AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Festival des Printemps. (Morgan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yasu-ki Nihichimaru

avatar

Masculin ○ Messages : 140
○ Age : 32
○ Localisation : 1-14-11 hakka, Den Rei Occidental, Mahora.
○ Emploi/loisirs : Je suis le chanteur du groupe YOMI's dawn.
○ Situation amoureuse : Je vous donne mon numéro de téléphone volontier, pour faire de plus amples connaissances. ;D

Carte d'Identité
Classe: Einherjar
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Festival des Printemps. (Morgan)   Sam 9 Juil - 0:49

S'il y a bien une chose que je ne comprends pas, c'est pourquoi le « Festival des printemps » porte ce nom. Enfin je veux dire qu'il se déroule à la fin du moins de juin, sous une chaleur écrasante avec une température qui refuse de descendre en dessous de la barre des 35 degrés Celsius avant 18 heures. Qu'on se le dise bien : appeler ce festival comme ça c'est se foutre de la gueule du monde : le printemps est révolu depuis plusieurs bonnes semaines et les thermomètres ont explosé la barre des températures printanières.
C'était ce que je me disais en arrivant à pied sur la place d'Imata, mon étui à guitare pendu dans mon dos et tiraillant douloureusement mes épaules. Et fichtre ce qu'elle me donnait chaud dans le dos ! Pour l'occasion, une scène généreusement grande avait été installée sur la place. Des barrières avaient été provisoirement dressées pour délimiter une fosse derrière laquelle se trouvait une buvette et la régie. Des mécaniciens effectuaient encore des réglages et vagabondaient sur la place, certains traînant de gros câbles noirs derrière eux. Des gens de l'organisation installaient quelques tables recouvertes de nappes en papier et des chaises en métal à proximité de la buvette. Je soupirai et redressai d'un geste de l'épaule ma guitare avant de m'approcher de la scène afin de passer derrière dans les « coulisses ».
Pour le festival, on m'avait demandé de venir jouer quelques morceaux en solo. J'aurais certes préféré être accompagné des autres membres de YOMI'S dawn, mais malheureusement les gens de l'organisation avaient insisté pour que je joue en solo. Et il avait bien fallut que je m'y fasse. Au programme du festival il y avait donc quelques groupes de musique, mais aussi des troupes de danse. Je trouvais ça plutôt original d'allier musique et danse pour un festival, ça changeait un peu de d'habitude.
Arrivé dans les coulisses, je restai planté un moment à observer musiciens et gymnastes accorder leurs instruments ou s'étirer. C'était drôle de les voir comme ça : il y avait des filles en robes à volants courtes qui faisaient des exercices d'assouplissements, des garçons en collants faisant des pompes, un pianiste sur son 31 enchaînant des arpèges pour échauffer ses doigts. Et il y avait moi : tee-shirt gris, pantalon noir et santiags pur cuir aux pieds. Un vrai meltingpot !
J'aperçus dans le fond des coulisses l'homme qui m'avait demandé de venir jouer, un certain Takeshi Kumohira que je connaissais déjà plus ou moins. Je m'avançai vers lui avec un sourire. Lorsqu'il me vit il releva la tête de la caisse dans laquelle il était en train de fouiller et s'exclama : « Yasuki, vieux nigaud, tu es en retard ! » Je ne relevai ni l’appellation par mon prénom entier ni le 'vieux' qui s'était glisser sournoisement dans la phrase. Je passai une main dans mes cheveux comme à chaque fois que je cherchai une excuse potable. « Bah tu sais, j'étais occupé et je n'ai pas vu l'heure passée. Mais bon, je suis là et c'est l'essentiel, non ?
-Oui d'accord, c'est vrai. Mais du coup tu as raté les explications, tant pis pour toi. Dépêche-toi de te préparer, le spectacle commence dans un peu plus d'une heure et il faut que tout le monde soit prêt un peu avant. »
Je levai les yeux au ciel. Me préparer ? Je n'avais qu'à accorder ma guitare, manger un bonbon au miel et c'était terminé. Qu'est-ce qu'il pensait, que j'étais du genre à me badigeonner le visage avec du fond de teint et du mascara avant de monter sur scène ? Ridicule ! Je me détournai mais sa voix me retint quelques secondes de plus : « Au fait, il y avait une fille qui te cherchait tout à l'heure. Une certaine Victoire, quelque chose comme ça. » Je haussai les sourcils. Victoire ? Je ne connaissais personne de ce nom, me semblait-il.
Sans y prêter réellement attention, je me retirai dans un coin des coulisses. Je posai l'étui à guitare par-terre et l'ouvrit pour en sortir mon instrument. J'étais loin d'égaler Mugetsu dans ce domaine là mais il fallait avouer que j'étais quand même bon musicien ! J'accordai avec rapidité et efficacité les six cordes de mon instrument : mi... oui... la... ok... ré... non plus grave... là, parfait... etc. Je reposai la guitare dans son étui et me relevai en m'étirant. J'avais décidé d'aller à la buvette me prendre un verre d'eau fraîche (pas quelque chose de fort, du moins pas aussi tôt) quand je vis passer Takeshi portant dans ses bras une grosse ampli, le visage écarlate et respirant comme un bœuf. Un éclair de soulagement illumina son regard lorsqu'il me vit. « Ah, Yasuki. Rend-moi un service et apporte ça sur la scène s'il te plaît. » Il me jeta presque son cadeau empoisonné dans les bras avant de s'enfuir à grands pas. Je levai les yeux au ciel.
S'il y a bien une notion de politesse très paradoxale, c'est bien l'expression « s'il vous plaît ». Enfin, quand on demande le sel à quelqu'un et qu'il refuse, est-ce que le fait que cette action ne lui plaise pas semble suffisante pour justifier son acte ? Il me semble que non alors je trouve cette formule tout simplement hypocrite et exaspérante. Et pourtant ça ne m'empêche pas de l'employer moi-aussi, par convenance.
Quelqu'un me rentrant soudainement dedans (ou plutôt je bousculais moi-même quelqu'un) et je perdis l'équilibre sous le coup de la surprise, manquent de peu de faire tomber l'ampli dans mes bras. D'un air grognon je m'écriai avec mauvaise foie : « Eh mais attention, là ! Regardez un peu où vous allez, vous avez faillis faire tomber mon ampli ! »

---------------------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan S. Thornwood

avatar

Masculin ○ Messages : 141
○ Localisation : difficile à trouver
○ Emploi/loisirs : Armurier et chorégraphe (en charge du club de danse de mahora)
○ Situation amoureuse : tu m'as pris pour qui ?

Carte d'Identité
Classe: Catalyseur
Situation: Personnel de la pension à temps partiel
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Festival des Printemps. (Morgan)   Sam 9 Juil - 1:33

Morgan était d'un naturel plutôt patient. Mais l'attente commençait à devenir interminable. Des mois qu'ils s'entraînaient sans relâche, qu'ils peaufinaient chaque détail, qu'ils répétaient des milliers de fois les même pas jusqu'à les avoir complètement imprimés dans tout leur corps. Les sept danseurs, et lui, le chorégraphe, étaient là depuis la veille, ils avaient aidé à monter la scène et à préparer les tables et les chaises, ils avaient accrochés les lourds spots avec l'aide de la magie, et depuis trois heures ils étaient désœuvrés et tendus comme des cordes à piano.

N'y tenant plus, Morgan sorti se griller une clope hors des coulisses pour se changer les idées, pendant que les autres, faute de mieux à faire, faisaient des concours de pompes entre deux étirements. Lui ne monterait pas sur scène. Il s'était convaincu que le rôle de chorégraphe lui seyait mieux, au vu de ses "performances" sur scène. Pas qu'il soit mauvais. Bien au contraire. C'était une des caractéristiques des Thornwood que d'avoir un sens inné de la mise en scène et un fort goût pour le théâtrale. Et, même si c'était parfaitement à l'opposé de son caractère de se mettre en avant, dès lors qu'il était devant un public qui attendait de le voir faire ses preuves, ses instincts reprenaient le dessus. Il ne supportait pas ça.

Morgan sorti se griller une clope ? Trop optimiste ! Alors qu'il jetait un coup d'œil en arrière un ampli et son porteur associé déboula par la gauche et il entra trop tard dans son champ de vision pour que le brun ait le temps de faire quoi que ce soit. La collision ne fut pas exactement des plus délicate, mais le pire fût évité au dernier moment.

Morgan se releva en s'époussetant un peu, grimaçant en sentant son arrière-train douloureux, et s'enquit auprès du mutant derrière l'ampli, vaguement inquiet:


"ça va ? Pas de casse ? L'ampli ? désolé, j'regardais pas où j'allais. De l'aide ? "

Sans attendre de réponse de la part de l'inconnu, qu'il était sûr d'avoir déjà vu quelque part, Morgan prit l'ampli et le transporta sans grande peine jusqu'à la scène où il le déposa sans ouvrir la bouche à nouveau.

Yasu ! Mais oui, le chanteur de Yomi's Dawn ! C'était pour ça que sa tête ne lui était pas inconnue ! Mais les autres du groupes n'étaient pas là.... Et ils n'étaient pas notés sur le programme... il faisait dans le solo maintenant ?

Le brun, toujours enfermé dans un mutisme profond, haussa les épaules en réponse à sa propre réflexion. C'était pas ses affaires après tout.

L'arme humaine sauta à nouveau de la scène et sorti sa clope et son briquet tout en marchant, se bénissant d'avoir mit ses vêtements habituels, pantalon en cuir noir, chemise en soie noire, blouson en cuir de la même couleur, plutôt que sa tenue de danse, qui n'avait pas de poches. Même si ça le démangeait d'aller avec ses gars lorsqu'ils répétaient.
Il s'assit et combla son manque de nicotine en silence, à l'écart de l'agitation fébrile alentours. Il restait un peu moins d'une heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yasu-ki Nihichimaru

avatar

Masculin ○ Messages : 140
○ Age : 32
○ Localisation : 1-14-11 hakka, Den Rei Occidental, Mahora.
○ Emploi/loisirs : Je suis le chanteur du groupe YOMI's dawn.
○ Situation amoureuse : Je vous donne mon numéro de téléphone volontier, pour faire de plus amples connaissances. ;D

Carte d'Identité
Classe: Einherjar
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Festival des Printemps. (Morgan)   Dim 24 Juil - 16:16

« Oui oui, ça va autant pour moi que pour l'amplificateur. »
Et encore heureux, je n'ose même pas imaginer le savon que m'aurait passé cet imbécile de Kumohira si j'avais cassé son ampli. Et je n'ose pas imaginer non-plus le drame que ça aurait été si je m'étais vraiment blessé. Représentation annulée, fans déçus, manager furieux... non en fait, il valait mieux de ne pas en parler, c'était idiot que je me fasse monter la pression tout seul pour un scénario catastrophe complètement fictif digne d'un navet pondu par hollywood (2012 nous voilà !).
En attendant, pendant que je tergiversais sur des propos aussi saugrenus qu'inexistants, le fauteur de trouble (je vous dis que non, ce n'est pas moi qui suis rentré dedans alors que je ne regardai pas où j'allais) me pris l'ampli des mains pour aller la poser sur la scène. Et d'ailleurs il n'avait eu aucune difficulté pour le porter, ce satané amplificateur, à croire que ce crétin de Kumohira était le seul à avoir de la choucroute à la place des biceps.
Et en parlant du loup, le voilà qui remmenait sa fraise. « Yasuki, mais qu'est-ce que tu fiches ? Tu peux arrêter de rêvasser et bouger un peu tes jolies fesses ? »
Et si je l'étranglais, là maintenant, serais-je condamné ou recevrais-je plutôt une récompense pour service rendu à la communauté ? Si j'étais moi-même ministre de la justice, j'opterais pour la seconde possibilité. Je me tournai vers lui, un charmant sourire hypocrite dessiné sur les lèvres. « Écoute Kumohira, je ne suis en aucun cas responsable si t'es pas foutu de porter un ampli tout seul. Alors maintenant va emmerder quelqu'un d'autre et reviens me chercher quand ce sera mon tour sur scène... ou plutôt envoie quelqu'un, j'en ai déjà assez de voir ta face. » Voilà, je lui ai dit ses quatre vérités et si avec ça il n'arrêtait pas de me harceler je n'hésiterais pas à porter plainte contre cet idiot pour harcèlement. Bon d'accord, je pousse peut-être le bouchon un peu loin, mais on ne me hèle pas par mon prénom entier, on ne m'appelle pas « vieux », on ne m'oblige pas à faire des corvées dont je ne suis pas responsable et on ne me fait pas la leçon en une seule soirée. Et ce n'est pas en disant que j'ai de jolies fesses qu'on se fait pardonner...
Les nerfs à cran, je le plantai là pour retourner auprès de mon instrument et fouillai dans mon étui à la recherche d'un paquet de cigarettes pour me détendre un peu. … Si tout du moins il pouvait arrêter de jouer à cache-cache avec ma guitare. Pas dans dans le boîtier au fond de l'étui, pas dans la poche à l'avant, même pas glissé à l'intérieur de la guitare (oui, je jure que c'est possible, j'en ai fais l'expérience une fois) : ce maudit paquet de cigarettes a décidé de faire ronflette à la maison. Passablement énervé, je rangeai mes affaires étalées par-terre durant ma recherche à coup de gestes nerveux. Brusquement, j'eus envie de laisser tomber toutes mes résolutions et de me ruer sur le bar pour... oh ! Le salut : un personnage salvateur marchant là, au bas de la scène, une clope au bec et peut-être un paquet à louer pour un pauvre type comme moi !
Sans perdre une seconde, je sautai au bas de la scène et trottinai derrière lui sous les regards curieux des quelques personnes présentes. En m'approchant je reconnus le gars qui m'avait bousculé un peu plus tôt. Je me plantai devant lui avec un sourire contrit et dis d'une voix un peu précipitée : « Ah salut, désolé pour tout à l'heure, en fait c'était ma faute si on s'est rentré dedans. Hem, ce que je viens de dire va te sembler un peu hypocrite quand tu auras entendu ce que je vais te demander... Est-ce que tu aurais une cigarette pour moi, s'il te plaît ? »

---------------------------------------------------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Festival des Printemps. (Morgan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Festival des Printemps. (Morgan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Festival du Printemps sur Lotro
» Festival de films de Jacmel a portee internationale
» FESTIVAL du jeu a istres
» Festival des Harmonies
» [Projet] Festival Vespéraeen
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mahora no Shima :: Île de Mahora :: Partie Ouest :: Imata :: La Place d'Imata-
Sauter vers: