AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yurihime Miria [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yurihime Miria

avatar

○ Messages : 11

Carte d'Identité
Classe:
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Yurihime Miria [Terminée]   Ven 14 Jan - 6:31


Miria Yurihime« Onee-sama wa... watashi no subete. Sore da ke.»
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Featuring Konpaku Yômu [Touhou]


Carte d'Identité



Nom : Yurihime Miria
Âge : 9 ans, née le 24/12/2002
Sexe : Féminin
Orientation Sexuelle : Homosexuelle
Statut : Professeur de HPC
Classe : Ressucitée
Nationalité : Japonaise

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Signalement Physique
----
Note : Toute la fiche est écrite selon le point de vue d'Eria.
Maintenant que vous m'avez posé la question, difficile pour moi de résister à la tentation de m'épancher un peu sur le physique de ma Miria.
Bien qu'elle soit en théorie ma petite soeur (et après tout, elle n'a bel et bien que neuf ans), elle était jusqu'à récemment la plus grande de nous deux, dans la mesure où elle fut crée directement avec un corps approchant les quatorze ans. Ainsi, elle n'a pas pris un centimètre ni une ride depuis, et n'en prendra d'ailleurs jamais... Nous sommes donc aujourd'hui plus ou moins de la même taille (elle me doit encore quelques centimètres, mais ne chipotons pas), soit dans la moyenne de taille de mon âge, et si elle n'est pas d'une beauté fatale, elle n'en est pas moins incontestablement mignonne à croquer ! D'ailleurs, je ne m'en prive pas.
Je ne cache pas que je préférais ses cheveux d'un blanc métallique lorsqu'ils étaient longs, mais ils la gênaient dans ses mouvements et je peux comprendre qu'elle les ai coupés, les raccourcissant jusqu'à ses épaules et faisant une frange surplombant ses yeux. Comme elle mets volontiers le ruban noir que je lui ai offert pour agrémenter sa coiffure dont elle se soucie originellement peu, je lui pardonne.
Ainsi, ses cheveux de neige et d'argent encadrent ses grands yeux surmontés de sourcils fins et délicats. Ah, ses yeux, de véritables phénomènes ! Selon l'éclairage, ils peuvent virer du bleu au vert en quelques secondes ! Bien que les iris aux couleurs variables ne soient pas un fait exceptionnel, c'est en général un phénomène léger et progressif, mais les yeux de Miria changent parfois si vite qu'un observateur non-initié pourrait croire à un mauvais sort... Ce qui, selon la situation, pourrait ne pas s'avérer faux puisque, lorsqu'elle utilise son pouvoir de Contrôle Temporel (une sorte de capacité étrangement innée qu'elle possède, indépendante de son pouvoir magique lié au vent), ses yeux virent cette fois complètement au rouge. Un si beau rouge, qui lui va si bien, dommage qu'ils ne prennent cette teinte que lorsque Miria décide de se battre sérieusement, ses ennemis restent rarement en vie pour s'en souvenir. Son visage poupin est particulièrement expressif, et reflète de façon impitoyable la moindre émotion de Miria, un véritable livre ouvert révélant sa trop grande honnêteté et son incapacité à cacher quoi que ce soit à qui que ce fut. Surtout pas à moi.
Elle est généralement vêtue d'un ensemble vert composé d'une veste et d'une longue jupes scolaire - bien que n'étant pas de l'uniforme de Mahora -, au-dessus d'une chemise blanche à manches courtes, le tout ornementé de chaussettes noires montantes. Elle noue généralement le col de sa chemise d'un ruban semblable à celui qu'elle a dans les cheveux. Bien qu'il lui arrive de changer certains de ces éléments, comme des manches longues, des chaussettes moins hautes, etc... elle reste toujours globalement dans ce même style.
Encore un petit détail : Miria porte autour du torse, sous ses vêtements, un long ruban de soi, jumeau de celui que je porte toujours au poignet. Ce ruban est le symbole de notre lien et de notre amour, le signe qu'elle ne s'offre qu'à moi uniquement. Si d'aventure vous venez à le voir, attendez-vous à voir votre espérance de vie diminuer drastiquement... (comprenez que si Miria ne vous a pas déjà tué, je saurai m'en charger personnellement).


Profil Psychologique
----
Difficile de décrire le caractère de Miria en quelques mots, mais faisons un effort... Si il ne s'agissait que de moi, je dirais que le principal trait de caractère de ma Miria est la dévotion, mais justement, cela ne concerne que moi. Car oui, je suis la moitié de Miria comme Miria est ma moitié, nous deux sommes une. En particulier le soir, quand nous sommes seules, considérant sa tendance à refuser mes avances en public, mais je m'égare ce n'est pas le sujet. Ca le sera ce soir, sans doute.
D'ici là, apprenez tout de même que Miria est une femme d'une générosité exceptionnelle, et d'une gentillesse sans limite. Certes, le terme "femme" pourrait paraître exagéré considérant qu'elle fait tout juste treize ou quatorze ans et qu'elle n'en a en réalité que neuf, mais ne vous y trompez pas, elle est née avec plusieurs siècles de connaissances directement incorporés à son âme créer de toute pièce, et peut donner des leçons de morales et de logique à n'importe qui - elle arrive même, de temps à autre, à m'en donner à moi, c'est dire !
Toute de douceur et de tendresse, sa belle voix semble couler dans vos oreilles comme le son de l'eau, mais attention, sous son calme éternel se cache une détermination à toute épreuve. Ou presque, je suis sans doute la seule personne à pouvoir, dans certaines situations, la briser momentanément... l'exception qui confirme la règle, si vous voulez. Dotée d'une grande capacité d'adaptation, elle sait faire face à bien des situations dans lesquelles beaucoup s'arracheraient les cheveux, et sa patience semble souvent infinie - ce qui, à vrai dire, est presque vrai.



Histoire
----
Que dire de Miria, sinon que dès son apparition dans ma vie, il y a eu un "avant" et un "après" Miria ?

Les premières années de ma vie furent d'une banalité d'un morne affligeants. Dès que je fus capable de marcher, de parler, puis de lire (ce dont je fus capable bien plus vite que la norme, paraît-il), l'essentiel de mes activités se résuma bien vite à ne faire que lire, au détriment de tout le reste.

J'étais née dans une grande famille d'Ongumi, puissante et influente, et même ainsi entourée de personnages aux grands pouvoirs, je passais en quelques années pour un génie, une surdouée. Les connaissances que je glanais dans la bibliothèque magique des Yurihime, ainsi que ma capacité à les mettre en application, côtoyèrent rapidement celles des meilleurs mages de ma famille, et il semblait que c'était exceptionnel. Pour ma part, je ne voyais pas ce que ça avait de si incroyable, c'était comme respirer, quelque chose de naturel, qui vient sans que l'on ai besoin de forcer...

Mais alors que tous s'extasiaient sur mon talent, mon "don" comme certains appelaient ça, deux personnes ne se réjouissaient pas : mes parents. Oh, certes, ils étaient fier de moi, après tout quel parent n'est pas fier lorsque son enfant est doué ? Mais bien au-delà de ça, ils étaient inquiets, car ils voyaient bien que la vie m'ennuyait à mourir. Je n'avais gout à rien, seuls les livres sur la magie parvenaient à m'intéresser mais à part cela, rien ne semblait avoir de valeur pour moi. C'était comme voir le monde en noir et blanc, comme être née sans le sens du gout et du toucher, rien n'avait de saveur ni n'attirait mon attention. La vie était fade. Imaginez un instant que vous alliez manger dans un restaurant pour gourmet hors de prix, que l'on vous tend alors avec un grand sourire commercial un crouton de pain rassis, et que c'est sensé être normal. A présent, adaptez ce principe à tous les aspects de votre vie, oubliez le souffle du vent sur votre visage, oubliez le gout de ce que vous mangez, oubliez la douce morsure du froid de l'hiver et la lourdeur du soleil de l'été, oubliez la douceur de la soie et la dureté du métal, oubliez la douleur que vous ressentez lorsque vous vous coupez, ou le soulagement quand vous vous allongez après une dure journée, oubliez la joie d'un sentiment de satisfaction et la colère de la frustration. Oubliez tout ce qui remplit chaque jour de votre quotidien, oubliez tout ce qui est important à vos yeux, tout ce que compte dans votre cœur et qui remplit votre vie. Et alors, vous aurez un aperçu acceptable de ce qu'était la mienne. J'en étais arrivée à un point ou je me contentait de rester assise dans un coin, pendant des heures, attendant presque de voir si la mort allait accepter de venir mettre fin à mon attente dénuée de but.

Puis elle arriva. Aujourd'hui encore, j'ignore exactement comment mes parents s'y sont pris ; certaines méthodes m'apparaissent clairement, mais certaines parties du processus me sont encore obscures, sans doute font-elles appel à des capacités particulières possédées par certaines personnes que je ne connais pas. A vrai dire, je m'en fiche, le résultat a été la naissance de Miria, et rien n'est plus important à mes yeux.

Crée non pas génétiquement mais bien magiquement, Miria ne fut pas seulement une simple "petite sœur", pas seulement deux mille ans d'arts martiaux et une magie du vent condensés pour me servir d'ange gardien, pas seulement la réponse de mes parents à leur manque de temps pour s'occuper de moi et tenter de me tirer de mon errance, de mon apathie. Bien que tous ces objectifs aient atteint plus qu'une réussite absolue, Miria fut bien plus que tout cela.

J'avais cinq ans lorsqu'elle entra dans ma vie, lorsque mes parents virent, un après-midi comme tant d'autres, me tirer de la chaise de la bibliothèque sur laquelle j'étais assise depuis des heures sans avoir vu l'intérêt de remuer ne fut-ce qu'un doigt pour tourner les pages de l'un des livres de la bibliothèque que je connaissais de toute façon déjà par cœur. M'annonçant qu'ils avaient un cadeau pour moi, ils m'amenèrent dans ma chambre, où mon lit habituel avait inopinément été remplacé par un lit deux places... dans lequel dormait une jeune fille.

- Eria, m'avait dit mon père d'un ton solennel, nous te présentons ta petite sœur, Miria. Elle est née aujourd'hui, pour toi, et va bientôt ouvrir les yeux pour la première fois...

Je ne l'écoutais, non, je ne l'entendais même déjà plus. Tout mon esprit, toute mon attention (et j'en avais pourtant à revendre) étaient focalisés sur ce corps étendu sur le lit, sur cette longue cascade de cheveux d'argent, sur ce visage si innocent semblable à celui d'une poupée, sur le souffle doux et régulier qui s'échappait de ses fines lèvres entrouvertes. Je m'en approchais doucement, fascinée, et lorsque ses paupières frémirent, lorsque ses yeux s'ouvrir et que ses prunelles d'émeraude se posèrent sur moi, ce fut comme si le soleil daignait enfin éclairer ma vie, comme si ce vert à lui seul venait d'offrir les couleurs à mon univers en noir et blanc. Comme si je venais seulement de naître enfin en même temps qu'elle...

Si vous me demandez de vous parler du phénomène communément rependu sous le nom de "coup de foudre", je vous rétorquerai que ce que j'ai éprouvé ce jour-là n'a rien de comparable. Plus que de simplement tomber instantanément sous le charme de Miria, j'ai eu la certitude implacable, totalement indépendante de ma volonté mais tellement en accord avec celle-ci, que j'avais devant moi celle qui allait partager ma vie - qui la partageait déjà ! Elle était la moitié qui m'avait toujours manqué, le morceau du monde et de ma propre existence dont l'absence rendait tout le reste caduque et inutile, dénué de sens. Sous le choc, les premières larmes de ma vie s'écoulèrent de mes yeux et roulèrent sur mes joues, alors que j'étais même incapable de faire frémir un muscle, tétanisée par la révélation et par ce regard posé sur moi. Ce n'est que lorsqu'elle détailla enfin mon visage, et que des larmes identiques aux miennes perlèrent à ses paupières, que je me penchais enfin vers elle, passant mes bras autour de son cou qui semblait n'avoir que cette raison d'être, la serrant doucement contre moi et moi contre elle, et chuchotant à son oreille la vérité indiscutable qui s'était imposée dans mon esprit :

"Enfin... Enfin je te rencontre... Si tu savais à quel point je t'attendais..."

Et sentir finalement ses bras se refermer à leur tour autour de moi, comme pour m'entourer d'un voile d'amour et de protection, fut suffisant pour comprendre que ce que j'éprouvais à son égard n'était que l'exact reflet de ce que la nouvelle née ressentait pour moi. Pour achever notre naissance à toutes les deux.

Depuis ce jour, Miria ne cessa jamais un seul instant d'être à mes côtés. Même si elle n'était pas forcément dans mon champs de vision (ce qui restait fort rare, et qu'elle ne soit pas dans mon champs de vision ne signifiait pas non plus nécessairement que je n'étais pas dans le siens), il suffisait que j'ai besoin d'elle pour qu'elle se trouve presque miraculeusement à côté de moi. Et si le terme "renaissance" semble exagéré me concernant quand j'évoque le jour de la naissance de Miria, il est pourtant bel et bien adapté aux faits : être un aveugle qui, du jour au lendemain, découvre la lumière est une expérience, et Miria m'aida bel et bien à tout réapprendre. Certes, j'étais capable de réciter à la virgule près la plupart des traités de magie les plus complexes de notre époque et des précédentes, voir même d'en corriger certains, mais ce fut Miria qui m'apprit le souffle du vent sur mon visage, le gout de ce que l'on mange, la douce morsure du froid de l'hiver et la lourdeur du soleil de l'été, la douceur de la soie et la dureté du métal, la douleur que l'on ressent lorsque l'on se coupe, ou le soulagement que l'on éprouve lorsqu'on s'allonge après une dure journée, et même la joie d'un sentiment de satisfaction et la colère de la frustration. Agissant tantôt comme une sœur, tantôt comme une mère, tantôt comme une amie, s'adaptant à mes besoins de façon presque irréaliste, elle donna de tout son être pour moi, et c'est grâce à elle que je pus prendre gout à la vie. Et quand je dis "s'adaptant à mes besoins" et "de tout son être", prenez-moi au mot, dans tous les sens du terme...

~~~

Voilà bien une petite vingtaine de minutes que j'attendais que Miria ai fini son entrevue avec le Directeur de Mahora, qui avait commencé juste après que je me sois moi-même entretenue avec lui sur certains sujets rapportants à mon prochain poste d'enseignante en Magie dans son école. J'ignorais ce qui se disait de l'autre côté de la porte qui me séparait de ma Miria, mais celle-ci ne manquerait sans doute pas de m'en parler une fois son entretient terminé, inutile donc de m'impatienter. Miria ne me cachait jamais rien, de toute façon. Sauf peut-être son désir et son plaisir lors de nos ébats, qu'elle tentait bien de dissimuler dans un premier temps, mais elle abandonnait généralement bien vite... Si mignonne, si adorable, ma Miria, y penser me donnait envie de la croquer tout de suite... vivement la fin de son entretient !

Comme pour répondre à mon appel, la porte s'ouvrit et Miria apparu dans son encadrement, un sourire enjoué et satisfait sur le visage.

- Voilà, c'est fait.

La formulation éveilla ma curiosité, étouffant mon désir - pour un temps seulement, j'avais envie d'elle et elle n'y couperait pas ! - et m'invitant à la laisser développer.

- Puisqu'Onee-sama va enseigner, expliqua-t-elle avec un sourire en réponse à mon regard interrogatif, j'ai pris l'option qui me permettra d'être le plus proche de vous, autrement dit, je vais enseigner aussi. Les civils logent sur l'ile et non à la pension même, et il est impensable que nous ne logions pas au même endroit, or je ne pense pas correspondre au profil d'une élève...

Quel bel euphémisme, Miria été née directement avec plusieurs siècles de connaissances générales, plusieurs millénaires de science du combat comprenant sans doute presque tous les styles existants au fil des âges et le maniement de plus d'armes que je ne saurais en compter, et des connaissances magiques n'égalant certes pas les miennes mais lui permettant de manipuler de façon exemplaire la magie du vent qui lui avait été offerte à sa naissance et d'analyser de façon tout à fait acceptable une magie à laquelle elle aurait affaire - sans compter que sur ce dernier point, je me suis assurée de perfectionner les bases déjà agréablement avancées qu'elle avait eu dès sa création, et sans même parler du pouvoir de contrôle temporel que Mère Nature lui a offert également en tant qu'être de façon aussi imprévue qu'appréciable... Sans doute aurait-elle pu apprendre deux ou trois choses en tant qu'élève à Mahora, mais le statut d'enseignante me paraissait bel et bien beaucoup plus adapté pour elle, et sa décision ne me surprenait pas vraiment... Restait à savoir ce qu'elle avait décidé d'enseigner exactement, bien que la réponse m'apparaissait avec assez d'évidence là encore.

- Je serai donc professeur de HPC à l'école Mahora. L'école compte déjà des enseignants dans les trois spécialités de cette matière, mais le précédent professeur enseignant la matière générale a démissionné récemment.
- Une bonne nouvelle qui ne m'étonne guère de toi, rétorquais-je avec un sourire joyeux - Miria et moi pourrions donc loger ensembles sans avoir à faire d'arrangement à droite à gauche pour négocier le logement d'une civile dans l'école. Ca mérite bien une petite récompense...

Parce que oui, moi, j'avais toujours envie d'elle, pourquoi me priverai-je d'un prétexte si aimablement offert sur un plateau ? Notre départ pour Mahora viendrait en temps et en heures, je n'y pensais déjà plus...


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Capacités
Description

Classe : Ressuscitée.
Atouts : Grosse puissance offensive.
Faiblesses : Aucune défense.
Alignement : Shiro.

Description du pouvoir :
- Unavailable Death Time :
Miria possède une capacité innée à imposer au temps un contrôle, limité en utilisation mais très puissant, au point que cette capacité, par moment, s'active d'elle-même... Du fait de la nature un peu particulière de l'existence de Miria, le temps semble considérer sa mort comme étant une absurdité de la réalité, et s'inverse spontanément lorsque Miria meurt pour la remettre aussitôt sur pieds.
Lorsque Miria meurt, elle ressucite non pas deux tours plus tard, selon la capacité raciale Auto-résurrection, mais dès son prochain tour de jeu, avec les PV qu'elle avait avant l'attaque l'ayant tuée.

- Innate Time Control :
Grace à sa capacité à Manipuler le temps, Miria parvient à ralentir l'écoulement du temps, lui offrant momentanément une domination par la vitesse sur ses ennemis, du point de vue de qui Miria se mets soudain à bouger bien plus rapidement... Rapidement fatiguante, cette capacité n'est rien de moins qu'une déformation de la réalité qui demande à Miria une grande concentration mentale, la rendant difificile à maintenir plus de quelques instants, et il lui faut à nouveau prendre le temps de rassembler sa concentration si elle veut l'utiliser à nouveau.
Pendant 3 tours, Miria dispose de deux actions par tour, et est considérée comme ayant une Vitesse de 100. Cette capacité ne peut être utilisée que tous les 5 tours.

- Wind Spirit Master :
Miria est accompagnée d'un esprit du vent, qui est en quelque sorte la matérialisation de son pouvoir magique lié à l'élément du Vent. Cet esprit, qui prend la forme d'un spectre (autrement dit, le plus souvent, d'une simple sphère lumineuse), permet à Miria de lancer des attaques magiques rapides, mais peut aussi entourer le sabre de Miria, lui permettant d'allier attaque Magique et Physique.
Lorsque Miria lance des attaques au corps à corps, ses dégats sont comptés avec la somme de ses Dmgs P ET M, mais se voient opposer les Def P ET M de la cible.
Statistiques et Techniques



[Type : Vent]
[Ano : Charme, Silence, Tétanie]
[Vit : 70] ==> [PV : 4900]
[For : 100] ==> [Dmgs P : 550-650]
[Mag : 100] => [Dmgs M : 650-750]
[Def : 0] ==> [Def P : 0]
[Res : 0] ==> [Def M : 0]
[Dex : 30]

Techniques :

- Omnislash :
En poussant à fond sa capacité de Ralentissement du temps, Miria est capable de le stopper totalement. Celà ne dure qu'un très court instant, cependant, maintenir cette capacité devenant trop épprouvant et mentalement ingérable. Miria dispose cependant ainsi de quelques petites secondes (pour elle) pour frapper l'ennemi.
Lorsqu'elle utilise cette technique, Miria peut, durant ce tour, attaquer 3 fois. Elle est libre de répartir ces 3 attaques entre les différents ennemis, ou de toutes les infliger à une même cible, au choix. Ces attaques, du fait de l'immobilité totale de l'ennemi, utilisent le dé de Critiques des Mechas. Cette technique ne peut être utilisée qu'une fois tous les 5 tours. Si Miria utilise cette technique alors qu'elle utilise déjà Innate Time Control, cette dernière prend fin aussitôt après comme si elle arrivait en fin d'utilisation.

- Time Dodge :
La seule utilisation défensive que fasse Miria d'Innate Time Control, qui nécessite une grande concentration sur un très court instant : accélérer de façon impressionnante son propre temps au moment où une attaque va l'atteindre pour l'esquiver sans peine, faisant croire pour les observateurs extérieurs à une quasi-téléportation.
Si Miria se met en garde défensive et utilise son action pour se concentrer, toute attaque portée sur Miria sera esquivée et verra ses dégats réduits 0 jusqu'à son prochain tour. Cette technique n'est pas utilisable si Innate Time Controle est active, et ne peut plus être utilisée pendant X tours ensuite, X étant égal au nombre d'attaque ainsi évitées pendant ce tour.
[Je mets cette tech plus parce c'est classe qu'autre chose, je doute de m'en servir très souvent x)]

- Time Stop :
Une autre utilisation, plus précise et avancée de Innate Time Control : figer le temps autour d'une seule personne et non sur toute la zone, ce pendant quelques secondes. De fait de l'extrême complication de sa mise en application, c'est la technique la plus récente de Miria, et elle doit cesser tout mouvement le temps de la lancer.
La cible de cette technique est totalement immobilisée jusqu'au prochain tour de Miria et ne peut ni attaquer, ni lancer de sort, ni utiliser de capacité raciale (comprennez qu'elle-même ne se rend compte de rien puisque pour elle ne temps est stoppé). Tant que la cible est sous l'effet de cette technique, les coups "ratés" la visant sont considérés comme des coups "normaux" et les critiques deviennent des "super-critiques". Cette technique ne peut être utilisée si Innate Time Control est active.



Autres
----

Relations :


- Yurihime Eria.
Ma grande soeur, et ma raison d'être. La protéger est l'essence même de mon existence, m'occuper d'elle est mon devoir et mon plaisir. Je l'aime plus que tout, et aucune règle ni aucune loi ni changera rien.

Voix : Usa from Niconico's Vocaloid Cover.
Here, here & here.
En duo avec Eria : https://www.youtube.com/watch?v=ZRJs8GRYx14


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Hors-Jeu
Parle moi de toi !

Vous m'connaissez déjà... Si si jvous jure =p
Trâce Einherjars, Ice & Esper Kent, Ryû-ô Shio, Shin Chikara, etc... xD
Pour les intéressés, je squatte Paris, notre bonne vieille capitale qui pue le gazoil x)

C'est aussi un chieur de première, incapable d'obéir ou de fermer sa gueule QUAND UN ADMIN LUI DIT DES CHOSES xD ! Mais bon, c'est pour ça qu'on l'aime, pas vrai ~ ? ( Enfin, j'crois °^° )
Mais encore ?

Que pensez-vous du forum ? :
Hu hu hu... J'emporterai ce secret dans ma tombe ! (Genre ce que je pense de Mahora est secret xD) NON NON NON. On efface pas MES COMMENTAIRES. Ce sont les edits de l'admin, donc dans ton fion =D Je disais donc, T'AS FAIS UNE PUTAIN DE FAUTE. Même si t'as corrigé... Je sais... è^é

Comment avez-vous connu le forum ? :
Partenariat.

Si je vous dis "Code de présentation"... ? :
Find it. Now, shut you mouth, and Obey me xD <3 [AYU]








Dernière édition par Yurihime Miria le Mar 12 Avr - 9:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heart Sü. Heguth

avatar

Masculin ○ Messages : 403
○ Age : 26
○ Localisation : ... *no comment*
○ Emploi/loisirs : ... *no comment*
○ Situation amoureuse : ...

Carte d'Identité
Classe: Bouclier : Shiin
Situation: Diplomé du HPC. Explorateur.
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   Ven 14 Jan - 19:10

Bienvenue !

---------------------------------------------------------------------------------


Heart. Le nom du coeur soigne en chantant. ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   Ven 14 Jan - 20:31

Welcome parmi nous!!! Je sais pas ce que veux dire ta phrase en japonais mais ça change de l'english ou du français^^!
Revenir en haut Aller en bas
Itami K. Yumeko

avatar

Féminin ○ Messages : 161
○ Age : 25
○ Localisation : Dans un endroit que personne ne peut atteindre...
○ Emploi/loisirs : Je pourrais passer des heures à rêver, mon carnet de dessin à la main, un livre toujours à portée, perdue au milieu de nulle part...
○ Situation amoureuse : Coeur à prendre

Carte d'Identité
Classe: Shinigami
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   Sam 15 Jan - 9:03

Re-bienvenue à Mahora!
Et toujours avec un personnage original et élaboré, à ce que je vois x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yurihime Miria

avatar

○ Messages : 11

Carte d'Identité
Classe:
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   Dim 16 Jan - 9:54

Plop les gens, merci à vous ! ^^
Itami-chan, isashiburi !!! \o/

Day Izaru =>
« Onee-sama wa... watashi no subete. Sore da ke.» = "Ma Grande Soeur est tout pour moi. C'est tout." Simple, mais résume bien le personnage, donc une bonne phrase d'intro xD


Miria : Hey les gens, c'est quoi ça ? Vous me saluez moi, et y en a pas un qui va voir Onee-sama ? Vous voulez mourir, c'est ça ? Hun ? è_é
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Asimov

avatar

Masculin ○ Messages : 230
○ Age : 24
○ Localisation : Quelque part par là. Vous voyez ? C'est pas très loin, à droite, environ 15 minutes de marche à pieds... Enfin, ça dépend de votre rythme, tout est relatif, hum... Non, j'ai dis à droite, à DROITE ! Si vous tournez à gauche vous serez bon pour vous retrouver en Chine, проклятие !
○ Emploi/loisirs : Ranger. J'adore l'ordre. Rien n'est plus beau qu'un monde propre et symétrique où tout est rangé exactement à sa place, non ? Un monde parfait, où rien n'est déséquilibré, où les couverts sont exactement parallèles aux bords de la table, où les vêtements sont rangés par ordre de couleur sans un seul pli, où les bouteilles de gel douche sont classées par ordre croissant de taille, où les feuilles des arbres tombent symétriquement par rapport au tronc !
○ Situation amoureuse : Bon, n'allez pas le répéter parce que c'est illégal, mais je suis en couple avec deux personnes à la fois, Nevh et Sullivan. Oui, c'est de la polygamie gay, mais on s'entend bien et on est très amoureux, donc franchement, je ne vois pas où est le problème... Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point !

Carte d'Identité
Classe: Bouclier Shibe
Situation: Lycéen LJ (Littéraire & Juridique)
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   Mar 18 Jan - 11:24

Re-bienvenue !

Bon, encore une fiche compliquée au niveau des stats et des attaques xD *a soudain honte de son noobisme* La seule absurdité naturelle ici c'est mon poste de co-scénariste u_u

Tiens, prof de combat ? C'est pas Erina, la prof de combat ?

---------------------------------------------------------------------------------


Merci Heart pour le kit ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   Mar 18 Jan - 11:28

*s'incruste un peu* Je ne sais pas moi mais si c'est le cas il peut y avoir deux profs non?
Revenir en haut Aller en bas
Ayumi Saotome
Fondatrice de choc !

avatar

Féminin ○ Messages : 348
○ Age : 25
○ Localisation : Je traîne... Va savoir où.
○ Emploi/loisirs : CEDEM. C'est simple, demande &quot; Ice Cat &quot; .
○ Situation amoureuse : Hmf....

Carte d'Identité
Classe: Kemonomimi
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   Mar 18 Jan - 15:08

Eh noooooooooooon, pour l'instant, il ne peut pas y avoir deux profs pour une même matière, pour la simple et bonne raison que il n'y a pas encore assez de prof. Ne vous inquiétez pas, cette fiche et celle de Eria sont sous ma bienséance. Je m'occupe absolument de tout x) Il va corriger son erreur, n'est ce pas =D ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yurihime Miria

avatar

○ Messages : 11

Carte d'Identité
Classe:
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   Mar 12 Avr - 2:30

Yosh, over !

Désolée pour le Caractère, c'est court, mais je suis mort et out of inspi après avoir pondu l'histoire d'une traite... gomen u_u

Et je sais pas pourquoi, l'histoire s'obstine à s'afficher en blanc malgré des balise color=black, doit y avoir une merde avec le codage, j'ai du toucher un truc qui fallait pas... ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yurihime Eria

avatar

Féminin ○ Messages : 20
○ Age : 21
○ Localisation : Généralement pas loin où il y a moyen de s'amuser au dépend des autres...
○ Emploi/loisirs : Professeur de Magie
○ Situation amoureuse : Ma Miria <3

Carte d'Identité
Classe: Ongumi
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   Mar 12 Avr - 8:11

ENFIN !! De puis le temps que j'attends ! xD

Sinon pour la balise je crois qu'il manque un [ avant "color=black]" :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Saotome
Fondatrice de choc !

avatar

Féminin ○ Messages : 348
○ Age : 25
○ Localisation : Je traîne... Va savoir où.
○ Emploi/loisirs : CEDEM. C'est simple, demande &quot; Ice Cat &quot; .
○ Situation amoureuse : Hmf....

Carte d'Identité
Classe: Kemonomimi
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   Mar 12 Avr - 9:39

Shio, pro codage, SI SI SI !

Bon, c'pas que là j'suis légèrement en train d'écrire un post MJ, et que cette aprèm, on va tous à la piscine, donc bon... Tu attendras sans doute demain pour l'analyse x) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yurihime Miria

avatar

○ Messages : 11

Carte d'Identité
Classe:
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   Mar 12 Avr - 10:00

Onee-sama => Ben non, même pas, les deux balises Black étaient bien en place, par contre j'avais planté une des balises purple d'Eria à la fin, en fait... cqfd si j'ôse dire. >_>

Ayu => Je t'autoriserai à te payer ma tête quand tu passeras le mode Normal de DMC, d'accord ? =D

Voili voilou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Saotome
Fondatrice de choc !

avatar

Féminin ○ Messages : 348
○ Age : 25
○ Localisation : Je traîne... Va savoir où.
○ Emploi/loisirs : CEDEM. C'est simple, demande &quot; Ice Cat &quot; .
○ Situation amoureuse : Hmf....

Carte d'Identité
Classe: Kemonomimi
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   Mar 12 Avr - 10:17

J'ai pas besoin de ton autorisation pour me foutre de ta gueule, tu sais <3

BREF, * MJ mode *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Saotome
Fondatrice de choc !

avatar

Féminin ○ Messages : 348
○ Age : 25
○ Localisation : Je traîne... Va savoir où.
○ Emploi/loisirs : CEDEM. C'est simple, demande &quot; Ice Cat &quot; .
○ Situation amoureuse : Hmf....

Carte d'Identité
Classe: Kemonomimi
Situation: Collégien, Lycéen (+fillière), Civil (+métier), Vagabond, ...
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   Sam 16 Avr - 20:57

Bon, finalement la matière HPC est validé, avec un supplément. Miria enseignera aussi l'histoire des Mutants. Voili voilou !

Bon comme d'hab, c'est agréable à lire, vraiment. Ca fait bizarre quand même de voir Eria écrit pas quelqu'un d'autres... Mais ça colle xD * a eu un temps d'adaptation quand même * . Validay !

Enjoy <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yurihime Miria [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yurihime Miria [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mahora no Shima :: Présentations validées-
Sauter vers: