AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 • Aika Kokoro •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: • Aika Kokoro •    Mar 26 Avr - 19:41

En construction


Dernière édition par Aika Kokoro le Jeu 27 Oct - 19:26, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: • Aika Kokoro •    Mar 26 Avr - 19:58

aika kokoro
Nom :
Kokoro





Description Physique
Tout mon charme repose dans mon extrême beauté. Je ne dis pas ça par arrogance ou narcissisme, je dis ça parce que c'est la vérité. Après, je ne le suis que trop, parfaite je veux dire, pas arrogante. Si j'étais trop arrogante, je m'en rendrais compte après tout, vu que je suis totalement parfaite.

Savourez cette merveilleuse description qui n'est en aucun cas hyperbolique. Donc, commençons par le haut. J'ai de merveilleux cheveux pouvant aller du blanc éclatant jusqu'à un gris clair suivant les reflets procurés par le soleil. J'ai également une tresse, qui forme un anneau. Elle est merveilleuse. Après tout, tout est merveilleux chez moi. Bon, utilisons un vocabulaire qui dépasse ''merveilleux''.

Donc, derrière ces cheveux, et cette frange droite et symétrique, se cache un visage charmeur. Je possède de grands yeux d'un profond rouge écarlate. Pourquoi rouge ? Parce que je suis albinos, bien sûr. Comment ça les albinos ne sont pas beaux ? C'est quoi ces préjugés ? Les albinos ne sont peut-être pas beaux mais tu t'es vu toi ? Donc, revenons à mon visage. J'ai un visage très enfantin, à part quand je suis énervée où j'ai l'air d'une psychopathe. Peut-être que j'en suis une après tout ? Peu importe. Les traits de mon visage sont très doux, à part quand je suis de mauvaise humeur bien sûr, comme tout le monde, quoiqu'il y a peut-être des personnes qui ont toujours l'air d'être heureuses.

Ensuite, passons au reste, à ce corps qui est, paraîtrait-il, si désirable. De toute façon, c'est la vérité, et je le sais très bien. Pour commencer, ma peau est d'une blancheur égale à celle de l'ivoire et d'un douceur surpassant celle du coton. Si je n'étais pas modeste, je dirais même que ma peau est la plus douce du monde. Donc, j'ai de longs et fins bras qui ont enlacé bon nombre de personnes. Passons à mes formes attrayantes. Elles le sont, ne croyez pas que je suis narcissique. Sautons ce passage, je préfère passer à la partie que je préfère chez moi : mes jambes. Et oui, j'aime mes jambes. Pas par amour, bien entendu. Je ne suis pas... Jambophile ? Dis comme ça, on dirait que je parle de jambon. Seulement, mes jambes ne ressemblent en aucun cas à du jambon. Si je devais vous donner une comparaison, je dirais que mes jambes ressemblent sans aucun doute à... Des baguettes. Une comparaison parfaite, ne cherchez pas. Donc mes jambes, qui soit dit en passant sont l'idole d'une multitude, sont longues. Très longues. C'est peut-être une des raisons pour lesquelles je les adore mes bonnes vieilles jambes.

Donc maintenant, une description d'ensemble. Je suis plus grande que la moyenne. Beaucoup plus grande que la moyenne. En effet, je mesure plus d'un mètre soixante-dix et avec mes talons, j'arrive rapidement au mètre quatre-vingt. Je vous rassure, être très grande n'est pas si bien que ce que l'on croit. On a parfois l'impression d'être un alien au milieu de la foule. Ensuite, même si je ne parais pas bien lourde, je pèse soixante-cinq kilos. Je ne suis pas grosse, je suis juste très musclée, nuance. En fait, je fais beaucoup de sport. Je suis le genre de fille qui aime faire du sport et que le sport aime. Au départ, je pense que j'en faisais pour avoir une bonne santé physique, mais maintenant, c'est devenu un loisir, et un métier aussi. Vous l'avez sûrement compris, j'ai une silhouette fine et élancée.

Et si nous passions à mon mode vestimentaire ? Il serait quand même temps, non ? Donc. On peut dire que je m'habille de façon assez osée. Pas tout le temps, mais souvent. J'aime porter la même chemise de nuit bleue, qui n'est maintenant réduite qu'au stade de torchon à dentelles, avec mes bas. J'ai aussi des gants assortis, en soie et dentelles. La chose qui va vous choquer, parce que ma perfection a bien des limites, c'est qu'il y a des bandages sur la majeure partie de mon corps. La raison ? Des brûlures causées lorsque j'étais petite. Avec du café bouillant si je m'en souviens bien. N'empêche, je me demande encore comment est-ce que ça a pu laisser ce genre de cicatrice. Sinon, lorsque je dois sortir, je remplace le torchon bleu par une robe qui ne descend pas plus que ce dernier. Enfin, la chose auquel j'attribue le plus d'importance c'est ma fleur de lys. Elle trône dans mes cheveux comme une reine sur son balcon, cette comparaison est pourrie, je voulais juste la caser, désolée. C'est devenu mon objet porte-bonheur : depuis que je la porte, il ne m'arrive plus le genre d'accident qui m'arrivait auparavant. Il faut avouer que je suis quand même un peu maladroite, mais c'est une autre histoire.

Bon, j'espère que vous avez savouré ma description. C'était la description d'une déesse descendue sur Terre mais qui est trop modeste pour l'avouer.
Description Morale
J'ai un vrai caractère de cochon. C'est simple, clair, net et précis. Je me mets en colère pour un rien, je déprime pour un rien. Même moi je ne pourrais pas vivre avec quelqu'un comme moi. Par chance, j'arrive à me supporter, normal me diriez-vous. J'ai déjà essayé de changer, mais je n'y arrive pas. C'est mon caractère et il faudra bien que vous vous y fassiez si je deviens votre amie. En parlant d'amis, les seuls que j'ai eu l'ont été pour ma beauté ou pour mes talents. Nous parlerons de ces derniers plus tard, mieux vaut ne pas tout mélanger. J'ai eu cependant quelques amis qui l'ont été parce qu'ils aimaient bien ma personnalité. Mais à vrai dire, je ne suis pas très forte en matière d'amour ou d'amitié, parce que je ne suis pas vraiment sociable. J'ai tendance à me renfermer sur moi-même dès que quelqu'un est trop imposant pour moi. Je suis très facilement influençable et j'ai beaucoup souffert à cause de ça tout au long de ma vie.

Changeons un peu de sujet, sinon nous allons tous commencer à déprimer. Déprimer. Je suis forte pour ça d'ailleurs. Je me suis même trouvé un loisir pour m'occuper lorsque ma période de déprime habituelle arrive : le piano. Le son de cet instrument est tout simplement réconfortant et doux, contrairement au son d'un violon. S'il y a bien une chose que je n'aime pas, c'est le son du violon. On a l'impression que ses cordes crient de douleur lorsque l'archet passe dessus. C'est totalement insupportable! Alors qu'au contraire, le son du piano est un son doux qui s'écoule comme un long fleuve tranquille. Pour moi, déprimer est le seul moyen que je trouve pour me protéger du monde extérieur. Peut-être suis-je un peu peureuse après tout.

Fut un temps, j'étais très impulsive. Je le suis toujours, mais beaucoup moins. Être impulsif est vraiment un cauchemar. On part toujours à l'avant sans penser à rien, c'est totalement totalement totalement affreux. J'ai déjà pris de nombreux coups pour avoir été trop impulsive et je le regrette franchement. J'ai donc décidé de me calmer. Mon problème en réalité c'est que j'aime me battre, je cherche toujours la bagarre pour faire passer ma haine, même si je suis influençable. En réalité, je suis naïve et j'arrive à gober tout ce qu'on me dit. Et si en plus, on essaie de m'inciter à quelque chose en sortant un discours de vendeur, j'accepterai sûrement.

Mais le pire, c'est d'être impulsif et maladroit à la fois car oui : je suis très maladroite.
Exemple n°1 : les brûlures que je me suis faite. Je suis passée à côté du plateau où se trouvait les tasses, j'ai trébuché, pris le bout du plateau en voulant me rattraper et cette abomination appelée ''café'' m'est tombée dessus, me brûlant gravement.
Exemple n°2 : le fait que je porte des gants. Je me suis entaillé les doigts bon nombre de fois avec n'importe quoi, et j'ai quelques cicatrices. J'ai même réussi à me couper avec une petite cuillère.

Vivre dans une cuisine équipée convenablement avec une maladroite ou un maladroit c'est dangereux, très dangereux. Surtout que dès que je commets une bourde, je n'avoue jamais être la fautive, j'ai toujours tendance à rejeter la faute sur le dos des autres. Ah. Si j'avouais mes fautes, j'aurais peut-être plus d'amis ? En parlant d'amis, je vais vous énoncer les raisons pour lesquelles je n'en ai pas beaucoup. Déjà, beaucoup disent que je suis narcissique, égocentrique voire orgueilleuse et arrogante. Pourtant, je n'ai pas l'impression de l'être. Je pense que je m'en rendrais compte si je l'étais et puis, ce n'est pas à eux de juger. « Ne juge personne avant de se mettre à sa place. » Donc voilà. Et ne dites pas que j'essaie de me cacher derrière de vieux proverbes. Je ne suis en aucun cas orgueilleuse. J'aime me mettre au centre de la conversation mais c'est seulement parce que je n'en ai presque jamais l'occasion. C'est parce que je suis plutôt introvertie de nature même si certaines personnes arrivent à me mettre en confiance pour essayer de me mettre dans leur lit, je déteste ça.

Parlons des rapports que j'entretiens avec mes amis maintenant. Avec les ''vrais'' amis, je suis extravertie, joyeuse et gentille, mais je n'ai tellement pas eu de ''vrais'' amis depuis longtemps que j'ai oublié quelle sensation c'était d'être heureuse. J'aimerais pouvoir décrire avec des mots ce sentiment que j'ai éprouvé, mais je ne m'en souviens plus. Je veux m'en souvenir!
Ensuite, avec les ''faux'' amis, j'ai tendance à rester évasive sur mes sentiments. Après tout, pour eux, je ne suis rien, juste leur ''amie''. En fait, je préfère ne pas en parler.
Je viens également de trouver une raison pour laquelle je n'ai pas beaucoup d'amis. C'est sûrement parce que je suis trop mature. La bonne blague, être rejetée parce qu'on n'est mature ? Auriez-vous sauté le "trop" placé devant ? Je n'aime vraiment pas plaisanter sur de petites choses, même pour détendre l'atmosphère, et comme en plus je suis susceptible, l'humour et moi, ça fait au moins la population de la Terre entière. Et puis, une chose que je déteste par dessus tout c'est l'hypocrisie, parce qu'en plus je suis très rancunière. Je déteste les mensonges et moi-même, je ne mens plus, enfin j'ai peut-être laissé échapper un ou deux petits mensonges, mais ça arrive à tout le monde... Vous me croyez pas hein ? Bon, on va arrêter de jouer les gentilles fifilles la vérité c'est que je ne sais pas mentir. Dès que je mens, je commence à bégayer, à rougir, à chercher mes mots pour finalement changer de sujet, même si mon interlocuteur revient vite sur l'ancien sujet et m'oblige à avouer la vérité.

Passons à la chose que je déteste : l'amour. Ça nous fait si mal quand ça nous quitte. Si je devrais m'interdire d'éprouver un sentiment, ce serait bien celui-ci. Mais pourtant, lorsqu'on est amoureux ou amoureuse on a l'impression de pouvoir faire n'importe quoi et notre bonheur est tellement grand qu'on pense que jamais on ne connaitra la tristesse à nouveau. Et puis un beau jour, l'amour s'en va, claquant la porte. Une des choses dont je n'aime pas parler non plus.

Je vais maintenant vous parler d'une chose qui m'arrive presque toujours quand mon piano est trop loin et que je suis totalement déprimée : alcool. Alcool si l'on décortique ça fait ''al'' + ''cool'', sauf que c'est pas cool du tout. Et puis ''al'' lui correspond mieux, ça fait gangster. Je vais vous expliquer pourquoi je hais l'alcool. Tout d'abord, je suis le genre de personnes qui réagit très mal à l'alcool, le genre qui est totalement out après avoir bu un seul verre de n'importe quel alcool. Mais le pire, c'est mon caractère en étant ivre : je suis totalement invivable. Je suis vulgaire, violente mais manipulable à souhait au grand bonheur de certains. La plupart du temps, je ne sais pas où je suis quand je me réveille, parfois dans le lit de quelqu'un, parfois dans une ruelle, parfois dans un bar inconnu. Roh, chut! J'entends déjà venir les « Tu n'as qu'à arrêter si tu sais ce qui va se passer. » K'aimerais bien, mais il y a juste un hic. Je commence à boire dès que je m'ennuie. Ou même dès que je trouve la bouteille plutôt jolie, je ne peux pas m'empêcher de goutter pour voir comment c'est. J'accorde peut-être un peu trop d'importance aux apparences finalement. Serais-je une grosse superficielle ? Ah mais non... Ca ne me plait pas ça.

Et là, nous allons passer à mes goûts. J'aime à peu près tout, notamment ce qui est sucré et doux, comme les chamallows. Tout ce qui est sucré me plaît en tout cas. Je suis gourmande, par conséquent je raffole des bonbons. Après, je déteste ce qui est amer, épicé et tout ce qui contient du café, peut-être un traumatisme de l'accident des brûlures. J'adore ce qui est acide aussi! Enfin, seulement les bonbons acides et les pommes vertes.
Après, comme vous l'avez peut-être compris j'aime jouer du piano, d'ailleurs, j'en possède un chez moi. En parlant de musique, j'aime tous les genres de musique sauf les solos de violons, si vous n'avez pas suivi, remontez un peu votre page. Le piano n'est pas mon seul loisir : je pratique également du judo, de l'athlétisme, du combat à l'épée et fut un temps, je faisais des matchs de catch clandestins. Pas très féminin mais c'était un excellent moyen pour gagner de l'argent facilement. Pour ce qui est du combat à l'épée, je possède moi-même deux armes qui font plutôt bourrin mais que j'aime particulièrement. Hum... Mieux vaut ne pas parler de ça en public.


Dernière édition par Aika Kokoro le Ven 15 Juil - 12:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: • Aika Kokoro •    Mar 26 Avr - 20:03

Histoire
Prologue
C'était il y a si longtemps. 23 années pour être précise. Cela fait déjà 23 années que tu as vu le jour. T'en souviens-tu Aika ?
Il y a 23 ans déjà, elle vit le jour, cette fille albinos. Cette fille que l'on trouvait si bizarre à l'époque. Comment dire... On n'en voyait pas tous les jours des albinos ? Alors voir ces deux yeux d'un rouge si profond et étincelant ne devait pas être commun. Peu de gens voient d'ailleurs des albinos dans leur vie. Beaucoup de gens traitent les albinos comme des gens issus de la difformité même, pourtant, une fois que l'on avait vu ses parents, on pouvait commencer à se poser des questions. Sa mère était si belle. De grands yeux verts, un visage souriant, de longs cheveux bruns, même si elle était considérée comme une excentrique par les autres habitants. Son père aussi d'ailleurs. Après tout, vu la manière dont ils s'habillaient on ne peut pas dire qu'ils étaient totalement sain d'esprit. Alors que le père restait tout le temps en costard cravate, alors qu'il n'était qu'antiquaire, sa mère était habillée comme une duchesse. Après tout, cela pouvait peut-être être considéré comme du cosplay permanent ? Ou alors, la mode actuelle ne leur plaisait pas. C'est tout à fait logique voyons! Vraiment, parfois, je me demande ce que vous avez à la place du cerveau ? Apparemment, rien. C'est bien ce que je me disais.
Et donc, revenons à notre petite Aika car n'est-elle pas notre sujet principal ? Je crois que oui. C'est notre sujet principal, la raison pour laquelle je suis obligée de vous raconter tout ça. Nous en étions donc à sa naissance, quoi de plus passionnant que la naissance ? Ah oui, tout le monde aime voir un bébé naître, même si je ne fais pas partie de ces gens-là, ils se disent que c'est bien de transmettre la vie, oui, c'est tout gentil tout beau de transmette la vie. Enfin bref, de quoi je parlais déjà ? Toujours de la même chose tiens, j'avais espoir mais bon... Aika, comme on l'eut dit plus haut, était albinos et a vécu une enfance emplie de solitude. Pourquoi ? Les autres enfants avaient, quel est ce mot déjà ? Ah oui, peur d'elle. Ses yeux étaient d'un rouge si sanglant qu'ils la prenaient pour une criminelle bizarre. Oui, les enfants sont cruels et tirent des conclusions hâtives en plus de cela, (faites des enfants, c'est bon le karma!).
Sachez qu'une enfance seule n'est pas la meilleure des recettes pour avoir une vie plutôt heureuse car arrivée au collège, elle n'avait pas d'amis. Et quand je dis qu'elle n'avait pas d'amis, elle n'en avait vraiment pas. Déjà, tous la fuyaient dès qu'elle passait dans les couloirs. On n'entendait que le bruit de ses chaussures accompagnés de murmures et de rires. Les enfants sont cruels, mais les adolescents sont totalement atroces. Aika a fait office d'objet de moqueries. Mais quel cliché total! Raconter ce genre de choses ne plait vraiment pas. Surtout que l'on a tout réuni : une fille que l'on rejette et dont on se moque depuis sa plus tendre enfance mais qui n'a pas assez de caractère pour se défendre. Mais c'est totalement cliché et nul ça ?! (Qui m'a pondu un scénario comme ça ?!)
Et là, hop, élément perturbateur! Une affiche dans la rue, attira son regard alors qu'elle avait 14 ans. Cette affiche était si jolie, si esthétique avec un merveilleux design et un rouge écarlate sur les côtés si bien dosé :

« Cours de.. Boxe française ? »

Qu'était-ce après tout la boxe française pour elle ? Juste un sport de combat. Combat. Et si cela pouvait l'aider à se défendre ? Et puis, cette affiche est si jolie... Ca ne peut pas faire de mal et puis, le premier cours est gratuit. Où cela se tenait-il exactement ? Je ne le sais moi-même. Je sais juste qu'elle se présenta à ce premier cours gratuit et que, par la suite, elle assista à tous les autres. Mais qui payaient ses cours exactement ? Pour le moment... Personne. Ses parents n'étaient pas au courant. Absolument pas. Ils trouvaient plutôt ça normal qu'elle rentre avec des bleus parfois, après tout, même quand elle allait à l'école avant, elle rentrait avec des bleus. La boxe lui plaisait. Elle pouvait se défouler, taper contre quelque chose et extérioriser sa haine envers ses camarades.
Seulement, une sorte de problème, si l'on peut appeler cela ainsi, apparut. Il se trouva qu'Aika devint une très jolie jeune femme. Durant sa dernière année de collège, certaines personnes commencèrent à venir la voir pour devenir son amie. Et tout le monde arrêta de harceler l'adolescente, qui commençait enfin à vivre normalement avec d'autres personnes de son âge. Aika avait même commencé à avoir des 'amis'. Deux filles si ma mémoire est bonne, même si elles semblaient un peu intimidées par la jeune femme qui les dépassait d'une dizaine de centimètres. Mais cela importait peu pour Aika, tant qu'elles étaient gentilles avec elle, elle l'était également. Tout se passait bien pour le moment, puis les malheurs s'enchainèrent un à un. Première année de lycée, une fille qui se sentait un peu trop bien pour être sur terre insulta Aika en public, cette dernière se fit une joie de mettre en pratique ses cours de boxe française. L'arrogante partit à l'hôpital et Aika fut renvoyée définitivement et encore elle a 'eu de la chance de n'être que renvoyée' car les parents de ladite n'ont pas osé porté plainte.
Et, comme les malheurs s'enchainent (voir plus haut pour ceux qui prennent l'histoire en route), les parents d'Aika reçurent la petite note des cours de boxe française. Ne vous avais-je pas dit que les cours n'étaient pour le moment pas payés ? Et bien, ayant apparemment trouvé l'adresse de la jeune fille, le responsable pensa que c'était judicieux de réclamer son argent. Et, sur un coup de colère, ils jetèrent la jeune fille à la porte avec seulement un peu d'argent. Il faut dire qu'ils n'avaient pas vraiment eu la chance de leur côté : son père ayant été obligé de fermer sa boutique car il était endetté et sa mère qui avait perdu son dernier parent sans pour autant toucher l'héritage. Et puis, ils estimaient qu'elle était assez grande pour vivre sa vie toute seule.
Aika, 17 ans, vit toute seule comme elle peut. Une rumeur disait qu'il y aurait des matchs de catch clandestins dans la ville et ne pouvant succomber à la tentation de gagner un peu d'argent pour pouvoir... Quel est ce verbe déjà ? Ah oui. Manger. Effectivement, elle n'avait rien mangé de décent depuis déjà quelques jours. Cherchant toute la journée où pouvait bien avoir lieu ces combats, elle parvint finalement à trouver : une maison dans une ruelle plutôt sombre. Dès qu'elle arriva, elle dit d'une voix déterminée à la personne qui semblait être le responsable :

« Je veux combattre. »
« Mhh... T'es sûre ? T'as vu ton gabarit de fillette ? »
« Je suis assez grande pour décider de ce que je veux faire et il se trouve que je veux combattre. »
« Bon, c'est quoi ton nom, je peux voir si je peux te faire passer... »
« Lamentations. »
« … Ok, j'ai compris.... Bon, tu passes dans 2 matchs et ne vient pas pleurer après parce qu'on t'as cassé un ongle. »

Elle acquiesça, sans même esquisser un sourire victorieux car la partie la plus difficile arrivait ensuite. La jeune fille commençait à stresser. Et si elle perdait ? Que lui arrivait-il ? Comment allait-elle faire pour pouvoir vivre ? Elle ne pouvait plus faire marche arrière, ni aller voir ses parents pour leur demander de l'aide. Après tout, ils étaient complètement fous. Entre la mère qui se prends pour une duchesse et l'autre qui pense être un agent secret, elle ne voyait pas vraiment comment un environnement comme celui-ci pouvait l'aider à aller de l'avant. Et puis, il fallait bien qu'elle se retrouve seule un jour ou l'autre! C'est une bonne expérience de vie... Après tout.

« Prochain match, notre champion BlackHeart contre... une nouvelle... Lamentations. »


Renaissance
Vraiment, tu as pu en faire tellement des choses insensées Aika...

La tension était palpable. Tous criaient le nom de celui qui semblait être mon ennemi du jour. Je montai sur un ring de bancal et qui ne me paraissait pas très sûr. Et là. Je le vis. Il devait faire. Plus d'un 1 mètre 90. J'avais peur. Comment est-ce que je pouvais battre ce monstre ? Oh mon Dieu, il s'approchait petit à petit de moi. J'avais plus que peur. Le prenant par la taille j'essayais de le faire tomber sur le sol. C'est lui qui le fit avant moi. Seigneur, il était en train de m'écraser les côtes que je n'arrivais même plus à bouger. Mon premier match de catch avait bien du durer... Allez... Disons 7 minutes, mais je suis gentille avec moi-même.

« Quel dommage, notre Lamentations semble déjà être K.O. Elle aura de quoi se lamenter ce week-end et elle aura de la chance si elle ne s'en sort qu'avec quelques côtés cassées. Bon.. Prochain match... »

Et avant même qu'il ne termine sa phrase, deux hommes m'avaient amenée à la porte et jetée dehors, comme un vulgaire déchet. Comment est-ce que j'allais faire pour vivre dorénavant ? Ah mais tiens... Je ne sentais déjà plus la douleur infligée par l'écrasement de ma poitrine. Mais.. Je n'avais pas vraiment mal à vrai dire... J'étais juste paralysée... Pas souffrante. Je me levai avec détermination et ouvrai la porte en criant :

« JE N'AI TOUJOURS PAS PERDU ENFOIRE! »

Alors que l'autre concurrent s'approchait de la bête qui ne me semblait pas très humaine, je le poussai brusquement et me jeta sur le ring :

« Je continue le match. »

Mon adversaire rigola. Enfin, c'est que je pense... Puis il se jeta sur moi comme un ours déchainé. Esquivant sa première attaque, je lui donnai un coup dans le dos et lui fit perdre son équilibre. Il était moins fort comme ça le gros balourd ? Hein ? Lui prenant la tête je l'écrasai sur le sol :

« Tiens, mange la table, c'est bon pour ta santé. »

Mais ? En une milliseconde, je me retrouvai déjà par terre... Il était un peu plus rapide que ce que je pensais... A présent, il faisait le malin en me tordant un bras. Il venait du primaire ou quoi ? On me faisait ce genre de truc à la maternelle quoi! Qu'est-ce qu'il approchait la main de mon visage ? Comment ce gros porc pouvait toujours à mon si beau visage. Je fis la chose qui me paraissait le plus judicieux : le mordre. Et ce match continua un bon moment avant que je ne parvienne finalement à gagner, bourrée de griffures et autres trucs dans le genre. Ce qui est horrible lorsqu'on gagne un match, c'est qu'on doit participer à tout les matchs d'après en attendant d'être 'détrôné' par quelqu'un de plus fort que soi.
Et ce fiasco dura pendant... Longtemps et chaque jour je recevais de l'argent qui me permettait de vivre décemment. J'entrai dans le côté obscur des combats et très vite, j'achetai des vraies armes... Plutôt clandestinement. Titine et Tanouille, mes deux petites lames crantées préférées. Et j'eus bientôt assez d'argent pour me louer un appartement pas cher où je pouvais ranger mes deux jolies armes.


Rencontre
Une rencontre peut tout changer et même tout casser.

Alors que je marchais dans les rues, un jour où je n'avais pas ces foutus matchs à faire, je m'arrêtai devant un fleuriste qui vendait de superbes fleurs de lys blanches, en prenant une dans mes mains, je la contemplais doucement. Un homme passa devant moi puis s'arrêta et s'approcha de moi :

« Le lys symbolise la royauté. »

Qu'avait-il à me parler ? Encore un philosophe incompris qui vient se plaindre devant moi ? Tout à coup, il me prit la fleur et la mit dans mes cheveux lâches.

« Maintenant tu es belle comme une reine. »

Je dus sûrement rougir. C'était la première fois qu'on me faisait un compliment autre que 'Tu lui as mis une sacrée rouste Lamentations.' Maintenant que je le regardais, il avait vraiment de beaux yeux bleus. Je lui grommela quelque chose qui s'apparentait à un vague remerciement gêné. Il continua en me prenant le menton. Mais pour qui se prenait-il ? J'essayais de fuir son regard azur :

« Ca va vraiment bien avec ton teint, mon chou. »

Puis il passa son pouce sur mes lèvres. Il avait une peau si douce. Voyons Aika, tu ne vas te faire avoir par ce rustre ? Je repoussai son bras, mais qu'est-ce qu'il avait ? Je lui répondis :

« J'ai à faire... Désolée. »

Passant son bras par dessus son épaule, il me dit d'une voix tout aussi douce :

« Mais non, voyons. On va aller boire un verre ensemble, ok ? »

Aller boire un verre ? S'il m'invitait je ne vois pas pourquoi je refuserais et puis, ça signifiait que c'est lui qui payait, donc pourquoi ne pas y aller ? Je lui souris puis lui répondis sur un ton tout aussi joyeux :

« Ca ne me dérange pas... Avec plaisir! »

Il commençait à m'emmener dans un bar et prit deux chaises :

« Prends ce que tu veux, je m'occupe de la note !

Mhh.. Je regardais attentivement la carte. Prendre un truc alcoolisé, c'était la seule chose que je voulais... Tiens, ça, ça me paraissait bien :

« Mhh.. Je vais prendre un kamikaze et toi ? »

Il commanda un kamikaze et une piña colada puis me posa une question... Comment dire... Fatidique.

« Et sinon, tu fais quoi dans la vie? Mannequin? »

Je pense que si j'avais déjà eu ma boisson, je me serais étouffée avec. Je fais quoi dans la vie ? Je ne faisais même pas attention à la flatterie dont il fit preuve en me disant que j'étais mannequin. Qu'est-ce que je pouvais bien lui répondre ? 'Euh, en fait, je suis catcheuse professionnelle. Je tape sur des mecs pour avoir du fric.' Bon, vite... Vite un mensonge. Je lui répondis nerveusement :


« Je... Je travaille actuellement comme... Maquilleuse... »

« Maquilleuse? Mais tu n'as pas besoin de te maquiller pour être belle! »

Etait-il un peu bête sur les bords ? Bien qu'il m'adressait un sourire charmeur, cela semblait totalement évident que ce n'était bien sûr pas moi que je maquillais... Enfin, actuellement, je n'étais pas maquilleuse mais... RAAH IL M'EMBROUILLAIT!! Les coktails arrivèrent. Je laissai échapper un rire, plutôt forcé je dois avouer :

« Ce n'est pas moi que je maquille... Mais... Euh... Des mannequins et des acteurs. »

Je pris mon verre et je le finis d'une traite. Oh mais... Ne serait-ce pas quelque chose de super alcoolisé que j'ai commandé là ? Oh mon Dieu, je vais commencer à raconter n'importe quoi. Pourquoi est-ce que j'ai pris un cocktail alcoolisé ? Je ne m'en souviens même pas... Est-ce là un peu ironique ? Je le sentais vraiment mal venir. Vraiment très mal, je n'étais même plus vraiment consciente de mes actes. Oh, était-il en train de me parler ? Je fixais ses lèvres qui bougeaient si vite, elles semblaient si douces. Pour vérifier cela, je passai les miennes sur les siennes. Elles étaient vraiment douces. Oh un deuxième verre de kamikaze... Je le pris immédiatement. Après ça, c'est le noir total, je ne sais pas ce qu'il s'est passé.
Lorsque je me réveillai, j'étais dans un grand lit, seule et dans un appartement qui n'était pas le mien. Je me levai plutôt dans les vapes et vis un petit mot laissé sur la table de la salle à manger :

« Salut ? Bien dormi ? :3 Alors, je suis parti, si tu pouvais refaire le lit avant de partir ça m'arrangerait! Merci! ;3 »

Hein ? Qu'avait-il fait avec moi ? Aurait-il osé ? Non. Je pris le premier stylo qui me vint sous la main et marquai, en dessous de son message un joli : « Ne t'inquiète pas, je vais même te refaire ta chambre et ton salon en entier! ^w^ » Et sur ce, je dévastais les deux pièces citées précédemment, je les avais tellement bien refaites qu'on aurait dit des champs de bataille... Sur cette charmante touche de féminité, je quittai cet appartement.


Guerre
Tout le monde doit faire la guerre contre quelque chose un jour ou l'autre, certaines sont juste plus importantes et dangereuses que d'autres.

Elle était en train de combattre avec un nouveau catcheur lorsque des hommes rentrèrent par les fenêtres de la maison. Qui étaient-ils ? Elle ne savait pas. Personne ne semblait savoir qui ils étaient exactement, mais il y eut un long silence. Ils attendaient tous que ces hommes fassent un mouvement suspect pour pouvoir se jeter sur eux et les réduire en charpie. L'un des inconnus fit un pas et toutes les personnes présentes dans la maison se jetèrent sur le petit groupe, alors qu'Aika en profita pour s'éloigner et retourner à son appartement chercher Titine et Tanouille. Lorsqu'elle mit le pied dehors, elle vit un chaos total dans les rues. Que s'était-il passé entre temps ? Aika reçut un coup violent derrière la nuque sans pour autant flancher. Elle se retourna et vit une personne qui ressemblait à celles dans le bar. Lui donnant un coup de poing, elle partit en courant en direction de ses deux lames, espérant qu'on ne les lui avait pas volées. Une fois arrivée chez elle, elle les trouva, à leur place habituelle puis partit se battre.


Paix
La paix est dure à obtenir et une fois obtenue, elle n'est que source d'autres malheurs.

Ils étaient tous partis, apparemment. Tous s'étaient fait éjecter par les habitants de l'île. La paix était presque revenue sur l'île, même si de nombreux évènements perturbaient parfois la vie tranquille des Mahoriens.




Dernière édition par Aika Kokoro le Mer 27 Avr - 11:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: • Aika Kokoro •    Mar 26 Avr - 20:12

Présentation de la classe

○ Classe : Guardian
○ Atouts : Esquive, sorts de soutien.
○ Faiblesses : Aucune force magique/physique, elle peut se faire déstabiliser très facilement.
○ Alignement : Zero

○ Description du pouvoir :
Aika n'a jamais été vraiment forte. Elle a juste eu beaucoup de chance et une très grande résistance aux attaques physiques qu'elle a pu découvrir lors de ses matchs de catch. Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, elle ne gagnait pas grâce à sa force, mais plutôt grâce au temps que durait les combats : ne recevant que très peu de dégats physiques, l'autre essayait de la blesser et se fatiguait peu à peu, tout au long du combat.

Titine & Tanouille : Aika possède également deux armes, qui ne lui servent absolument à rien, hormis contrer les attaques. Ce sont deux lames crantées qui ne coupent pas grand chose... A part du beurre peut-être. Elles sont lourdes et servent uniquement à se protéger. Deux chaînes de sûreté sont présentes au niveau de la poignée, devant être enroulées autour des bras.

Séquelles de catcheur : Les séquelles de catcheur sont en réalité des manies qu'Aika a pris lors de ses différents combats qui est de jauger l'ennemi en fonction de sa taille, s'il parait agressif et dans sa manière de bouger. Elle peut donc arriver à définir plutôt aléatoirement la puissance exacte de son adversaire, se concentrant plus si l'adversaire est puissant.
Une deuxième partie de ses séquelles est qu'elle essaie principalement de bloquer l'ennemi lors de ses combats pour l'empêcher d'attaquer.
Statistiques

Type : Lumière, Foudre
Anomalies : Charme, Inversion, Silence, Paralysie


Force : 0
Défense : 100
Magie : 0
Résistance : 100
Vitalité : 100
Dextérité : 50

Dommages physiques : entre 0 et 0
Dommages magiques : entre 0 et 0
Défense physique : 750
Défense magique : 750
Points de vie : 10000
Techniques
Différents états d'Aika
Aika possède différents états lorsque certains de ses alliés subissent des dégâts ou quand elle est sur le point de mourir.


« Perturbée, désolée, j'peux plus m'contrôler! »
Passif.
Aika est perturbée lorsqu'un de ses alliés possède moins de 30% de ses PV. Le barème de CC change totalement :
Coup critique : 1>5
Raté : 6>12
Coup normal : 13>14
Super coup critique : 15
Coup normal : 16>17
Raté : 18 > 26
Coup critique : 27>30

« Oh.. Oh mon Dieu. »
Passif.
Si deux alliés possèdent moins de 30% de leur PV, la défense et la résistance d'Aika sont doublées mais le barème de CC reste celui de son état « Pertubée ».

« AHH.. Je vais mourir!! Je vais mouriiiiir! »
Passif.
Dès qu'Aika a moins de 1000 PV, elle passe en état de « Détresse » et son barème de CC change encore :
Super coup critique : 1>5
Raté : 6>10
Coup normal : 11>14
Super coup critique : 15
Coup normal : 16>18
Raté : 19> 24
Super coup critique : 25>30




Techniques passives d'Aika
Aika possède également de nombreux techniques passives qui dépendent de l'environnement, des personnes présentes et de biens d'autres choses.


« Titine reviens! »
Passif.
Si Aika perd Titine pendant le combat, elle arrête tout ce qu'elle fait pour aller la chercher, si elle protégeait quelqu'un, il ne le serait plus pendant 1 tour. Cela suspend les durées de ses actions.

« Tanouille reviens! »
Passif.
Si Aika perd Tanouille pendant le combat, elle arrête tout ce qu'elle fait pour aller la chercher, si elle protégeait quelqu'un, il ne le serait plus pendant 1 tour. Cela suspend les durées de ses actions.

« Tu es comme moi après tout! »
Passif.
Si plus de trois personnes (ennemis/alliés confondus) sur le terrain possèdent une épée, Aika gagne de la confiance en elle, ayant une certaine connaissance des épées, et est immunisée contre Décadence.

« J-Je ne fais pas de.. De favoritisme!! »
Passif.
Si une personne aux cheveux rouges est présente sur le terrain, Aika la protègera en priorité. Si c'est un ennemi, elle n'essaiera rien contre lui.

« Oh noon. Je dois encore combattre toute seule... »
Passif.
Si Aika n'a pas emporté Titine et Tanouille avec elle dans un combat, elle gagnera 100 points en DEFP et en DEPM. (Car la moitié de ses techniques sont impossibles à réaliser sans ses épées.)



Techniques de blocage d'Aika
Aika essaie principalement de bloquer son ennemi.


« Je vais te bloquer puis te détruire les côtes! »
Peut-être utilisé tous les 5 tours.
Aika ceinture son ennemi pendant 5 tours. S'il essaie d'attaquer un autre adversaire qu'Aika ses DMGP/2 et ses DMGM/2. Cependant, les alliés d'Aika peuvent toujours attaquer cet ennemi, mais uniquement en attaquant à longue distance. Si Aika effectue un coup critique en lançant cette technique, l'ennemi ne peut attaquer qu'Aika. Et si elle effectue un super coup critique, les DMGP/1,5 et les DMGM/1,5 quand il attaque Aika.

« Passons aux pieds maintenant! »
Peut-être utilisé tous les 3 tours.
Aika bloque les jambes de son ennemi pendant 3 tours. Il ne peut plus bouger, atteint de Paralysie, et peut-être atteint de l'ANO Silence si Aika fait un coup critique en lançant cette technique (on utilisera un rand[1,2] pour déterminer s'il est atteint ou pas (1 étant égal à Oui, 2 étant égal à Non).



Techniques de protection d'Aika
Aika est avant tout une Guardian et peut donc utiliser des techniques de protection pour ses alliés ou elle-même.


« J'te protège, t'inquiète pas! »
Peut-être utilisé à volonté mais sur une seule personne à la fois.
Aika reçoit les dégâts à la place d'un de ses alliés pendant le nombre de tours qu'elle souhaite. Si elle effectue un coup critique au lancer de cette technique, les DMGP et les DMGM que l'ennemi inflige à Aika sont divisés par 2..

« Venez tous près de moi que je vous protège. »
Peut-être utilisé tous les 5 tours.
Aika se rapproche de ses alliés et prend tous leur coups à leur place pendant 2 tours. Si elle effectue un coup critique lors du lancer de cette technique, elle récupère 500 PV à chaque tour (qui sont au nombre de deux).

« Je me sacrifie rien que pour toi. »
Peut-être utilisé 1 fois par combat.
Quand Aika est en dessous des 500 PV, elle peut se sacrifier en donnant la moitié de sa DEFP et sa DEFM à un allié.



Techniques élémentaire d'Aika (Foudre)
Aika peut maîtriser l'élément Foudre avec cependant quelques difficultés.


« Tu veux un peu de jus ? (1) »
Peut-être 1 fois par combat (si sa version alternative n'a pas été utilisée).
Les deux épées d'Aika deviennent conductrices et de l'électricité s'en échappe pendant 5 tours. Si l'ennemi effectue un coup critique ou un super coup critique, les DMGP et DMGM qu'il inflige à Aika sont divisés par deux. Si c'est un coup normal, l'ennemi reçoit l'anomalie Paralysie ou Silence. Si Aika effectue un coup critique lors du lancer de cette technique, l'ennemi reçoit la moitié des DMGP/DMGM qu'il a infligé à Aika.
Si le terrain est en région montagneuse, tous les ennemis capables d'utiliser cet élément perdent 1000 PV et les DMGP et DMGM infligés à Aika sont obligatoirement divisés par deux.

« Tu veux un peu de jus ? (2) »
Peut-être utilisé 1 fois par combat (si sa version alternative n'a pas été utilisée).
Version alternative de « Tu veux un peu de jus ? (1) ». Les deux épées d'Aika deviennent conductrices et de l'électricité s'en échappe pendant 5 tours. Si l'ennemi effectue un coup critique ou un super coup critique, les DMGP et DMGM de celui sont divisés par deux. Si c'est un coup normal, l'ennemi reçoit l'anomalie Paralysie ou Silence. Si Aika effectue un coup critique lors du lancer de cette technique, l'ennemi reçoit des DMGP ou des DMGM à chaque fois qu'il en inflige à Aika. Pour les définir, on utilise une balise rand[1,DMGinfligés].
Si le terrain est en région montagneuse, tous les ennemis capables d'utiliser cet élément perdent 1000 PV et les DMGP et DMGM infligés à Aika sont obligatoirement divisés par deux.



Techniques élémentaire d'Aika (Lumière)
Aika peut maîtriser l'élément Lumière avec moins de difficultés que l'élément Foudre..


« Que la lumière soit! Et la lumière... Ne fut pas vraiment. »
Peut-être utilisé 1 fois par combat.
Les épées d'Aika s'illuminent et toutes les personnes maîtrisant l'élément Lumière voient leur DEFP et leur DEFM doubler. Si Aika effectue un coup critique, sa DEFP et sa DEFM est également doublée.
Si le terrain est une plaine, tous les monstres ayant attaqué Aika reçoivent Charme.

« Oh grand Soleil, réchauffe-moi! »
Peut-être utilisé tous les 5 tours.
Aika profite de la chaleur du soleil, s'il est présent, et les dommages d'une attaque de type Glace sont réduits de moitié alors que les dommages d'une attaque élémentaire feu sont multipliés par 1,5.

« Soleil, purifie-moi! »
Peut-être utilisé tous les 5 tours (si les conditions sont remplies).
Si un autre allié peut contrôler l'élément Lumière et si le soleil est présent, Aika peut guérir de l'anomalie Poison.



Techniques pouvant donner des anomalies uniquement.
Aika peut également donner des anomalies à un ennemi.


« Fais-moi du charme, poupée! »
Peut-être utilisé tous les 5 tours.
Aika inflige Charme à coup sûr à un ennemi pendant 3 tours, seulement, la DEFP d'Aika baisse de 250 et sa DEFM de 250 pendant deux tours, étant trop occupée à envoyer Charme au lieu de se protéger.
CC (deux ennemis sont attaqués en même temps) :
Coup normal : 1>13
Coup critique : 14>17
Coup normal : 18>30


« Tu bouges trop, allez hop! »
Peut-être utilisé tous les 5 tours.
Aika s'approche d'un ennemi et lui donne une gifle. L'ennemi ne reçoit aucun dégât mais peut recevoir une anomalie (soit silence, soit paralysie) pendant 3 tours. Le barème de CC est le même que d'habitude, un super coup critique donnant tétanie. Sinon, un nombre pair est égal à silence, un nombre impair est égal à paralysie.

« Tes sentiments pour moi ont besoin d'être changés! »
Peut-être utilisé à volonté (si les conditions sont remplies).
Si Aika se fait attaquer, elle peut se venger dans le tour d'après en pouvant infliger Inversion à l'ennemi (seulement si elle atteint 30 en suivant le barème normal de CC). Ce sort permet à Aika de lancer une autre technique dans le même tour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: • Aika Kokoro •    Mer 27 Avr - 14:32

Titine

Type : Epée à une main.
Composition : Fer, cuir (poignée).
Longueur : 120 centimètres.
Poids : 4 kilos.
Elément : Foudre (Lien Lumière).

○ Description de l'épée :
Titine est très lourde, de son vrai nom Flashingnotch elle est de l'élément Foudre ce qui permet à Aika de lancer quelques techniques élémentaires. Epée jumelle de Tanouille, elle ne peut être utilisée sans elle car Tanouille renferme une partie du pouvoir Foudre de Titine, de même que cette dernière renferme une partie de l'élément Lumière.
J'y tiens énormément à ces épées et je les nettoie chaque fois que je les sors. Bien qu'elles soient plutôt lourdes, cela ne me dérange aucunement pour me battre avec. Grâce à Titine, je peux utiliser les techniques « Tu veux un peu de jus ? (1) » et « Tu veux un peu de jus ? (2) », malgré le fait que je ne me sois jamais entraînée à le contrôler.
Ces épées, je les aies achetées clandestinement à un de mes concurrents que j'ai battu. Je crois qu'il se faisait appeler... C'était quoi déjà ? Ah oui! Sweet Nightmare! J'avais eu du mal à le battre si je m'en souviens bien. Boh, peut-être que je confonds.

Tanouille

Type : Epée à une main.
Composition : Fer, cuir (poignée).
Longueur : 120 centimètres.
Poids : 4 kilos.
Elément : Lumière (Lien Foudre).

○ Description de l'épée :

Tanouille est également très lourde, de son vrai nom Sunnynotch elle est de l'élément Lumière ce qui permet à Aika de lancer quelques techniques élémentaires. Epée jumelle de Titine, elle ne peut être utilisée sans elle car Titine renferme une partie du pouvoir Lumière de Tanouille, de même que cette dernière renferme une partie de l'élément Foudre.
J'y tiens énormément à ces épées et je les nettoie chaque fois que je les sors. Bien qu'elles soient plutôt lourdes, cela ne me dérange aucunement pour me battre avec. Grâce à Tanouille, je peux utiliser les techniques « Que la lumière soit! Et la lumière... Ne fut pas vraiment. », « Oh grand Soleil, réchauffe-moi! » et « Soleil, purifie-moi! », m'aidant à me servir de l'élément Lumière que je sais à peu près contrôler..
Ces épées, je les aies achetées clandestinement à un de mes concurrents que j'ai battu. Je crois qu'il se faisait appeler... C'était quoi déjà ? Ah oui! Sweet Nightmare! J'avais eu du mal à le battre si je m'en souviens bien. Boh, peut-être que je confonds.

Chaînes de sûreté

Type : Chaîne (x2).
Composition : Cuivre.
Longueur : 70 centimètres (x2).
Elément : Aucun.

○ Description des chaînes :

Ces deux chaînes, accrochées au sommet des épées, peuvent être reliées entre elles ou enroulées autour des poignets : dans ce cas là elles permettent un meilleur maintien des épées lors des combats. Si elles sont reliées entre elle, je me déplace moins facilement mais je ne peux pas perdre les épées.

Jambière

Type : Attelle.
Composition : Plastique renforcé recouvert de tissu et de dentelle, lanières en cuir et cuivre.
Longueur : 30 centimètres de haut.
Elément : Aucun.

○ Description de la jambière :

J'ai eu un problème au tibia en étant petite, cette attelle me permet un soutien optimal de ma jambe, ayant encore quelques fois mal lorsque je ne l'ai pas. Etant également très souple, je pare parfois les attaques avec ma jambe bandée, ne sentant pas de douleur grâce à l'épaisseur des bandages. Cette jambière est donc très utile pour le combat rapproché!

Gants

Type : Gants.
Composition : Plastique fin renforcé recouvert de tissu et de dentelle.
Taille : Taille unique.
Elément : Aucun.

○ Description des gants :

Ces gants, je dis qu'ils sont là exprès pour cacher des cicatrices, mais ce n'est pas leur seul usage. Ils sont également là pour parer les attaques ennemis, tout aussi pratiques au combat rapproché que mon attelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Kokoro

avatar

○ Messages : 93
○ Age : 30
○ Localisation : Hinhin.
○ Emploi/loisirs : Hoho.
○ Situation amoureuse : Héhé.

Carte d'Identité
Classe: Chuck Norris
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: • Aika Kokoro •    Jeu 28 Avr - 14:51

Ma chambre

Un grand lit, rien que pour moi, toujours bien rangée, des murs blancs et propres et une amoire contenant toutes mes fringues et mes chaussures, bien que je porte tout le temps la même chose. Cette chambre, elle respire la pureté... C'est p'tête un peu ambiguë ça en fait... Cette chambre est toujours toujours propre et rangée. Je ne suis pas maniaque mais je suis quand même ordonnée et je n'aime pas voir mes affaires traîner. Je suis comme ça après tout, très ordonnée. Et je vous répète que je ne suis pas maniaque! SI je l'étais, je m'en serais rendu compte. Et puis, ce n'est pas comme si je nettoyais tout, tout le temps. Je sais avoir des limites en matière de nettoyage... Et puis, il y a des choses bien mieux à faire que nettoyer, voyez-vous, espèce d'asocial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • Aika Kokoro •    

Revenir en haut Aller en bas
 

• Aika Kokoro •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Aika Hiiragi [présentations]
» Kokoro Kururu [notation]
» Furousha Kokoro [Coeur Vagabond]
» [MAJ] Pandora No Kokoro...
» Kokoro, bouffeuse de nutella, Professionnel !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mahora no Shima :: Fiches plus-
Sauter vers: