AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 30
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Jeu 28 Avr - 18:24

Je marchais dans la rue, me dirigeant vers mon appartement dans le quartier de Den Rei tout en repensant à ma matinée passée à l’infirmerie. Je n’étais pas encore tellement habituée à ça, à voir défiler des élèves qui vous réclament des soins, en vous dévisageant d’un air curieux. Manifestement, ils n’étaient pas tellement habitués à voir une elfe à l’infirmerie. Tant pis, je prenais sur moi. Après tout, cette curiosité allait très vite s’émousser, et je ne ferais plus l’objet de cette attention. Ce n’était pas méchant, mais relativement dérangeant. Et quand ce n’étaient pas les élèves, il s’agissait de quelques professeurs dont les expériences avaient assez mal tournées. Mais de quoi je me plains, en fait ? Je suis l’infirmière de l’établissement, c’est mon boulot de soigner les autres, même si vos patients vous dévisagent bizarrement.

Ma matinée terminée, j’avais repris mon arc et mon carquois, mes affaires les plus précieuses. Je ne me déplace jamais sans elles. Mise à part leur fonction d’arme, c’est un peu mes fétiches à moi, mes porte-bonheurs. Le carquois à la taille, l’arc en bandoulière, posé sur mon épaule, je rentrais chez moi par le chemin habituel, mais on s’en fiche, de combien de pas je fais pour avancer. Je me demandais déjà qui j’aurais à soigner cet après-midi, qui allait venir pour recevoir des soins, dans l’infirmerie qui était désormais mienne. Sûrement pour des blessures mineures, ou pour une bête intoxication alimentaire. Je n’avais pas encore eu de réelle urgence à traiter, à soigner quelque chose qui demandait une totale concentration de ma part. Ce n’est pas pour être méchante, mais quand je voyais la peine de certaines personnes à lancer de sorts, je me disais qu’ils avaient vraiment beaucoup de progrès à faire, et d’étudier plus. Pauvres personnes.

Plongée dans mes pensées, je ne fis pas attention que je venais d’atteindre le quartier Den Rei. En fait, je fus tirée de mes pensées lorsque je vis, à quelques mètres de moi, une jeune femme qui semblait porter pas mal de bandages. Je ne pus m’empêcher de penser aux soins. Après tout, il suffisait que j’exerce mes talents juste pendant un tout petit moment, et elle n’aurait plus besoin de porter tous ces bandages. Je m’approchai d’elle et arrivai à proximité, mon arc toujours dans mon dos. Je me tortillais doucement les mains, je ne savais pas trop comment l’aborder et lui demander si elle avait besoin d’aide.

« Salut, pardonnes-moi si je te dérange, mais j’ai remarqué que tu portais des bandages. Si tu es blessée, je peux peut-être te soigner, je suis infirmière à l’école de magie de Mahora» .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Jeu 28 Avr - 19:08

Aika ouvrit son frigo et regarda désespérément les quelques Tupperwares de nourriture qu'il lui restait, ainsi que le pack de bière qui trônait tout au fond. Elle n'y avait pas touché, mais pourtant, elle l'avait acheté et malheureusement, elle était totalement consciente de ses actes lors de l'achat de cette boisson qu'elle avait pourtant juré de ne plus boire. Elle savait très bien qu'il fallait qu'elle arrête l'alcool, que ce n'était pas bon pour elle et tout ce genre de truc... Mais c'était plus fort qu'elle. Elle était dépendante, dépendante du goût sucré de certains alcools, dépendante des jolies bouteilles que certains barmans lui montraient, dépendante de tout ça.
Et pourtant, elle devait arrêter de boire, sinon elle allait finir par vraiment se faire arnaquer. Étant souvent en état d'ébriété, elle s'était déjà faite volée des biens et même des choses... Plutôt pires si vous voyez ce que je veux dire. Elle marchait d'un pas lourd, jusqu'à cette pièce appelée 'chambre' où elle rangeait tous ses vêtements. Elle prit le premier haut qui venait et un short blanc qu'elle mit rapidement par-dessus ses sous-vêtements. Ce haut était rayé et très court, découvrant tout son ventre. Le short était également court. En fait, elle aurait pu ne pas les mettre et avoir le même résultat qu'avec ses sous-vêtements seuls. Prenant un peu d'argent, elle partit, les cheveux lâches et coiffés à la va-vite mais toujours orné de sa fleur de lys, et prit la direction de la sortie de l'immeuble. Elle passait devant les mêmes portes que depuis qu'elle s'était installée ici, voyant des noms familiers qui défilaient près de ses yeux. Elle s'avança dans les escaliers et descendit les marches une à une, étant toujours un peu dans les vapes. Il était plutôt tard mais elle venait à peine de se lever, elle.
Aika poussa la porte d'entrée du bâtiment et fut surprise par tant de lumière. Elle se dit qu'elle aurait mieux fait d'ouvrir ses volets avant de descendre. Enfin, elle se mit en chemin vers la supérette la plus proche, lorsqu'une voix la fit se retourner :

« Salut, pardonnes-moi si je te dérange, mais j’ai remarqué que tu portais des bandages. Si tu es blessée, je peux peut-être te soigner, je suis infirmière à l’école de magie de Mahora» .

Aika examina la femme qui lui dit ça. Elle était assez grande mais l'albinos la dépassait quand même grâce aux talons qu'elle avait mis rapidement avant de sortir de chez elle. Qui était-elle pour lui demander si elle pouvait la soigner ? Et puis, pourquoi elle s'immisçait dans les affaires des autres ? Aika croisa les bras tout en continuant à regarder l'elfe de haut. Elle avait de longs cheveux bleus, des oreilles pointues et un vêtement blanc qui paraissait très travaillé. Cette inconnue hautaine était cependant armée. Elle possédait un arc en bois. Comment pouvait-elle se battre avec ça ? Ça ne risquait pas de casser à tout moment ? C'était un peu miteux comme arme, enfin, du point de vue d'Aika. Elle répondit amèrement à la jeune femme :

« Je n'ai pas besoin de ton aide pour soigner ça. Et puis, je ne vois strictement pas en quoi ça te concerne. »

Aika avait raison, pourquoi elle lui parlait après tout ? Mais suis-je bête, Aika avait toujours raison. Elle ne prenait même pas la peine de regarder son interlocutrice et attendait simplement une réponse. Après tout, qu'est-ce que cela pouvait bien lui apporter de soigner ses brûlures ? Ce n'est pas comme si elles étaient énormes, totalement affreuses et faisaient plutôt tâches sur le corps si parfait d'Aika. Voyons, elle était parfaite après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 30
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Jeu 28 Avr - 20:02

Je regardai la jeune femme qui se tenait devant moi. Elle était plus grande que moi, mais portait des talons, ce que je n‘avais pas. J’estimai raisonnablement que nous devions à peu près faire la même taille. Au premier coup d’œil, je crus qu’elle ne portait que de sous-vêtements, mais, après avoir mieux observé, je fus rassurée. Ce n’était pas le cas. Elle portait un short blanc court ainsi qu’un haut rayé qui s’arrêtait au niveau du ventre. Pas étonnant que j’avais cru qu’elle ne portait que de sous-vêtements. Ses cheveux étaient libres de bouger comme ils le voulaient. Certes, ils étaient libres, mais on pouvait remarquer qu’ils n’avaient pas été coiffés. Ils semblaient former des sortes de petits paquets, en certains endroits. D’apparence très belle, cette jeune femme avait eu le goût d’ajouter une fleur de lys dans ses cheveux pour parfaire sa beauté. Elle semblait avoir beaucoup de goût. Je suis sûr que si elle prend soin d’elle, cette jeune femme pourrait avoir quelques succès auprès de la gente masculine.

« Je n'ai pas besoin de ton aide pour soigner ça. Et puis, je ne vois strictement pas en quoi ça te concerne. »

Oula, quelle réaction brusque… Je m’attendais à ce qu’elle refuse mon aide, par principe ou parce qu’elle avait ses raisons, mais qu’elle me le dise sur ce ton, et aussi abruptement… Je ne voyais que deux possibilités. Soit elle avait quelque chose à faire, et je la dérangeai, soit elle n’avait pas envie de parler à qui que ce soit et ne voulait surtout pas demander de l’aide à quelqu’un dont elle ne connait rien. Dans un sens, je la comprends, moi-même, quand je suis arrivée ici, je ne voulais pas être aidée par d’autre personne, je me méfiais de tout le monde, et je ne faisais confiance qu’à moi-même. Était-ce une nouvelle arrivée, ou bien était-elle tout simplement très renfermée ? Il fallait que j’en sache plus. Je suis sûre que je me sentirai mal et coupable, si je la laisse partir comme ça, alors que j’ai sûrement la possibilité de l’aider, au moins en partie, si ce n’est la soulager d’un poids que représentent ses blessures. Je croisai les bras et je me mis bien devant elle, pour l’obliger à me regarder, l’obliger à me faire face, et qu’elle me regarde droit dans les yeux, d’elfe à humaine, être honnête dans notre conversation.

« Tu n’as peut-être pas envie d’être soignée, mais je ne peux pas te laisser partir avec des blessures pareilles. Ça me concerne parce que je suis infirmière, je suis en première ligne pour soigner quelque chose et, je n’ai pas peur de le dire, une des meilleures magiciennes qu’il existe sur cette terre. Donc, laisses-moi voir tes blessures, que ça te plaise ou non. Je n’ai pas besoin de médicament ou de potion pour te soigner, ma magie suffit amplement.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Jeu 28 Avr - 20:35

L'elfe réfléchissait. Elle prenait plutôt son temps pour répondre, après tout, Aika était pressé.

« Tu n’as peut-être pas envie d’être soignée, mais je ne peux pas te laisser partir avec des blessures pareilles. Ça me concerne parce que je suis infirmière, je suis en première ligne pour soigner quelque chose et, je n’ai pas peur de le dire, une des meilleures magiciennes qu’il existe sur cette terre. Donc, laisses-moi voir tes blessures, que ça te plaise ou non. Je n’ai pas besoin de médicament ou de potion pour te soigner, ma magie suffit amplement.»

N'avait-elle pas compris le message ? Aika ne voulait simplement pas être soignée. Ne pas vouloir, elle ne prenait pas en compte l'avis de la personne concernée ? Et puis, quelle modestie, avouer haut et fort être la meilleure magicienne qui existe sur terre. La guardian plongea ses yeux rouges dans l'azur profond de ladite infirmière. Aika ne voulait pas de son aide, elle ne voulait pas effacer ses blessures, elle vivait avec depuis une dizaine d'années. Et puis, elle ne voulait pas vraiment oublier ses parents, même si elle ne les aimait pas vraiment. Après tout, c'était la seule trace physique qui lui restait.
Ses parents, ils habitent sur l'île. Elle ne sait pas s'ils sont morts, s'ils sont encore en vie, elle a entièrement coupé les ponts avec ses géniteurs. Parfois, elle se demande comment elle serait aujourd'hui s'ils n'étaient pas fous, s'ils s'étaient bien occupés d'elle. Peut-être qu'elle occuperait un poste haut placé ? Sûrement. Enfin, la vie est comme elle est, Aika ne pouvait pas la changer.
Et elle refusait catégoriquement que l'elfe lui enlève ses cicatrices, elle voulait absolument les garder. Et puis, elle pouvait faire passer comme une blessure de guerre. Et les bandages étaient plutôt classes à vrai dire... D'ailleurs, elle s'en servait pour se défendre en tant que guardian. Donc, c'était non, cette inconnue n'avait pas à la soigner.
Oui, Aika réfléchissait en attendant, elle pesait le pour et le contre. Le pour : des raisons esthétiques, le contre : tout ce que j'ai pu vous citer. Et c'était non, voilà, désolée madame l'elfe, ce sera pour une prochaine fois la purification, ok ?
Et puis, pouvait-elle vraiment faire confiance à une inconnue qu'elle venait tout juste de rencontrer ? Non, elle ne pouvait pas. Tant c'était un être maléfique qui voulait l'affaiblir encore plus. C'était fort probable d'ailleurs. Très fort probable même. Aika lui répondit amèrement :

« La meilleure magicienne au monde ? Ça tombe bien, je suis la meilleure emmerdeuse. Et c'est non. Au revoir. »

Et sur ce, l'albinos commençait à s'éloigner. Après tout, elle n'avait besoin de l'aide de personne... Et la seule blessure qu'elle voulait soigner, personne ne le pouvait. Où voulait-elle aller déjà ? Ah oui, la supérette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 30
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Jeu 28 Avr - 21:44

J’attendis sa réponse. Après ma tirade, je ne voyais pas trop comment elle pourrait refuser ce que je lui proposais. C’est vrai, quoi. Je ne vois pas trop qui voudrait garder des blessures sur lui et attendre qu’elles guérissent avec le temps alors qu’elles gênaient sûrement ses mouvements, ses gestes. C’est sûr, ses blessures devaient la gêner plus ou moins, surtout si j’en juge à la quantité de bandages qu’elle a sur tout son corps. Moi, qui n’aime pas voir les gens trainer des blessures alors que je pourrais les soulager, les aider à se rétablir, je suis bien obligée d’avouer que c’est un coup dur, pour moi. Mais après tout, qui suis-je pour obliger quelqu’un à recevoir des soins ? Elle n’est pas en danger de mort, aucune de ses blessures ne semblent mortelles, elles auraient même été faites depuis un certain temps. Je n’ai pas vraiment le droit de l’obliger à se soigner, c’est sa vie, sa santé, elle semble adulte, donc pleinement consciente de ses actes. C’est à elle que revient la décision finale, pas à moi. Cela me rappelle à quel point il y a un monde de différence entre moi, une elfe, et les personnes d’autres races. La réponse de la jeune femme fut lourde, pour moi.

« La meilleure magicienne au monde ? Ça tombe bien, je suis la meilleure emmerdeuse. Et c'est non. Au revoir. »


Je l’avoue, j’avais peut-être été un peu trop présomptueuse et fanfaronne, en me définissant comme la meilleure magicienne du monde. Non pas que je doute de mes capacité et de mon savoir, mais il existait sûrement, quelque part sur cette planète, une personne qui me surpasse dans les arcanes de la magie. Cela dit, si cette personne ne se trouvait pas sur l’île, je ne vois pas trop où elle pourrait se trouver. Il faudrait que je me renseigne, un de ces jours, pour savoir exactement le niveau des plus puissants magiciens habitant ici. Enfin bref, ce n’est pas ma principale préoccupation pour l’instant.

Cette jeune femme semblait vouloir garder ses blessures coûte que coûte. Peut-être avaient-elles une valeur sentimentale ou, du moins, une signification particulière, à ses yeux. Je décidai de jouer la dernière carte qu’il me restait pour l’instant, en espérant que ces blessures soient sentimentalement importantes, en espérant la toucher là où elle entendrait raison, trouver la faille de cet être qui semble si sûr de lui. Je la laissai s’éloigner un petit peu.

« Vas-tu fuir en permanence les fantômes de ton esprit, où vas-tu un jour te décider à leur faire face et les combattre ? La fuite n’est pas une solution, quoique tu fasses, tu resteras tourmentée sis tu ne prend pas le temps d’y penser correctement et de t’en convaincre.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Ven 29 Avr - 9:29

« Vas-tu fuir en permanence les fantômes de ton esprit, où vas-tu un jour te décider à leur faire face et les combattre ? La fuite n’est pas une solution, quoique tu fasses, tu resteras tourmentée sis tu ne prend pas le temps d’y penser correctement et de t’en convaincre.»

Comment ça fuir ? Elle traitait Aika de lâche ? Et puis, qu'était-ce les 'fantômes de son esprit' ? Pourquoi jugeait-elle Aika ainsi ? Pour qui se prenait-elle ? Aika s'arrêta directement après avoir entendu cela et se mit à cogiter.
Il est vrai que la jeune fille eut choisit nombre de fois l'option de la fuite, préférant ne pas se blesser physiquement ou moralement. Mais elle ne voyait pas en quoi ne pas vouloir soigner ses blessures étaient un acte lâche. Pour Aika, être lâche, c'est fuir au devant d'épreuves insurmontables oui qui, du moins, le serait avec beaucoup de bonne volonté ou un effort considérable. Aika ne faisait pas ça, enlever ses blessures n'était pas une épreuve insurmontable, elle pouvait les enlever quand elle voulait c'est juste qu'elle n'en avait pas envie. Tout simplement. Parfois elle voulait les enlever, parfois non. Et puis, elle était pressée là. L'elfe ne pouvait donc pas l'interpeller et l'embêter une autre fois ? L'albinos jeta un regard noir à l'elfe qui ne semblait toujours pas vouloir lâcher l'affaire à propos des soins. Aika était une adulte libre de décider de ce qu'elle voulait et actuellement, la seule chose qui l'importait était d'acheter de la nourriture pour pouvoir manger. Manger, savait-elle ce que c'était que de manger ? Peut-être que les elfes ne se nourrissent pas après tout. Mais peut-être n'est-elle pas vraiment une elfe ? L'albinos repensait à ses suppositions. Un esprit maléfique ? Un imposteur ? Qui était-elle vraiment ? Et puis, l'elfe ne lui avait même pas encore dit comment elle s'appelait... Elle était concentrée sur ces foutues brûlures! Ces brûlures qui n'avaient rien d'intéressant. Et puis, comment savait-elle que c'était des blessures ? Elle avait juste vu les bandages. Aika pouvait peut-être faire passer ça comme une partie de son pouvoir... Quoi que non, elle n'était pas très forte pour mentir.
Puis elle repensait aux paroles de l'elfe. Fuir les fantômes de son esprit... Leur faire face et les combattre. Aika ne voyait pas vraiment en quoi elle pouvait aller voir ses parents complètement dérangés et puis les combattre quoi. Qu'allait-elle bien pouvoir leur dire pour 'les combattre' ? Et tant, ils étaient déjà morts et enterrés depuis longtemps, morts dans la famine la plus totale. L'albinos avait peut-être eu de la chance en étant virée de chez elle. Elle avait pu commencer à créer sa vie de ses propres mains. Bon, elle avait fait du catch et était devenue limite alcoolique... Mais elle avait un chez-soi. Des amis aussi, bien qu'ils ne se manifestaient pas longtemps et puis, à 23 ans, il était temps qu'elle se détache totalement de ses parents. Certains ont déjà une famille à 23 ans. D'autres sont déjà morts à 23 ans. Elle pouvait bien couper les ponts avec ses parents, non ? Continuant sur sa lancée, Aika remballa à nouveau l'elfe :

« Je suis lâche, quelle tristesse. Et bien, je vais lâchement fuir vers la supérette, au revoir. »

Aika n'était pas vraiment de bonne humeur aujourd'hui et, comme tout le monde, elle n'aimait pas être brusquée à peine levée. Alors qu'elle avait prévu d'aller gentiment vers la supérette acheter deux ou trois trucs puis de revenir tout aussi tranquillement chez elle, l'elfe lui avait sauté dessus en l'obligeant à se soigner. Mais c'était non. Aika ne voulait ni de l'aide, ni de la pitié des autres, elle voulait être seule et tranquille. L'albinos préférait en effet la solitude au brouhaha total et désordonné de certaines personnes. L'albinos préférait une vie calme et sans embrouilles, sans supérieurs pour vous dicter les choses, non rien de tout ça. Juste une vie calme. Était-ce trop demandé ? Elle n'allait quand même pas aller habiter dans une grotte comme un vieil ermite juste pour fuir l'agitation. Se remettant en marche, elle commençait déjà à réfléchir à ce qu'elle allait acheter : riz ? Nouilles ? Légumes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 30
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Ven 29 Avr - 17:56

Avais-je été trop dure dans mes paroles avec elle ? Qui suis-je pour choisir le destin des autres, pour forcer les décisions et la main des autres ? La jeune femme me lança un regard noir, comme pour me culpabiliser un petit peu plus, comme si ce n’était pas suffisant. Je ne peux pas vraiment lui en vouloir, c’est moi qui l’ai abordée, et qui tient à la soigner. Elle ne m’avait rien demandée. Quelque soit mon statut, ce dont je suis capable, chacun est libre d’aller où il veut et de faire ce qu’il veut. Ah la la, qu’aurait dit mon maître, s’il m’avait vue agir ainsi ? Je l’entends déjà me faire la morale. Des trucs basés sur sa façon d’être, et de vivre sa vie sans se préoccuper des autres. Tel est le crédo des elfes, vivre entre eux en ayant le moins de contact possible avec les autres races. Protéger son village et la forêt où l’on vit, c’est pour ça que je fus élevée. Du moins, au début. Je préférais de loin étudier la magie et les plantes, je recherchais la compagnie des autres, qu’ils soient des elfes ou d’une toute autre race. En ce sens, j’étais différente par rapport à mes congénères. De plus, j’aimais beaucoup rendre service, à n’importe qui, surtout pour les soins. Autant dire que même dans ma terre natale, j’étais plutôt différente. Mais est-ce que cela me donnait le droit de faire n’importe quoi, avec n’importe qui ? Non, définitivement non. Je devais respecter les décisions des autres et ne pas tenter d’imposer les miennes. Elle est libre de penser ce qu’elle veut, de choisir sa voie. Et je ne peux que la respecter. Après tout, tout le monde ne pense pas la même chose, tout le monde ne pense pas de la même façon. C’est ce qui rend les êtres vivants si riches en émotions, que l’on se lie d’amitié avec certaines personnes.

« Je suis lâche, quelle tristesse. Et bien, je vais lâchement fuir vers la supérette, au revoir. »

Je soupirai doucement ainsi donc, c’était son choix. Je ne peux que le respecter. Je la regardai s’éloigner, les yeux dans le vague et emplie d’une profonde tristesse. Une petite larme coula sur ma joue, plus de colère et de déception que de tristesse. Je serrai mon arc dans mes mains tout en regardant son dos s’éloigner, au fur et à mesure qu’elle s’éloignait. Il n’y avait plus rien que je puisse faire, elle avait pris sa décision et semblait être prête à me tenir tête pour garder sa décision. Autant la laisser aller, je n’allais pas aller jusqu’à la provoquer juste pour l’obliger à suivre ma décision, à lui montrer que ça pourrait la soulager. Sans aucun doute que ça la soulagerait, mais si elle n’en voulait pas, tant pis. Je serrai un peu plus mon arc et je me retournai pour partir, laissant la larme couler sur mon visage.

« Très bien, comme tu voudras. Tu es seule responsable de ta vie et de tes décisions. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Dim 1 Mai - 16:18

L'elfe avait apparemment renoncé. Ô joie Aika, tu vas enfin pouvoir aller tranquillement à cette supérette pour t'acheter toujours aussi tranquillement ton prochain repas. L'albinos n'avait aucunement besoin qu'on lui dicte ce qu'elle devait faire. C'était une adulte responsable après tout! Totalement responsable. Son interlocutrice bornée lui répondit :

« Très bien, comme tu voudras. Tu es seule responsable de ta vie et de tes décisions. »

Oui. Elle est la seule responsable de sa vie et de ses décisions! Cela serait ignoble si elle ne l'était pas ? L'esclavage a été aboli aux dernières nouvelles! Mais... Quel est le rapport exactement ? L'elfe ne voulait pas en faire son esclave, juste la soigner. Enfin, c'était ce qu'avait compris Aika du moins. Cela changeait tout si l'elfe avait des intentions malveillantes derrière tout ça! Je dirais même plus, tout serait changé! Aika se retourna et regarda à nouveau l'elfe, de la tête aux pieds. Elle ne semblait pas méchante. Hormis son arc et son carquois, rien ne lui paraissait agressif chez elle. L'elfe avait de longs cheveux bleus extrêmement lisses et même les yeux bleus! Aika devait paraître 100 fois plus agressive et méchante qu'elle. Et pour cause, rien que ses yeux rouges devaient en effrayer plus d'un. Elle portait également des vêtements blancs et cette personne sentaient la bonté à plein nez à vrai dire. On avait l'impression qu'elle voulait toujours aider son prochain. Aika avait un peu du remord à l'avoir traitée comme une vulgaire criminelle.
Quoi que non, elle avait eu raison de la traiter ainsi! De quel droit est-ce qu'elle l'arrêtait ainsi dans la rue ? Et puis, vouloir soigner ses blessures... Ce n'est pas un peu bizarre comme occupation ? Elle se disait infirmière, mais tant... Elle ne l'était pas! Tant elle n'était pas du tout infirmière et se fait juste passer comme telle pour amadouer les gens. Et voir une elfe en pleine ville n'était pas bizarre non plus ? Aika avait entendu dire que les elfes vivaient en communauté dans les montagnes les plus éloignées et les plus haute. Tant ce n'était même pas de vraies oreilles d'elfe. Et si elle se cosplayait ? Quoi que non.
Aika était plutôt perturbée par tout ça... Elle n'était pas vraiment paranoïaque ni xénophobe. Elle était juste... Comment dire... Prévoyante. Elle ne voulait pas que quelque chose lui arrive par négligence... Comme l'épisode avec le roux par exemple. Si elle n'avait pas accepté d'aller boire un verre, elle n'aurait jamais fait ça avec lui! Et puis... Il n'y a rien de mal à vouloir être prévoyant. Voilà, c'est tout ce.. Mais, attends... N'est-elle pas en train de pleurer ? Ce n'est pas une larme qui coule sur son visage ? Même si elle n'était que de trois quarts, Aika arrivait à voir cette douce perle descendre le long de sa joue. Son cœur se serra. Elle l'avait faite pleuré... Mais qui était-elle pour faire pleurer les gens ? Aika avait toujours détesté ceux qui avaient pu la faire pleurer. Elle n'aimait pas voir des gens pleurer. Elle trouvait que pleurer était... Rabaissant. Qui n'a jamais eu le cœur serré et un sentiment d'impuissance en voyant ses parents ou ses grands-parents pleurer ?
Aika s'approcha lentement de l'elfe en la regardant d'un air abattu. Elle devait se pardonner, elle l'avait attristée... L'albinos essaya de parler mais aucun son ne sortit de sa bouche... Une boule s'était installée au creux de sa gorge. Elle n'arrivait tout simplement pas à parler après ça. Voir quelqu'un pleurer lui rappelait tant de mauvais souvenirs. Des souvenirs qu'elle essayait d'oublier depuis trop longtemps déjà.

« Je suis désolée. »

Elle avait réussi à le dire. C'était la moindre des choses que de se pardonner, même si elle savait très bien que les mots n'avaient jamais guéri les blessures. Elle avait de l'expérience en ce domaine-là. La petite Aika.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 30
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Jeu 5 Mai - 22:33

Je me tournai un petit peu pour partir et pourtant, quelque chose me retenait ici. Comme si j’avais encore un dernier espoir, que la jeune femme que j’avais croisée change d’avis, que j’arrive à réparer la situation, au moins qu’elle me pardonne de mes paroles et de mes actions. Après tout, j’avais été plutôt violente dans ma façon de l’aborder et de lui proposer mes services. Il était parfaitement normal qu’elle ait pris ça pour une certaine forme d’agression. Nous ne nous étions jamais rencontrées avant, et elle aurait dû m’accorder sa confiance immédiatement après que je l’aie abordée, après trente secondes de discussion. J’étais triste, mais la larme qui me coulait sur la joue était plus une larme de colère que de tristesse. Triste parce qu’elle ne voulait pas se faire soigner, en colère contre mon attitude. Je me dégoûtais toute seule. Ma propre attitude me donnait des nausées. Ce n’était pas dans mon caractère, d’habitude, d’imposer mes choix aux autres. J’étais un peu à l’opposée de mes congénères. Les autres elfes. J’aimais demander l’avis des autres sur mes propositions, et les proposer aux autres personnes, aider les autres personnes.

« Je suis désolée. »

Je relevai la tête et me tournai pour regarder la jeune femme. Pourquoi s’excusait-elle ? S’il y avait une personne qui devait s’excuser ici, c’était moi. Je m’étais montrée odieuse envers elle, j’avais voulu lui imposer une décision qui ne lui convenait manifestement pas, vu sa réaction. Mais sa réaction était-elle due à ce que je voulais lui imposer, ou bien à la façon dont je voulais lui imposer ma décision ? Toujours est-il que cela me fit extrêmement plaisir. J’interprétais sa parole comme une certaine forme d’excuse. D’une certaine façon, elle me pardonnait. Surtout pour son attitude, je pense. C’était un premier pas, c’était à moi de faire le deuxième. Je souris et séchai la larme qui avait coulée sur ma joue.

« Merci, mais s’il y a quelqu’un qui doit s’excuser ici, c’est moi. Je suis sincèrement désolée, pour mon attitude et pour avoir voulu t’imposer une décision qui ne te convenait pas. »

Je continuai de sourire et tortillai une de mes oreilles, un peu mal à l’aise. Je m’étais excusée, mais rien ne me garantissait qu’elle me pardonne. Il ne me restait plus qu’à espérer, désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Lun 11 Juil - 21:43

« Merci, mais s’il y a quelqu’un qui doit s’excuser ici, c’est moi. Je suis sincèrement désolée, pour mon attitude et pour avoir voulu t’imposer une décision qui ne te convenait pas. »

Aika regardait la jeune femme. Il faut avouer en effet que c'était une décision qui ne lui convenait pas. Mais bon. Aika avait été arrogante envers elle alors qu'elle ne lui voulait aucun mal. Pourquoi s'était-elle énervée comme ça aussi! L'albinos regrettait son comportement. C'était vraiment odieux de lui avoir répondu ainsi, elle aurait quand même pu lui répondre plus doucement et pas comme une bête sauvage! Déjà, elle aurait pu se présenter convenablement, un truc du genre « Bonjour, je m'appelle Aika et tu peux aller te faire f... Quoi que... Ça revenait un peu au même mais ça faisait encore plus foutage de gueule. Elle allait quand même pas faire présentation et ensuite enchainer par un envoi à aller voir ailleurs si elle y était. Elle ne connaissait même pas son prénom en plus! C'est comme si elle avait commencé à agresser une inconnue. En y réfléchissant bien. Oui, c'était exactement ce qu'elle avait fait. Se mettre en rogne sans raison contre une inconnue. Aika n'aimait pas vraiment son caractère de cochon, mais c'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait pas changer ça, on ne peut pas changer sa nature!
Bon il fallait qu'elle se présente correctement. Et puis, quand elle y réfléchissait bien, elles étaient toutes les deux fautives. L'une pour insister, l'autre pour... Insister. Elles avaient toutes les deux une part de culpabilité. Mais l'elfe plus qu'Aika, bien entendu. Bon, déjà. Non. Enfin. Aika détourna le regard en croisant les bras. Il ne fallait quand même pas qu'elle se montre trop faible face à elle. L'albinos dit distinctement :

« J'accepte tes excuses. »

Mais quel acte noble! Aika était vraiment d'une noblesse et générosité hors du commun. Je vous vois rigoler. Arrêtez, laissez au moins le narrateur tranquille. Donc où en étions-nous ? Ah oui, notre grande déesse si bonne. Seulement, il commençait à se faire plutôt tard et elle n'avait toujours pas mangé. Et si elle tirait profit de cette elfe ? Bon, Aika n'était pas du genre manipulatrice, mais l'inconnue le méritait, elle n'avait qu'à pas insister. L'albinos lui dit en roulant des yeux :

« Je m'appelle Aika... Et toi ? »

Voilà, la mettre en confiance, si elle voulait avoir un repas gratuit c'était un super début. D'ailleurs, l'ex-catcheuse commençait à se demander qu'est-ce que son interlocutrice mangeait comme sortes de plats... Des mets humains ? Au sens propre ou figuré ? Mieux vaut ne pas savoir. Enfin, elle était employée à l'école de Mahora, elle ne devait pas être folle à ce point, ils n'auraient jamais employé une tarée. Aika continuait de parler.

« Bien que j'accepte humblement tes excuses, j'ai toujours besoin de quelque chose en échange de cet affront. »

La jeune fille fit mine de réfléchir un instant, il ne fallait quand même pas que ça fasse trop réfléchi et préparé. Après quelques secondes d'intenses cogitations, elle lui lança.

« Il se trouve que tu m'as empêchée d'aller chercher à manger... Tu m'invites ? »

Voilà, c'était fait. Mais quelle grande actrice. Bon, là on peut dire qu'elle lui a carrément dit ça de but en blanc. Mais l'elfe semblait quelque peu naïve, elle pouvait au moins profiter de ça. Ce n'est pas comme si elle manquait d'argent, mais mieux vaut en garder au lieu de le dépenser dans quelque chose d'aussi nul que... Les... Les odens.. Ou les lasagnes... Ou encore, une bonne pizza. Non, que nenni, c'était complètement nul de dépenser son argent pour quelque chose comme ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 30
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Mer 13 Juil - 23:54

J’attendais sa réponse. Non pas que j’étais dans l’angoisse de savoir si elle allait accepter mes excuses ou pas, mais pour savoir si elle gardait de la rancœur ou pas. Je m’étais excusée, donc je considérais que j’avais plus ou moins fait ma part du boulot. Le reste ne dépendait que d’elle. Quelque soit le résultat, on ne pourrait pas dire que je n’avais rien tenté. De ce côté, j’étais tranquille avec ma conscience. Mais je n’aurais jamais dû agir comme je l’avais fait. Je devais paraître comme une personne égoïste, à ses yeux, quelqu’un qui veut à tout prix imposer sa vision des choses et ses idées. Tout ce que je ne suis pas, finalement.

« J'accepte tes excuses. »

Ces quelques mots résonnèrent comme un sentiment de soulagement, pour moi. Elle me pardonnait. C’était parfait, je pouvais repartir sur de nouvelles bases avec elle, et, peut-être, avoir une conversation normale, sans que l’une cherche à faire changer d’avis ou impose ses choix. En somme, ce n’était pas si mal que ça, de faire table rase et de repartir de quasi zéro.

« Je m'appelle Aika... Et toi ? »

Elle avait fait le premier pas et entamé les présentations. Il fallait que je continue sur cette lancée. Après tout, il fallait bien que je me rattrape pour avoir été si odieuse jusqu’à maintenant. Mais, en même temps, est-ce que tout ceci est réellement la vérité, ou bien, est-ce qu’elle cherche à endormir ma méfiance, pour mieux me prendre par surprise plus tard ? Enfin, toujours est-il qu’elle ne me laissa pas le temps de répondre à sa question, qu’elle dit autre chose.

« Bien que j'accepte humblement tes excuses, j'ai toujours besoin de quelque chose en échange de cet affront. Il se trouve que tu m'as empêchée d'aller chercher à manger... Tu m'invites ?»

Ah voilà. Je l’avais perturbée dans son planning de la journée, du coup, elle n’avait pas pu aller manger à l’heure qu’elle pensait. Elle voulait que je l’invite à manger ? Pas de souci. Mais elle sera sûrement très surprise, après tout, je n’ai jamais fréquenté d’autres endroits que ceux où l’on servait de la nourriture spécialement faite pour les végétariens. Car comme tout elfe qui se respecte, ou du moins, de ceux vivants dans une forêt, je suis végétarienne. Mais, connait-elle cette petite particularité de ma race ?

« Je m’appelle Luinil. Et j’accepte volontiers de t’emmener manger quelque part. Je connais un très bon endroit, non loin de là où nous sommes actuellement, où ils ont un bon choix dans les plats. Ah, il faut préciser que l’endroit où nous allons est spécialement fait pour les personnes végétariennes, donc pas de viande dans les menus, ça te gêne ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Jeu 14 Juil - 11:42

A première vue, l'elfe semblait réfléchir. C'était mauvais signe. Elle n'allait peut-être pas accepter ? Et si elle n'acceptait pas et se rendait compte de toute la supercherie ? De toute façon, ce n'était pas son ami à Aika, l'albinos n'en avait absolument rien à faire qu'elle accepte ou pas. Après quelques minutes de pure réflexion, elle lui sortit :

« Je m’appelle Luinil. Et j’accepte volontiers de t’emmener manger quelque part. Je connais un très bon endroit, non loin de là où nous sommes actuellement, où ils ont un bon choix dans les plats. Ah, il faut préciser que l’endroit où nous allons est spécialement fait pour les personnes végétariennes, donc pas de viande dans les menus, ça te gêne ?» 

Végétarien ? Aucun problème! Ça pourrait être du poulpe bleu qu'elle irait en manger, même si elle a une sainte horreur du poulpe. Après tout, elle l'invitait. Et c'était dans les principes d'Aika de en jamais refuser une invitation à manger, même si là, elle venait un peu de forcer la personne. Et après tout, elle avait faim! Voilà, quand on avait faim, on pouvait tout manger. C'est avec plaisir qu'Aika accepta son invitation. Elle demanda ensuite à l'elfe si cela se trouvait près du Den Rei ou beaucoup plus loin. Après tout, elle n'avait quand même pas envie de marcher pendant trois kilomètres juste pour manger.
En y réfléchissant bien, elle n'avait presque même pas fait attention au nom de l'elfe. OK, Luinil, c'était rentré dans sa tête, mais elle ne s'était même pas attardée sur le pourquoi du comment. D'habitude, Aika s'interrogeait sur l'origine du nom, d'où ça pouvait bien venir, mais là, rien. Elle était captivée par la bouffe. C'est triste à dire mais c'était la vérité. Autant d'habitude Aika n'aimait pas manipuler les gens comme on l'avait manipulée. Mais là, c'était plus fort qu'elle. Elle voulait vraiment manger le plus vite et le moins cher possible.
Alors que l'elfe s'appelle Chewing-gum ou Paparazza, Aika s'en foutait comme de sa première dent. Bon, elle essayait quand même d'être un minimum gentille parce que l'elfe avait été super sympa d'accepter la proposition d'une parfaite inconnue. La Guardian regardait l'elfe. Elle ne savait pas vraiment quoi dire pour entretenir la conversation. Réfléchissant à ce qu'elle pouvait dire, Aika lui lança :

« Et, tu fais quoi dans la vie Luinil ? »

Bon OK, elle lui avait déjà dit qu'elle était infirmière, mais bon. Ca pourrait au moins entretenir la conversation et faire un peu moins gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 30
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Jeu 14 Juil - 15:07

Il m’avait semblé voir passé un éclat d’inquiétudes, dans ses yeux, l’espace d’une toute petite seconde. Seulement, je n’en connaissais pas la raison. Mais, l’avais-je vraiment vu ? Je me suis peut-être tout simplement imaginé voir cet éclat. Je ne sais pas trop. Tant pis, le futur me dira bien si j’avais bien observé ou si je me trompais complètement. Elle me sorti de mes pensées en me demandant si l’endroit où nous allions était loin du Den Rei. Je lui répondis que non. L’endroit en question se trouve à quelques minutes de là où nous nous trouvons actuellement.

Elle devait avoir pas mal faim, quand même, pour me demander si c’était loin. Je pense qu’elle n’a pas envie de se taper dix kilomètres de marche avant de pouvoir manger un morceau. Cependant, quelque chose me dérangeait. Aika, était-elle naturellement aussi… brusque, rude ? Ou bien quelque chose s’était-il passé et qui explique le fait qu’elle ait une telle attitude face à moi ? Je sais bien que nous ne nous étions pas rencontrées dans les meilleures conditions, mais je crois qu’elle préméditait plus ou moins cette situation, comme si elle se sentait cheffe d’orchestre, comme si elle essayait de me mener à la baguette. C’est assez bizarre.

« Et, tu fais quoi dans la vie, Luinil ? »

Ce que je faisais ? Question vaste. Je pourrais lui répondre que je passe mes journées à méditer sur des questions philosophiques, à chercher des réponses à des choses que les gens ne se demandent même pas, mais ça serait un peu exagéré, je pense. Je vais donc choisir de lui dire la vérité, mais à la manière de ma race, c’est-à-dire, de manière détournée. Du moins, pour tout ce que je n’ai pas encore dit sur moi, c’est-à-dire, pleine de choses. Et il faudra que je prenne garde à ne pas tout dire sur moi, je ne révèle pas toute ma vie à la première personne que je croise dans la rue.

« Je suis infirmière à l’école de magie de Mahora. Mais, je ne crois pas que ça répond tout à fait à ta question. Je suis l’infirmière de l’école, en effet, mais je ne suis pas que cela. Et toi ? Que fais-tu de beau sur cette île ? Quel est ton activité favorite, ou ton domaine de prédilection ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Jeu 14 Juil - 15:28

« Je suis infirmière à l’école de magie de Mahora. Mais, je ne crois pas que ça répond tout à fait à ta question. Je suis l’infirmière de l’école, en effet, mais je ne suis pas que cela. Et toi ? Que fais-tu de beau sur cette île ? Quel est ton activité favorite, ou ton domaine de prédilection ?»

Quelle bien étrange personne, de répondre d'une manière aussi vaste. Aika ne comprenait pas mais elle se tut, apparemment l'elfe ne voulait pas parler d'elle. Enfin, c'est ce qu'Aika avait pensé. Donc oui, elle ne s'était pas trompée, elle était bien infirmière de l'école. Ca faisait longtemps qu'elle n'y était plus allée, d'ailleurs. Bientôt 7 ans... Ou peut-être plus, elle ne se souvenait pas vraiment de la dernière fois où elle avait mis le pied là-bas.
Ce qu'elle faisait de beau sur Mahora ? Du catch. Elle était même championne de catch sur Mahora. Bien sûr, ce n'était pas vraiment une réponse convenable... A vrai dire, ce n'était pas vraiment très féminin comme activité. Son activité favorite devait sûrement être boire et son domaine de prédilection, se prendre des coups dans la tête. C'était la vérité, Aika n'avait aucune force d'attaque. C'était une des raisons pour laquelle elle avait peur de se faire des ennemis. Si un jour elle se retrouvait contre quelqu'un qui voudrait la tuer, il y arriverait sûrement. Et l'elfe semblait assez puissante aux yeux d'Aika. Etait-elle plus du genre offensif ou défensif ? Voilà une des questions qu'Aika se posait. Bon, il fallait qu'elle trouve une réponse convenable à l'elfe, sans pour autant lui mentir. Elle mentait très mal de toute façon.

« Je suis malheureusement au chômage mais j'ai parfois de petits emplois en tant que serveuse et humm... J'aime bien jouer du piano et... Je suis un pilier de soutien si on peut dire ça comme ça. »

Mais Aika, c'est magnifique ce que tu viens de dire. Totalement vrai et ça ne fait pas miteux comme vie. L'albinos regardait le paysage. Décidément, quelque soit l'endroit, le Den Rei était toujours pareil, tout était construit symétriquement, c'était tellement étrange! Aika aurait bien voulu s'installer autre part mais elle avait peur de croiser ses parents et elle n'avait pas assez d'argent pour. Déjà qu'elle avait dépensé les trois quarts de ses économies dans son piano, elle ne pouvait pas se permettre d'aller dans une maison où elle aurait des dettes.
La jeune fille se dit qu'il fallait qu'elle se trouve un travail assez rentable et de longue durée rapidement, même si cela s'avèrera difficile vu la blancheur immaculée de son mur à diplômes. Enfin, pour le moment elle avait de quoi vivre, il ne valait mieux pas trop se préocuper avec ça. Aika demanda à l'elfe, sans pour autant avoir un ton méchant :

« C'est encore loin ou pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 30
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Jeu 14 Juil - 15:52

J’esquissai un petit sourire. Après ce que je lui avais répondu, je doute qu’elle ose pousser le bouchon un peu plus loin et qu’elle tente d’en savoir plus sur moi. En somme, je lui avais redis ce que j’avais prononcé au début de notre rencontre et je lui avais donné un avant-goût de ce que je pourrais être, sans toutefois me dévoiler. Par contre, j’ai un peu peur qu’elle me surestime ou qu’elle me sous-estime. C’était un risque que j’avais pris, et, je suppose, que tout le monde doit savoir que les elfes en savent généralement plus que ce qu’ils veulent bien laisser croire. Je ne fais pas exception à cette règle et je trouve ceci très bien, ça me permet de garder une certaine distance avec les personnes d’une race autre que la mienne. Aika profita de ce petit temps mort pour me répondre.

« Je suis malheureusement au chômage mais j'ai parfois de petits emplois en tant que serveuse et humm... J'aime bien jouer du piano et... Je suis un pilier de soutien si on peut dire ça comme ça. »

Un pilier ? Que voulait-elle dire par là ? L’espace d’un instant, j’ai cru qu’elle était une personne importante, mais je dois faire fausse route. Sinon, pourquoi me dirait-elle qu’elle est au chômage ? Si elle était aussi importante que cela, elle ne serait pas ici à me parler face à face. Je dois faire fausse route. Elle est sûrement importante d’une certaine façon, mais je ne vois pas trop comment. Je le saurai bien à un moment ou à un autre, la patience est la meilleure arme pour se renseigner et délier certaines choses. Il faudra juste que je trouve le bon moment pour lui poser les bonnes questions. Encore faut-il que j’arrive à la rendre un peu moins méfiante. Ce n’est pas gagné.

« C'est encore loin ou pas ? »

S’impatientait-elle ? Ou alors, la faim se faisait encore plus sentir. Sinon, je ne vois pas tellement ce qui lui aurait fait dire cela. Elle devait être pressée d’arriver et pressée de pouvoir manger. Cependant, une question me trottait en tête. Je me repassais ce qu’elle venait de me dire. Quel type de personne peut bien dire ce genre de choses, se qualifier de pilier de soutien ?

« Non, pas du tout. Tu vois le coin de la rue, là-bas ? C’est là que nous nous rendons. Ils font de très bons repas, je n’ai jamais été déçue. Ou du moins, pas encore. Avant que l’on arrive, j’ai une petite question. J’ai essayé de le deviner comme ça, mais j’ai un peu de peine. Quel genre de personne es-tu ? Tu sembles humaine, et pourtant, tu as quelque chose de différent d’une humaine. Tu sembles dégager un sentiment très protecteur, comme si tu devais à tout prix protéger quelque chose ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Jeu 14 Juil - 16:15

« Non, pas du tout. Tu vois le coin de la rue, là-bas ? C’est là que nous nous rendons. Ils font de très bons repas, je n’ai jamais été déçue. Ou du moins, pas encore. Avant que l’on arrive, j’ai une petite question. J’ai essayé de le deviner comme ça, mais j’ai un peu de peine. Quel genre de personne es-tu ? Tu sembles humaine, et pourtant, tu as quelque chose de différent d’une humaine. Tu sembles dégager un sentiment très protecteur, comme si tu devais à tout prix protéger quelque chose ?»

Aika regarda rapidement le restaurant lorsque l'elfe le lui montra, c'était assez grand et plutôt traditionnel. L'albinos écouta ensuite ce que lui dit l'elfe. Elle voulait donc en savoir plus sur elle. Aussi, c'était normal de vouloir en savoir plus sur quelqu'un. N'est-ce pas ce qu'on appelle la curiosité ? Bon, comment pouvait-elle se définir ? Aika commençait à bien aimer l'elfe, elle n'était pas méchante mais la jeune fille se tenait tout de même à distance, elle ne voulait pas à nouveau se lancer dans les histoires d'amitié, elle avait déjà goûté à ça avec Hakuko, pour le regretter ensuite.
Enfin, elle essayait de réfléchir aux bons mots à dire, à ne pas paraître ridicule, il ne fallait absolument pas que l'elfe se sente supérieure à l'albinos, elle n'aimait vraiment pas parler d'elle. Cependant, elle faisait plutôt confiance à Luinil, tout en se tenant à l'écart.
Aika semblait humaine mais avait quelque chose de différent d'une humaine ? Bon, peut-être que les yeux rouges intimidait Luinil, il faut dire que se trouver face à un albinos n'est pas très rassurant, tout le monde a peur de la différence. Enfin, après un long silence, Aika lui dit, ignorant la question de quelle sorte de personne elle était (pour ne pas avouer qu'elle n'était pas du tout fréquentable) :

« Je devrais me protéger moi avant toute chose... Mais ouais, on peut dire ça comme ça. Je suis une protectrice. »

Dans la tête d'Aika, protectrice était égal à punching ball. C'était tout ce qu'elle était en fait : un truc qu'on tapait (ou se tapait pour certains). Les deux jeunes filles entraient dans le restaurant, Aika se laissait guider par Luinil, elle ne savait pas vraiment où aller. Regardant la déco', elle trouva l'ambiance très calme. C'est sûr que par rapport aux endroits que fréquentait Aika... Ce n'était pas très dur d'avoir plus calme. L'albinos fréquentait des bars où on parlait fort, buvait abondamment et, parfois même, où l'on faisait des matchs de catch... Ah non, ça c'était avant. Mais ce serait mentir de dire qu'Aika ne recherchait pas un endroit où se battait. Aika lança à Luinil :

« C'est calme ici. »

Regardant sa montre, elle ne put qu'ajouter pour elle-même :

« Pourtant c'est en heure de pointe. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 30
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Jeu 14 Juil - 22:02

« Je devrais me protéger moi avant toute chose... Mais ouais, on peut dire ça comme ça. Je suis une protectrice. »

Se protéger elle, ou se protéger d’elle ? Je n’étais pas sûre d’avoir bien compris sa réponse. Elle laissait planer le doute, donc je ne pourrais dire si ce qu’elle redoute provient de l’extérieur ou si elle se redoute elle-même. Peut-être était-ce anodin, comme pensée, mais cela avait son importance. Car dans un cas, cela voudrait dire qu’elle redoute le monde extérieur, qu’elle redoute certaines personnes, ou qu’elle redoutait certaines personnes ? Dans l’autre cas, cela voudrait dire qu’elle redoute elle-même plus qu’une autre personne, ce qui trahirait une puissance très grande, mais qu’elle ne maitriserait pas forcément très bien. L’un dans l’autre, le résultat était à peu près le même, Aika semblait être ce que l’on appelle communément une garde du corps. Quelqu’un prêt à tout pour protéger une personne ou un groupe de personne. En tout cas, c’était la réponse que je voyais à ma question.

J’entrai juste avant Aika dans le restaurant que je lui avais montré plus tôt. Rien n’avait changé depuis la dernière fois. Normal, me direz-vous, vu que cela devait faire maximum deux semaines que je n’étais pas revenue ici. L’ambiance était calme et posée, comme à son habitude. Je guidai Aika jusqu’à une table où nous pourrions nous asseoir et être plus ou moins tranquilles.

« C'est calme ici. Pourtant c'est en heure de pointe.»

Je m’assis d’un côté de la table, déposa l’arc que je transportais à côté de moi et fit signe à Aika de se placer de l’autre côté. Ce calme ne me dérangeait pas. Bien qu’il y ait moins de monde que d’habitude, cet endroit était rarement le lieu d’agitation ou de trouble. En fait, c’était surtout pour cette raison que j’avais emmené Aika dans ce lieu. Il respirait le calme et la sérénité et permettait, du moins, me concernant, de se calmer, de décompresser. Enfin bref, d’oublier pendant quelques instants le travail, etc… pour savourer des moments de silence, loin de toute agitation. Du moins, en apparence.

« Oui, c’est très calme, par ici. D’habitude, il y a un peu plus de monde que ça, mais ce calme qu’il y a actuellement est permanent, que le restaurant soit plein comme un œuf ou complètement vide. Je trouve ce lieu extraordinaire parce que justement, il me permet de décompresser de la matinée en toute tranquillité. Tous les clients respectent ce calme et cherchent à le maintenir. Je pense que nous sommes les premières clientes à arriver. D’autres personnes ne devraient pas tarder, je suppose.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Ven 15 Juil - 12:39

Aika regardait attentivement les alentours. A vrai dire, elle n'aimait pas vraiment se trouver seule en lieu inconnu, avec une inconnue justement. Surtout que l'elfe était armée. Ca ne plaisait pas trop à Aika, elle ne voulait quand même pas finir charcuter. Elle se dit qu'elle aurait peut-être du sortir avec Titine et Tanouille, au cas où. Après tout, elle ne pouvait pas vraiment attaquer sans elles. Elle pouvait très bien se défendre, mais c'est tout. L'elfe prit alors la parole et Aika tourna la tête dans sa direction, il faut toujours regarder quelqu'un qui nous parle (et puis au moins, cela montrait à Luinil que l'albinos avait un minimum de respect envers les autres.

« Oui, c’est très calme, par ici. D’habitude, il y a un peu plus de monde que ça, mais ce calme qu’il y a actuellement est permanent, que le restaurant soit plein comme un œuf ou complètement vide. Je trouve ce lieu extraordinaire parce que justement, il me permet de décompresser de la matinée en toute tranquillité. Tous les clients respectent ce calme et cherchent à le maintenir. Je pense que nous sommes les premières clientes à arriver. D’autres personnes ne devraient pas tarder, je suppose.»

Bon, ce n'était pas tout, il était l'heure de manger! Aika regardait le menu. C'est vrai qu'un menu végétarien était un peu vide par rapport aux énormes plats qu'elle mangeait. L'albinos se demandait ce qu'elle pouvait bien manger. Bon, il y avait des compositions qui lui paraissaient plutôt bonnes. Elle en prit une, la moins chère, sûrement par culpabilité de faire payer l'elfe. Bon, aussi elle lui avait fait perdre son temps, elle le méritait un peu quand même. Mais bon, la pizza qu'Aika s'était mise en tête n'était pas pour aujourd'hui, sûrement demain.
Il fallut ensuite qu'elle commande la boisson, n'osant pas vraiment commander de l'alcool, par peur de passer pour une ivrogne (ce qu'elle était un peu), elle se contenta d'un verre d'eau, après tout ça ne pouvait pas lui faire du mal, c'était de l'eau. Et puis, l'eau c'est bon pour le corps. Voilà, un verre d'eau c'était très bien, elle n'avait pas besoin d'un bon cocktail bien sucré... Bon, il fallait qu'elle reporte son attention sur autre chose, comme les clients par exemple. Ils semblaient tous... Zen. Et surtout pas louches comme certains clients qu'elle avait pu voir à son bar habituel. Bon, déjà elle avait commandé un truc qui lui plaisait, enfin elle n'était pas sûre que ça lui plairait, mais il n'y avait rien de louche dedans. Enfin, son regard s'arrêta sur l'elfe. Elle l'avait presque oubliée celle-là. Il y avait un silence plutôt lourd entre les deux jeunes filles et pour cause, Aika ne savait vraiment pas de quoi parler. Luinil et elle avaient sûrement des centres d'intêrets totalement opposés... Luinil semblait être une femme calme, posée, patiente et qui ne prenaient pas de décisions à la légère. Tout le contraire d'Aika. Après, les apparences étaient peut-être trompeuses, mais l'albinos n'avait pas vraiment de doutes quant au caractère de l'elfe.
C'était un silence gêné, Aika regardait ses ongles, vernis avec une couleur rouge mais qui s'était totalement écaillée avec le temps. Elle préférait regardait ses ongles plutôt que d'avoir à regarder l'elfe sans rien dire. Bon, les plats arrivaient quand ? Elle avait faim et envie de partir au plus vite. Aika soupira. Elle semblait avoir à attendre encore longtemps comme ça. Bon, il fallait décidément qu'elle lance un sujet de conversation, ce n'était vraiment absolument pas possible de continuer comme ça!

« Et sinon, tu aimes quoi dans la vie ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 30
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Ven 15 Juil - 13:45

Je pris la carte des plats devant moi et parcourus rapidement la liste proposée. Acte futile, je savais déjà ce que je voulais prendre, mais c’était plus par politesse que par curiosité pour ce qui était proposé. Pour boisson, je pris un verre d’eau. Je n’avais pas tellement envie de thé ou de quelque chose du genre, aujourd’hui. Je préférais faire simple.

Je levai mon regard vers Aika. Elle ne semblait pas vraiment tranquille. Comme si elle se méfiait de quelque chose, comme si l’ambiance qui régnait ici ne lui convenait pas. Je veux bien concéder que pour une personne qui ne serait pas habituée à une telle ambiance, ce soit assez dérangeant, mais quand même, j’ai l’impression qu’il y a autre chose. Je me fais peut-être du souci pour rien, peut-être que ce sentiment de malaise n’est que temporaire, et passera au fil du temps, pour finalement disparaitre. Je pense que si j’arrivais dans un endroit que je ne connais pas, je serais pareil, je ne serais pas tranquille, je me méfierais de tout ce qui m’entoure. Dans un sens, je la comprends un peu.

Un grand silence s’était installé entre nous. Quelque chose d’assez oppressant. Aucune de nous deux ne semblait vouloir démarrer la conversation la première, comme si chacune avait peur de l’autre. Mais, pourquoi m’inquiéterais-je ? Nous n’étions pas dans la même situation qu’un peu plus tôt, où nous nous regardions comme pour savoir laquelle des deux allait donner le premier coup, ce n’était pas une atmosphère tendue, il ne me semblait pas que nous étions sur la défensive. Certes, je ne peux pas dire que nous sommes amies, ce serait présomptueux et complètement faux. Nous étions simplement deux personnes qui s’étaient rencontrées et qui mangeaient quelque chose ensemble.

« Et sinon, tu aimes quoi dans la vie ? »

Elle s’était, finalement, décidée plus vite que moi à engager la conversation entre nous deux. C’était parfait, peut-être arriverions-nous à détendre cette sensation d’oppression et de gêne qui régnait à notre table.

« Mise à part le boulot que je fais, J’aime bien me balader en forêt, m’asseoir sur la branche d’un arbre ou contre un tronc, fermer les yeux, et écouter les animaux passer, les oiseaux chanter et le vent slalomer entre les branchages. C’est bien simple. Si je ne suis pas à l’école de magie, je suis quelque part dans la forêt, là où je suis sûre d’être tranquille et que personne ne viendra me déranger. Et toi, qu’aimes-tu faire ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Sam 16 Juil - 12:21

« Mise à part le boulot que je fais, J’aime bien me balader en forêt, m’asseoir sur la branche d’un arbre ou contre un tronc, fermer les yeux, et écouter les animaux passer, les oiseaux chanter et le vent slalomer entre les branchages. C’est bien simple. Si je ne suis pas à l’école de magie, je suis quelque part dans la forêt, là où je suis sûre d’être tranquille et que personne ne viendra me déranger. Et toi, qu’aimes-tu faire ?»

Aika n'aimait pas vraiment beaucoup de choses dans la vie. Encore, si elle avait eu plus d'amis, peut-être qu'elle serait plus épanouie que maintenant, qu'elle aimerait plus de choses, qu'elle aurait vu plus d'endroits... Ca c'était sûr. Enfin, c'était du passé, elle s'était promis qu'elle ne s'attacherait plus jamais à quelqu'un. Peut-être à un animal de compagnie, mais pas plus, ça risquait de devenir mauvais pour elle si elle s'attachait à un humain, une nouvelle fois. Enfin, elle aimait jouer du piano, c'était déjà ça, après tout, elle avait appris presque toute seule, bon il fallait remercier Internet pour la lecture des notes, mais elle n'avait pas eu besoin de professeur pour pouvoir en jouer correctement. D'ailleurs, peut-être qu'elle en jouait mal. Qui sait ? Enfin, il fallait qu'elle réponde à l'elfe. Après tout, elle lui avait posé une question, elle se devait de lui répondre, surtout après la manière dont elle l'a rembarrée. Elle avait comme qui dirait été méchante avec l'elfe. Elle l'avait quand même bien mérité, mais il n'empêche que le comportement d'Aika avait été totalement infantile et innaceptable. La Guardian s'éclaircit la voix pour enfin prendre la parole.

« J'aime aussi la solitude, je passe mon temps à jouer du piano, vu que je n'ai pas grand chose à faire dans ma vie. Quand je ne joue pas du piano, je dois sûrement être sur Internet ou en train de me balader dans la forêt, pour m'entrainer. Enfin, ma vie n'est pas très palpitante. »

Aika n'aimait pas vraiment parler d'elle. Après tout, elle n'avait rien à dire sur elle. Elle n'avait aucune vie sociale. Absolument aucune. Les seules relations qu'elle entretenait étaient celles avec les vendeurs, le facteur ou encore, un de ses voisins de palier, qu'elle voyait une fois tous les trois mois. Les plats arrivèrent enfin. L'albinos s'empressa de commencer sa salade, bien qu'elle trouvait ce plat très frugal, cela coupait quelque peu sa faim. Elle s'arrêterait sûrement pour acheter quelque chose à emporter du McHora au retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 30
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Mar 19 Juil - 9:51

« J'aime aussi la solitude, je passe mon temps à jouer du piano, vu que je n'ai pas grand chose à faire dans ma vie. Quand je ne joue pas du piano, je dois sûrement être sur Internet ou en train de me balader dans la forêt, pour m'entrainer. Enfin, ma vie n'est pas très palpitante. »

En fait, elle était un peu comme moi, elle aimait bien être seule avec ses pensées, ne pas être dérangée toutes les cinq minutes par quelqu’un qui vient lui demander une chose ou l’autre. Dans ce sens, je la comprends, nous sommes pareilles, toutes les deux. Nous aimons bien pouvoir avoir nos moments de tranquillité. De plus, elle semblait bien aimer jouer du piano. A quel point, je ne sais pas, mais elle ne devait sûrement pas être un manche derrière un clavier. Je ne dis pas qu’elle est peut-être une grande compositrice, mais ce n’est pas comme si elle jouait une fois tous les tremblements de terre, je pense.

Je commençai à manger le contenu de mon assiette, une salade simple, mais qui me convenait parfaitement. Je n’avais pas eu envie de prendre quelque chose trop gros. Si je mange trop, j’ai tendance à me sentir mal pour le restant de la journée et ce, jusqu’au moment de me coucher. Il ne fallait pas non plus que ce soit trop léger, je déteste travailler ou faire quelque chose avec la faim qui vous tient le ventre. C’est une sensation que je trouve bizarre et très désagréable. Comme si quelque chose s’accrochait à votre ventre et s’évertuait à le compresser et à ne pas le lâcher jusqu’à ce que vous mangiez assez pour lui faire lâcher prise. Enfin bref, quelque chose de très bizarre…

« Tu sais, de mon point de vue, ma vie n’est pas très palpitante non plus, et pourtant, je sais que certaines personnes feraient tout pour avoir ma place. A mon avis, je pense que ta vie cache des merveilles dont tu ne soupçonnes pas l’existence. Il suffirait de les trouver. Mais je t’avouerais que moi-même, je ne pourrais dire ce qui se cache. Je suis incapable de trouver les merveilles de ma vie, mais je sais qu’elles sont là, quelque part. Peut-être plus proches que je ne le pense, mais je les cherche et je les chercherai toujours.»

Je lui souris, j’avais parlé sincèrement et n’avais pas réfléchit à ça. Je ne pouvais être plus sincère, tout ce que j’espère, c’est qu’elle n’interprète pas mal mes paroles et pense que cela lui tombera tout cuit dans les mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Mer 20 Juil - 10:58

« Tu sais, de mon point de vue, ma vie n’est pas très palpitante non plus, et pourtant, je sais que certaines personnes feraient tout pour avoir ma place. A mon avis, je pense que ta vie cache des merveilles dont tu ne soupçonnes pas l’existence. Il suffirait de les trouver. Mais je t’avouerais que moi-même, je ne pourrais dire ce qui se cache. Je suis incapable de trouver les merveilles de ma vie, mais je sais qu’elles sont là, quelque part. Peut-être plus proches que je ne le pense, mais je les cherche et je les chercherai toujours.»


Aika ? Des merveilles au plus profond d'elle ? Il ne fallait pas rêver quand même! Elle avait peut-être des bons côtés, mais de là à dire que sa vie cachait des merveilles, c'était un peu abusé. L'albinos n'était pas le mal incarné, tout comme elle n'était pas le bien en personne. Enfin, il valait mieux laisser l'elfe dans son délire. Aika avait failli s'étouffer avec son verre d'eau quand elle avait entendu ça. Mais vraiment, qui pensait encore de nos jours à des miracles comme ça ? Aika n'était pas une personne recommandable, elle n'avait pas une vie palpitante, un point c'est tout. Voilà, pas la peine d'essayer de changer la réalité pour quelque chose de plus utopique.
L'albinos mangeait lentement son plat, sûrement pour avoir l'impression de manger plus. Elle n'allait sûrement pas être nourrie avec ça et se confirmait à elle-même le choix de la pizza. Elle était déjà en train de réfléchir à ce qu'elle prendrait. Mozzarella peut-être ? Sûrement. Bon, il fallait qu'elle cloue le bec à Luinil. Elle aimait bien avoir le dernier mot (vu son immaturité c'était pas étonnant). La jeune fille remarqua, en repensant aux paroles de l'elfe, qu'elle avait dit « de mon point de vue », elle n'avait pas remarqué et même si Aika était très immature, elle ne pouvait pas renier le point de vue de quelqu'un (surtout de quelqu'un de si gentil).

« C'est ton point de vue, je le respecte, mais je ne le trouve pas moins ridicule. »

Sans même s'en rendre compte, elle avait été méchante. Elle ne pouvait pas être un peu plus douce ? C'était sorti tout seul de sa bouche. Bon, il ne fallait pas fléchir devant l'ennemi. (Oui, on va la considérer comme une ennemie, il vaut mieux ça que la considérer comme une amie.)
Aika avait fini sa salade et avait désormais les bras croisés, attendant de pouvoir partir d'ici (ou plutôt s'enfuir).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luinil Naïlo

avatar

Féminin ○ Messages : 89
○ Age : 30
○ Localisation : A te surveiller depuis un arbre
○ Emploi/loisirs : me promener

Carte d'Identité
Classe: Elfe
Situation: Infirmière
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   Jeu 21 Juil - 11:22

Je finis de manger, tranquillement. Je ne sais pas si les paroles que j’avais prononcées avaient fait réfléchir Aika, mais je pense qu’elles sont valables pour n’importe qui. Il suffirait juste de s’ouvrir à ce qui nous entoure, et chercher sans douter. Je pense que ce doit être ça, il faut pouvoir chercher quelque chose sans se détourner des objectifs que l’on s’est fixé. Je pense qu’il faut un certain équilibre. Tout comme le monde est régit par un certain nombre de règles immuables, je pense qu’on ne peut aller à l’encontre de certains principes. J’ai les miens, et je pense qu’Aika doit avoir les siens, également.

« C'est ton point de vue, je le respecte, mais je ne le trouve pas moins ridicule. »

Je souris et allai payer, sans dire un mot. Qu’importe si j’étais ridicule, peut-être que je trouverais son point de vue sur quelque chose aussi ridicule, tout n’est qu’une question d’appréciation. Je suis certaine qu’il y a certaines choses sur lesquelles nous serions d’accord, mais c’est normal que nous ne soyons pas sur la même longueur d’onde.

Je revins à la table, après avoir payé et je repris mon arc, qui était posé à côté. Je le remis en bandoulière sur mon épaule. D’une certaine façon, Aika m’avait froissée. Non pas par son attitude, mais plus par ses derniers mots. Je ne sais pas si c’était voulu, mais ses paroles avaient touché une corde sensible. Nous n’étions pas forcément parti d’un bon pied, mais je pensais que nous pourrions rétablir un peu la situation. Ses mots pesaient lourd, sur moi.

« Tu sais, je ne m’attends pas à ce qu’une humaine puisse comprendre mes pensées ou mes déductions, comme un ou une de mes semblables. Si je t’ai troublée, je m’excuse, car ce n’était pas mon intention. Cependant, ne remets pas en cause mes paroles, elles sont plus vraies que ce que tu peux t’imaginer. »

A peine prononcée, je commençai à regretter d’avoir lâcher ces mots. J’avais laissé ma vanité et mon arrogance me guider. J’avais été beaucoup trop loin. Dans un sens, Aika méritait une petite leçon, mais je ne pensais pas que je tournerais ceci comme je l’avais fait à l’instant, que je me montrerais aussi dure et froide que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Soins, combats et nouvelle amitié ? [PV Aika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]
» Une nouvelle amitié
» Une nouvelle amitié, en mission [complet]
» L'aube d'une nouvelle amitié [PV Argentée]
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mahora no Shima :: Île de Mahora :: Partie Nord :: Den Rei Occidental :: Den Rei Occidental - Le quartier résidentiel bon marché-
Sauter vers: