AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amie Fû Satô

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ami F. Satô

avatar

Féminin ○ Messages : 84
○ Localisation : Dans une jolie maison.
○ Emploi/loisirs : En train de rêver d'un Ookami ♥.
○ Situation amoureuse : Elles sont rarement longues...

Carte d'Identité
Classe: Lilith
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Amie Fû Satô   Mer 16 Fév - 12:09






      ❚ SOMMAIRE
    > Histoire - Post 1
    > Portrait Moral & Physique - Post 2
    > Stats & Pouvoirs - Post 3
    > Résultats scolaires - Post 4
    > Activités, Loisirs & Métiers - Post 5
    > Présentation de son sac de voyage, personnel et de ses poches - Prévue
    > Présentation de sa maison - Prévue
    > Animaux de compagnie ♥ - Prévue


Dernière édition par Ami F. Satô le Dim 3 Juil - 16:31, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ami F. Satô

avatar

Féminin ○ Messages : 84
○ Localisation : Dans une jolie maison.
○ Emploi/loisirs : En train de rêver d'un Ookami ♥.
○ Situation amoureuse : Elles sont rarement longues...

Carte d'Identité
Classe: Lilith
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Amie Fû Satô   Mer 16 Fév - 12:17

      ❚ HISTOIRE
    Je suis sûr que vous êtes au courant de ma date d’anniversaire, de mon lieu de naissance, de mon nom et de mon prénom, du moins si vous suivez les magazines peoples. Après tout, ça n’a rien d’étonnant puisque ma vie privée est plutôt publique. Mais bon, Un résumé de mon histoire :

    Je m’appelle Amie, Amie Fu. Je suis née un 3 septembre d’une année pas comme les autres, pourquoi pas comme les autres ? Mais parce que je suis née voyons, mais arrête de m’interrompre et laisse-moi parler, je n’ai pas fini. Les feuilles commençaient déjà de tomber. A propos de mes prénom, ma mère a décidé de m’appeler ainsi car elle me trouvait belle, mon père quant à lui tenait tout de même à m‘appeler Fu, ma mère l’accepta en tant que second prénom. Lors de ma naissance il y avait une infirmière nommé Lue, mon frère derrière la fenêtre et mon père, assis à côté de ma mère.

    Bon, c’est bien beau de vous racontez mais pourquoi suis-je donc connue ? Simplement parce que mon frère est mannequin, rien d’autre, je suis la sœur d’un mannequin japonais, personne ne pourra me contredire sur ce coup là. Vous savez à présent pourquoi j’ai une vie privée publique.

    Ma vie ne se passe donc pas tout à fais normalement, j’avoue que cela ne me déplait, puisque à l’école, que ce soit en primaire, au collège, au lycée ou à l’université, j’ai toujours été comme la reine des abeilles japonaises, enfin vous comprenez un peu je pense (WAAAAA, AMIEEE TU ES SUBLIIIIME).

    Je vis une enfance, une adolescence et mon passage vers le monde adulte mouvementé. Mais malgré ce magnifique et sublime quelque chose de malheureux devait arriver, enfin cette chose était déjà là dès ma naissance, mais il ne m’avait jamais vraiment dérangée. Je suis en fait une chose… absolument... terrifiante. Je ne sais pas comment vous le dire, mais… dès qu’un garçon s’approche de trop près, je ne peux pas m’en n’empêcher et dès qu’il s’approche j’utilise ce que l’on peut appeler de la magie je pense, mon « pouvoir » se « charge » de le séduire. Seulement un jour ça a mal tournées, et ça été la véritable bataille en plein cour, je crois que sur le coup je n’ai pas vraiment assurés d’être la cause du problème et je me suis enfuie aussi vite que j’ai pu.

    Vous me direz, mais quel problème ? Le problème c’est qu’après avoir séduit tout le petit peuplement scolaire, j’ai aussi séduit les adultes, et vous voyez, les jeunes japonaises n’aime pas vraiment que leur père soit amoureux d’une jeune fille même pas diplômé. Après, et vous l’imaginez bien encore une, fois bidule dis à truc qu’il est amoureux d’Amie et la bagarre entre ces deux jeunes garçons, sauf chouette, quant à lui, à aussi entendue la discussion, et au final ça fait un gros bazar. C’est pour ça que je me suis réfugié à la pension Mahora. Il parait, selon le papier du vieil ivrogne, que là bas je trouverais même des faucheuses, alors pas de doute, c’est là bas que je dois aller.


        "-Vous, vous n'allez pas bien.
        -Ferme là, vieil ivrogne.
        -Tiens, lis chez toi.
        - C'est quoi ?
        -MARENGOOO SNCF !!!
        -Au plaisir de vous revoir charamante demoiselle."


    Mais avant d’arriver à cette mystérieuse pension, il m’en est arrivé des choses ; tout d’abord, la disparition de mes parents. Une fois arrivée chez moi, PFIOU ! Disparue, pas un mot, pas une lettre. J’étais vexé, ça je peux vous le dire, mais je n’y que moyennement fait attention. Voyant que deux jours plus tard ils n’étaient toujours pas arrivés, j’suis allée chercher le courrier que veux tu. Là, une lettre d’un bleu marin m’était adressée, couverte d’une eau légèrement salée. Je l’ouvre, curieuse. Une brochure. La même brochure que celle du vieil homme. Elle me demande de rejoindre le port d’Osaka, six heures pétantes, histoire d’embarquer sur le bateau « Le Rêve » qui devrait me mener sur l’île de Mahora.

    Erreur, je possède deux paquebots, ok, mais ça c’est pour la frime, j’ai le mal de mer. Je me retiens de jeter la brochure dans la corbeille à papier. Non, je la glisse dans ma poche. Vexée, je règle cependant le réveil pour cinq heures, je n’y perds rien, aillant déjà perdue. Je me couchais de bonne heure, mais le cri retentit dans mon oreille comme chaque matin, je saisis la valise prête sur ma chaise et avale de travers un jus d’orange et du lait, je griffonne vite fait un mot pour mes parents. Mon mot est affectueux, je leurs fais des bisous, leurs donne toutes mon affection, je les aime mes parents tout de même.

    Me voilà, sur le port d’Osaka. La fraicheur du vent fouette mon visage de mauvaise humeur. On me fait embarquer, pas trop tôt. Le vieil ivrogne, rasé, frais, beau en somme. Le voyage est long, je n’arrête pas de râler, s’était désagréable, mais on y arrive. J’y arrive. La pension est propre et spacieuse. Génial. On me donne un uniforme rouge, d’hiver, il n’est pas magnifique, mais il n’est pas moche, je l’enfilais sans râler. Que c’était bon de se sentir à la maison.

    Les années passent vite, je ne fais pas grand nombre de rencontres intéressante, je passe généralement mes après midis et mon temps libres à la bibliothèque, lire est mon unique passe temps, je reçois régulièrement de l'argent, alors je le place de côté, rêvant de m'offrir un Chibi Ookami -♥-, bien qu'il passe aussi dans le loyer de la pension, mes petits repas, mes vêtements et autres babioles. Bientôt, très bientôt je finis ma scolarité avec les félicitations de mes professeurs. J’aurais évidemment pue faire mes études dans de grandes universités, mais honnêtement, ça ne m'intéresse pas, je suis sûrement un tantinet trop intelligente pour eux, il se sentirait bien bête, eux. Moi, ce que je veux, c'est être la bibliothécaire de Mahora. Au début, on refusait obstinément de me donner ce rôle, alors je me suis mise à aider l'ancienne bibliothécaire. On m'a donné ce travail uniquement après les dégâts de la guerre de Mahora. Aillant pas mal aider au niveau des soin, j'ai demandé à devenir la bibliothécaire, et avec l'aide d'un peu de charme, de lèche-bottage, j'ai obtenue ce que je voulais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ami F. Satô

avatar

Féminin ○ Messages : 84
○ Localisation : Dans une jolie maison.
○ Emploi/loisirs : En train de rêver d'un Ookami ♥.
○ Situation amoureuse : Elles sont rarement longues...

Carte d'Identité
Classe: Lilith
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Amie Fû Satô   Mer 16 Fév - 12:22

      ❚ Physique
    Moi ? Jolie, mignonne, belle... Comment ça prétentieuse ? Que voulez que je fasse si vous n'avez pas mon physique de star moi ? Ce n'est pas ma faute si j'approche la perfection, ce n'est pas vous qui passez une heure à prendre soin de vous que je sache ? Non ? He bien, voilà, je prends soin de ma ligne moi, moi je prends soin de mes cheveux. Ce n'est sûrement pas vous qui passez 200 dollars chaque jours pour vos cheveux, car avec mes cheveux roux clair et ondulés il me faut pas n'importe quel shampooing, vous ne m'imaginez quand même pas prendre du shampooing à deux dollars de chez un Carrefour japonais ?! Trois fois non ! Il me faut un shampooing pour cheveux roux blonds, ondulés et long ! Rien d'autre. Sauf, en des occasions rares, je vais chez le coiffeur.

    Ensuite, comme mon corps est magnifique, j'ai des yeux magnifiques, mes yeux... Une véritable œuvre d'art... Il faudrait appeler Picasso, le célèbre peintre, et cela, rien que pour mes magnifiques yeux, tout bleu, allant vers le noir, je les mets en valeur, pourquoi je ne les mettrais pas en valeur eux aussi ? Grâce à mon mascara de premier choix, il ne faudrait pas non penser que je vais les laisser naturelles, je ne suis pas n'importe qui enfin ! Comme pour mes cheveux je dépense énormément d'argent pour mes yeux.

    Et puis nous en venons à une autre partie importante du corps humain, la bouche, déesse des pipelettes, sauveuse des mochetés, la bouche, même si on est moche comme une grenouille, et même si on hérite de sa mère d'une bouche en grenouille, ce qui est horrible, on peut toujours faire de sa bouche une chose extraordinaire, il suffit simplement de savoir mettre le bon rouge à lèvre et la bonne dose. Moi par exemple, ma bouche, et même si elle est magnifique sans maquillage, elle est encore plus belle avec mon rouge à lèvre rouge foncés, à quoi je rajoute une touche de gloss beige, je ne vais pas non plus me mettre à porter le gloss rose fuchsia de Élisabeth, mais vraiment, pour qui vous me prenez ?

    Sinon, et comme je suis très je suis adorablement gentille, voici quelque information relatives. Je mesure environs 1m73, pour 53 kilos, z'êtes jaloux hein ? Je suis mince, élancés, ma couleur de peau est beige...


      ❚ Moral
    Personnellement, je me trouve adorable, je suis mignonne, drôle, sérieuse... Mais qu'est ce que t'a encore à dire que je suis égoïste, prétentieuse, impatiente ? Une fois de plus ce n'est pas ma faute si je suis parfaite et vous pas, je n'ai pas choisi d'être aussi gentille. Bon d'accord, c'est vrai que j'ai des défauts, mais beaucoup plus de qualité hein ! Bon allez, comme je suis gentille je vais commencer par mes défauts.

    Personnellement, je ne vois aucuns défauts en moi. Je me trouve sympathique, gentille serviable. Mais beaucoup de gens ont tendances à dire que je suis impatiente. Franchement et en toute modestie, je n’ai jamais compris pourquoi il est vrai qu’il m’est déjà arrivé de perdre patience. Une fois, ou peut être deux. MAIS ENFIN BREF : ce n’est pas vous qui avez eu un retard de vingt minutes sur votre propre jet privé !!! Alors j’ai piqué une crise, voilà tout.

    Secondement au niveau de mes défauts toujours, beaucoup me trouve orgueilleuse. Mais franchement, j’ai raison de douter. Il est vrai que je parle souvent comme d’une personne importante, mais avouez le, j’approche ce que vous autres les humains appelez la perfection, je suis parfaite, voilà tout. Je n’y peux rien, je ne peux me qualifier aucun défauts, dame nature m’a fait ainsi.

    Bon, traitre de blabla. Je vais à présent parler de mes qualités, et sur ça, personne ne m’a jamais fais de commentaire. Ce sont ces choses que personne ne peux commenter pour la simple et bonne raison que je suis une personne formidable et parfaite.
    Tout d’abord, une qualité que tout le monde approuve d’un simple signe de tête et trouve très bien, c’est ma franchise, je suis franche et honnête, personne n’a jamais fais de grand commentaire là dessus, imaginons qu’une mocheté, robe de grand-mère, lèvre avec un rouge à lèvres mal choisi et eyer liner affreux, vienne et me demande si je la trouve belle, au lieu de faire comme tout le monde et de dire « oui mais tu pourrais…» je dirais « Tu es moche et tu le resteras ». Voilà c’est tout simple.

    Après, mes autres qualités personne ne les approuve alors tant pis, une autre fois.
    Goûts : Parait-il que j'ai des goûts très difficiles autant en matières culinaires, littéraire en passant par des goûts spécialement vestimentaire. Je trouve ça bizarre moi, il est vrai que je préfère que ce soit un grand cuisinier qui prépare mon repas mais... Bon, bref, en matière de nourriture je prends ce qui me passe sous la main, mais, ayant un grand cuisinier comme cuisinier personnelle, j'adore lui en demander beaucoup, à mon cuisinier. J'aime beaucoup un plat chinois, attendez... Ah oui, le canard laqué ! C'est ça ! Avec, on me cuisine très souvent du riz, mais moi je m'en bat les chaussettes de mon riz ! Après, étant une grande lectrice, je ne supporte pas les activités sportives, t'façon je ne prends jamais de poids, et quand j'en prends je me lance dans un mini régime et le tour est joué. Bon, bref, j'aime beaucoup lire quoi, la plupart du temps je lis genre des Sherlock Holmes (c'est authentique), mais il m'arrive souvent de lire des pièces de théâtres. Au final, avouez le, je ne suis pas bien difficile non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ami F. Satô

avatar

Féminin ○ Messages : 84
○ Localisation : Dans une jolie maison.
○ Emploi/loisirs : En train de rêver d'un Ookami ♥.
○ Situation amoureuse : Elles sont rarement longues...

Carte d'Identité
Classe: Lilith
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Amie Fû Satô   Mer 16 Fév - 12:34

      ❚ Pouvoirs et Stats
    Classe : LIlith
    Atouts : Charmeuse, rapide, pas de pitié.
    Faiblesses : Ne réfléchit pas, fonce tête baissé, défense très moyenne et agit seule.
    Alignement : Kuro.

    Description du pouvoir :
    Mon pouvoir est des meilleurs, des plus beaux, des plus intelligents, je charme ! En même temps, il suffit de voir ma très grande beauté pour succomber à ce charme. Pour précisions, je ne peut charmer que les êtres de sexe opposés, mais j’ai déjà reçue des lettres d’amour de la gente féminine. Mon pouvoir est à la fois défensif et me sert aussi à attaquer. Je vous explique la façon d’attaquer et de se défendre avec, je charme un homme au hasard, je maitrise dans ce cas toutes ses capacités, ses pouvoirs, bien sûr, ce n’est pas de tout repos, heureusement que je suis énergique, généralement que leurs attaques les plus simples... Mais chacun à ses faiblesses alors chut ! Je peux alors l’enrôler pour un petit moment dans notre équipe, en nous servant de bouclier pour un peu moins d’une petite heure, mais je peux aussi le diriger vers l’équipe ennemi, et lui exiger qu’il attaque celle-ci, sans bien sûr menacer d’être accuser et en toutes discrétion, mais il ne faut pas révéler que je suis un Lilith, sinon, ça ne sert pas à grand choses.
    Type : Ténèbres, Poison, Feu, Cristal
    Anomalies : Charme (CRM) ; Poison (PSN) ; Tétanie (TET) ; Décadence (DEC)
    Force : 10
    Défense : 15
    Magie : 100
    Résistance : 30
    Dextérité・: 100
    Vitalité・: 95
    Dommages physiques : 30_40
    Dommages magiques : 750_850
    Défense physique : 35
    Défense magique : 120
    Points de vie : 9025
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ami F. Satô

avatar

Féminin ○ Messages : 84
○ Localisation : Dans une jolie maison.
○ Emploi/loisirs : En train de rêver d'un Ookami ♥.
○ Situation amoureuse : Elles sont rarement longues...

Carte d'Identité
Classe: Lilith
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Amie Fû Satô   Mer 16 Fév - 12:54

      ❚ Résultats scolaires
    Japonais (lv1) : 86/100
    Excellents résultats, une grande participation, mes félicitations !

    Anglais (lv2) : 69/100
    Un peu de mal avec l'écriture, mais participation et oral excellent !

    Allemand (lv3) : 100/100
    Rien à redire.

    Histoire-géographie : 70/100
    Des efforts à faire, mauvaise participation.

    Mathématiques : 84/100
    Résultats très satisfaisants, participation selon l'humeur ?

    Sciences économiques : 13/100
    Il faut écouter et apprendre vos leçons !

    Sciences de la vie et de la terre : 98/100
    Bonne participation, d'excellents résultats, mais une insolence trop présente.

    Physique-chimie : 79/100
    De grands efforts ont été fournis pendant cette année. C'est bien.

    Musique : 100/100
    Grande confiance en soi, une voie magnifique.

    Art-plastique : 91/100
    Élève parfois un peu distraite, mais un sens artistique incontestable.

    Education physique : 26/100
    Le sport n'est pas fait pour s'exhiber en tenue de sport ! Bon résultats au tir à l'arc et au tir.

    Théâtre : 88/100
    Vous n'êtes pas une héroïne de théâtre, Esméralda ne s'appelle pas Amie Fû...

    MOYENNE GENERALE : 75/100 (environ)

    Appréciation Générale : Excellente élève ! Des efforts à fournir en économie et en sport, il faut écouter en toutes les matières. Félicitations du conseil de classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ami F. Satô

avatar

Féminin ○ Messages : 84
○ Localisation : Dans une jolie maison.
○ Emploi/loisirs : En train de rêver d'un Ookami ♥.
○ Situation amoureuse : Elles sont rarement longues...

Carte d'Identité
Classe: Lilith
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Amie Fû Satô   Mer 16 Fév - 19:05

      ❚ Activités, Loisirs & Métiers
    Bibliothécaire
Amie travaille en effet de 10 heures du matin à 19 heures du Lundi au Vendredi à la bibliothèque de la pension Mahora. Elle passe généralement ses heures à ranger le courrier, rappeler aux nouveaux élèves que l'on ne peut pas accéder à un certain nombres de livres ni en emprunter, à conseiller aux élèves selon leurs critères de recherches ou tout simplement à lire. Ce travail lui rapporte assez peu d'argents en comparaison avec ce qu'elle reçoit de ses parents, elle en profite pour le mettre de côté, l'économiser en somme. C'est un travail assez ennuyant à la longue, mais elle doit bien s'en accommoder. Ce travail lui rapporte 200 000 yens, environ 1 760 euros.


YOUHOU, en re-couuurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amie Fû Satô   

Revenir en haut Aller en bas
 

Amie Fû Satô

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» recherche amie
» Amie, ennemie...[Victoire+Marianne] - [terminé]
» La pirate, cette amie versatile... [Pv]
» Une matinée entre amie [Nuage de Rêve]
» Tu veux bien être mon amie ? [PV : Bee]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mahora no Shima :: Fiches plus-
Sauter vers: