe sur ses genoux Jamais. J’ai eu une enfance profondément heureuse. Seulement, il me manquait quelque chose… Mon regard sur le monde était empreint de douceur, mais je souhaitais changer quelque chose que je n’avais pas.
De là que je me souviens, j’avais toujours souhaité chanté. Cependant, cela m’étais impossible parce que j’étais muet. J’avais plusieurs fois essayé, ouvrant la bouche, essayant de forcer sur quelque chose qui n’existait pas. J’étais triste et mes parents, s’en rendant compte, prirent rendez-vous chez le médecin. Bientôt je me fis opérer à l’âge de cinq ans. Mais ma voix n’était pas encore utilisable et il fallait que j’attende quelques mois. Pour fêter la réussite de l’opération, mes parents m’offrirent un hamster, chose qui me surpris un peu puisqu’ils ne voulaient auparavant aucun animal à la maison (pour je ne sais quelle raison mais les parents c’est toujours compliqué). Je le nommais Squikly. Il était noir et blanc et si mignon. J’étais fier (pour je ne sais quelle raison encore) d’avoir un hamster (c’est stupide d’être fier de mettre en cage un animal non ?). Tous les jours je m’occupais de lui. Il était dans la salle où se trouvait le piano, et tous les jours je lui jouais un morceau. Oui car je suis ce qu’on appelle un génie. J’apprenais très vite, et le piano jusqu’à mon opération était l’une de mes seules façons de m’exprimer pleinement car à l’école beaucoup d’enfants se moquaient soit de ma couleur de cheveux, mon incapacité à parler, ou de mon daltonisme, de quoi se sentir vraiment seul. Mais bon ce n’était pas la fin du monde, j’avais mon ami Squikly qui était là. J’avais vraiment l’impression que cet animal me comprenait et me consolait dans mes moments de détresse. Surtout ce jour là.
Le jour où j’usais pour la première fois de ma voix synthétique, fier comme un paon, je prenais inspiration et parlais, comme tout le monde. Mes parents étaient si contents, mes professeurs ravis, mais très vite tout cela tourna au cauchemar. On attaqua rapidement ce qui me tenait à cœur : ma voix. Les autres enfants, encore plus que mes cheveux ou de mon daltonisme, se mirent à critiquer ma voix avec une telle méchanceté que je retournais aussitôt dans le silence, traumatisé. Je revins en pleurs près de la cage de mon hamster qui me regarda avec ses petits yeux, et je compris que je n’étais pas seul à souffrir.
Les années passaient et je ne voulais utiliser ma voix que pour moi. J’avais 13 ans et en présence d’autres personnes, je me taisais. Mes parents me prirent rendez-vous avec des psychologues mais je refusais d’obtempérer. Seul dans la salle du piano, je pianotais, revenu à ma seule façon de m’exprimer. En m’approchant un jour de la cage de Squikly, je me rendis compte que mon animal était très malade. Après l’avoir montré à ma mère, elle déclara :
- Il est peut être fatigué, laisse le se reposer un peu. Me dit-elle en souriant. Elle m’embrassa le front et s’éloigna. Je savais qu'il n'était QUE fatigué. Il était malade...
- Regardais-je la porte de la salle se refermer derrière les pas de ma mère. Mon regard se tourna de nouveau vers mon hamster faible. J’étais triste, mes yeux piquaient affreusement, mais je ne pleurais pas.
Je décidais alors de faire comme d’habitude, et de jouer une nouvelle chanson. Alors que je commençais à pianoter, je réfléchissais. Et si Squikly mourrait ? Je serais de nouveau seul. Personne ne viendrait me consoler, pas même mes parents. Je serais si triste.



Je regardais la cage en continuant de jouer et ouvris lentement ma bouche. Une dernière fois, pour Squikly.

- Dear. Chuchotais-je faiblement, cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas parler. Suite à cela, je me mis à chanter de tout mon cœur en jouant du piano. Ma voix me faisait défaut, j’étais gêné de la réécouter mais je faisais de mon mieux, je chantais pourtant juste. A la fin de la chanson, je me dirigeais vers la cage et vit Squikly se redressait et se remettre à manger comme si de rien n’était. Qu’est-ce qui s’était passé ?

Un an plus tard, je compris que j’avais le don de guérison par le chant. Dear était ma toute première chanson de soin. J’avais maintenant quatorze ans. J’étais dans une nouvelle classe et on ne m’acceptais pas trop, si ce n’est en pitié, chose que je ne supportais pas. Je restais seul la plupart du temps. A la tombée de la nuit, j’essayais de m’entraîner à chanter, persuadé que si je m’entraînais, j’améliorerais ma voix, un faux espoir. Alors que j’avais mis en route un poste incorporé sur mon vêtement (technologie nouvelle pour transporter ma musique partout), je commençais à chanter, persuadé d’être seul. En tournant la tête à gauche au bout de quelques minutes, une fille aux cheveux rebelles, avec un grand sourire m’observait. Je m’interrompit immédiatement.

- Hé ! Je voulais pas t’interrompre. J’me baladais dans le coin quand j’ai entendu ta voix. C’est toi le muet de la classe dis moi ? Fit-elle un sourire en coin. Je pensais que tu étais introverti mais tu es juste timide ? Bah écoute pas les autres, ils sont pas encore assez matures. Je me présente Puff Daper. Et toi ?
- … Heart… Heart Sü. Heguth. Dis-je si bas qu’elle dut tendre l’oreille pour m’entendre. Mal à l'aise.

Je venais de rencontrer ma nouvelle amie. Tous les soirs on se retrouvait là et elle m’aidait à accepter un peu plus ma voix, même si j’étais réticent. Oui, elle l’acceptait peut-être mais les autres auront toujours ce malaise en m’entendant ce qui me mettait la pression. Les années passaient, j’avais dix-neuf ans et demi et nous étions très complices, et bientôt j’étais sous le charme de cette rebelle. Alors que je pensais me déclarer, Puff arriva toute souriante m’annonçant et son homosexualité et sa nouvelle petite copine. Cœur blessé. Je me braquais illico, ne souhaitant que du bonheur, faisant taire mes sentiments intérieurs à jamais. Je rangeais la lettre à l’initiale M dans ma poche arrière de jean avant de tourner les talons.
J’avais reçu la veille une lettre provenant de l’ïle Mahora pour la suite de mes études. Etant en âge de me déplacer, je souhaitais partir à la découverte de cette 1ere puissance mutante. Je savais que mon destin était d’aller là bas. Squikly était mort depuis deux ans déjà, et je savais qu’il m’aurait encouragé. J’embrassais ma mère, enlaçais mon père, mon sac à dos sur l’épaule, et me glissais sur le premier bateau pour l’ïle Mahora, sans regrets, ni rancœurs.



Pouvoir du personnage
.


Classe basique : Boucliers
Sang : Mutant > 25% Tuath > 90% de mana sans catalyseur.
Alignement : Shiro

Équation de la classe personnelle : Shiin + Vent + Lumière + Soin + Son + Modification/Transformation
Nom de la classe personnelle : Teraheart
Classe utilisable par d'autres membres ? : Oui

Capacité raciale : Voile brumeux : Annule les coups critiques de l'ennemi.
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
Statistiques
Puissance physique : Mauvaise [500,750]
Puissance magique : Excellente [500,1000]
Anomalies : Charme - Décadence - Inversion - Silence
Types : Vent - Lumière
Défense : 805
Résistance : 847
Dextérité : 1741
Vitalité : 8097
Spoiler:
 
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

"Ses vêtements fonctionnent par la magi-technologie. Il a des enceintes incorporés dans ses habits noirs et blancs qui se mettent en route sous sa volonté. Il a enregistré ses morceaux de musique pour pouvoir chanter n'importe quand n'importe où. Cela fonctionne sur son mana propre."

Son pouvoir est de soigner les blessures physiques ou mentales par le chant. Il s'accompagne souvent de ses enceintes pour ne pas être trop gêné de sa voix synthétique (pas humaine).
Selon la chanson qu'il chante, l'intensité du soin peut changer. Mais aussi s'il y met son cœur ou non.
On peut l'aider à développer sa magie par un contact physique rassurant mais le pousser à bout peut avoir des conséquences désastreuses sur sa propre santé.
Les enceintes fonctionnent en pompant son mana, le soin de chant qu'il utilise pompe également le mana qu'il a en réserve en lui.

En + : Étant daltonien et muet de naissance, Heart se base davantage sur l'ouïe en combat. Par contre un son trop puissant (trop grave ou trop aiguë) peut plus facilement le déstabiliser qu'autrui)




Et vous ?
.

Ton surnom : Kiki

Parle un peu de toi : Kiki(te), débuts en modérateur, puis je suis désormais Admin sur ce merveilleux forum. Ravie de vous connaître. Pour me cerner un peu plus, je vous renvoie à la présentation du staff.

Que pensez-vous du forum ? : Ma-gni-fi-que \o/

Comment avez-vous connu le forum ? : Oh il y a tellement de temps...

Si je vous dis "Code de présentation"... ? : Validé °^°





Dernière édition par Kahei Hiroshi le Dim 1 Jan - 17:03, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/index.htm
 

Heart ξ Sü. Heguth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mahora no Shima :: Présentations validées-
Sauter vers: