AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sanzo Yujihara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen Custos

avatar

Masculin ○ Messages : 35
○ Age : 24
○ Localisation : Dans les cieux
○ Emploi/loisirs : Veiller sur ma protégée.
○ Situation amoureuse : Célibataire.

Carte d'Identité
Classe: Ange Gardien
Situation: Lycéen > Histoire et pratique de la magie (HPM)
Informations pratiques:

MessageSujet: Sanzo Yujihara   Mer 12 Jan - 12:43




Sanzo Yujihara
Welcome to my dream ♫








Note de l'auteur ;
Sanzo est un personnage complexe (j'aime les perso complexes !) qui a un très grand charme malgré les apparences. Il est très froid et semble très associable mais c'est à cause de son enfance (voir histoire). Il me tient très à cœur et j'adore le faire, je le redécouvre à chaque fois. C'est le plus différents de tous mes personnages et certainement le plus compliqué à comprendre, puisque le personnage en lui-même ne cesse de se contredire tout le temps. Enfin, j'espère que vous ne vous attarderez pas sur les apparences, car malgré le fait qu'il rejette autrui et soit du genre m'enfoutisme, il a un grand besoin de sociabilité ; autrement dit, il faut redoubler d'efforts avec lui si vous voulez vous faire accepter et découvrir un nouveau Sanzo...




Dernière édition par Sanzo Yujihara le Mer 12 Jan - 16:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/
Lumen Custos

avatar

Masculin ○ Messages : 35
○ Age : 24
○ Localisation : Dans les cieux
○ Emploi/loisirs : Veiller sur ma protégée.
○ Situation amoureuse : Célibataire.

Carte d'Identité
Classe: Ange Gardien
Situation: Lycéen > Histoire et pratique de la magie (HPM)
Informations pratiques:

MessageSujet: Re: Sanzo Yujihara   Mer 12 Jan - 15:49



I'm so perfect.
Who is he more precisely ?









• Présentation physique •
Comment pourrais-je me décrire ? Ou plutôt par où commencer ? Je dirais que je suis parfait. Et bien, qui n’a jamais eu de rêves érotiques avec moi, franchement ? Bon, pour débuter vraiment sérieusement, je dirais que j’ai des yeux vraiment uniques. Je suis fier de mes yeux, parce qu’ils font peur aux gens, cela me permet d’être encore plus supérieur aux autres et de me faire respecter quoi. Ils sont aussi acérés que des pattes d’aigles fondant sur leur proie. Vous voyez un peu ?

Tout d’abord, mes yeux qui sont un peu plus grand que l’amande mais je ne connais pas le terme exact –et on s’en fou ?, bordés par de grands cils qui ne m’effémine pas mais qui me donne plutôt la classe quand je veux être élégant. Ils tirent sur du rouge sang avec un pointe de malice et de vice, qui peuvent parfois se transformer en méchanceté ce qui assombrirait la couleur de mes beaux yeux en un rouge bordeaux, avec un éclat délicieux de démence ; on pourrait même me prendre pour un vampire rien qu’à cela mais comme je ne possède pas de canines…

Ah ! En parlant de ma somptueuse bouche, elle est plutôt plate et blanche, malheureusement pour moi, oui j’aurais voulu des lèvres un peu plus rosées quoi. Blanc ça rime avec mort, OR je ne suis PAS un vampire. Merde, putain. Beaucoup me dise que cette bouche me va à ravir mais je ne suis absolument pas convaincu. En plus, je ne laisse personne toucher ma bouche, j’ai un peu honte de cette partie de mon corps. Quoi c’est absurde ? Et bien non, je suis complexé, tellement que je n’arrive pas à sourire normalement. Elle se tord en de sourires en coin, ou des sourires arrogants voire sarcastiques. Aberrant. Franchement c’est vraiment rare quand je sors un franc sourire, c’est même jamais arrivé je crois. Le jour où ça arrivera, je pense que les poules auront des dents. Mis à part cela, j’ai des dents parfaitement bien aligné, l’un de mes points forts : je n’ai jamais porté d’appareil de ma vie (et en même temps avec ce que je mangeais avec mon enfance, il n’y avait pas de quoi abîmer mes dents).

Mon nez, je n’y accorde pas trop d’importance alors je ferais sa description en quelques mots : il est droit et s’accorde parfaitement à la forme de mon visage ; ma figure, de forme ovale… Mais avec un menton qui fait un peu pointu mais qui reste élégant. J’ai de grandes joues plates (je ne suis pas gros), qui se colorent très rarement en rouge. Euh, quoi d’autres sur ma face ? Et bien, ah mes cheveux. Ils m’arrivent en bas de la nuque en petite mèches éparpillées et occupe mon front de taille relativement normale quoiqu’un peu plat, enfin heureusement qu’il y a mes cheveux dessus hein ? … Ils sont de couleurs noirs, enfin pour être exact c’est brun très très très très très très très, immensément, totalement, infiniment foncé. En somme ça donne noir si on ne fait guère attention, enfin ce ne sont que de légers détails. Personnellement, j’aurais préféré les avoir noirs. Brun c’est trop commun quoi. Et puis imaginer « brun » c’est vachement insultant de nos jours quoi. Tout cela pour dire que mes cheveux sont plutôt entre le raide et l’ondulé, cela dépend où ils se placent en fait. Enfin ils sont si facile que je n’aurais limite pas besoin de les coiffer le matin. Hm. Ma franche étrange me cachent parfois mes yeux de tueurs en série ce qui me donne un charme mystérieux, il faut bien l’avouer.

Sinon je n’ai plus trop de chose à dire, passons désormais à mon sublime corps. Ma tête tient sur un cou un plus long mais qui ne gêne pas le regard, puisque mes cheveux l’encadrent un peu et que mes cols sont en général relevé (ou je porte des manteaux à gros col, un autre complexe. MAIS je reste parfais, si, si je vous assure). Bon j’ai des épaules plutôt carrés, des bras qualifiés de musclés puisque j’ai combattu toute ma vie en fait. Mais le hic, ce que je ne supporte pas sur moi, ce sont mes cicatrices.

Des marques du passé qui ne s’en iront jamais. J’en ai une dizaine dispersés un peu partout et centré beaucoup sur mon ventre et mon dos (mes omoplates et ma colonne vertébrale pour être précis). Je trouve cela vraiment horrible, c’est inamissible pour moi. Je me pense parfait et ces traces, ce passé sur moi ça m’horripile putain. Mais regardez ça quoi, c’est ho-rri-ble. Mais je ne suppose qu’on ne choisit pas ? De plus, ces marques me posent toujours un énième problème quand on me voit torse nu. « Comment tu t’es fais ça Sanzo ? » JE VAIS TE BUTER TOI. Comme si je mettais fais ça pour le plaisir, pour le fun de la jeunesse putain ! Ils ont un cerveaux les Mahoriens ou merde ? MERDE. Sachez que je ne répondrais jamais si je ne vous aime pas, logique ? Sûrement.

Mon torse aurait pu être le torse d’un Dieu grecque, si comme je l’ai dit précédemment, il n’aurait pas été saccagé, oui c’est le bon mot. Saccagé par mon enfance. Mon dos, je préfère pas en parler en fait. On dit que j’ai un corps érotique quand on me voit habillé parce qu’il est taillé en V et que je suis plutôt musclé dans allait dans l’excès. J’ai de fines jambes qui se finissent avec des pieds que je trouve trop canard. On dirait des palmes, je vous jure. C’est atroce. Parfois j’ai envie d’arracher les doigts de Kinsue pour me les implantés parce que les miens sont beaucoup trop fins et on dirait des serres. Non mais je rêve ? Ma mère n’a pas pensé à moi en accouchant.

Putain, pourquoi ce foutu de cordon ombilical ne m’a pas étouffer avant que je sorte c’te con. Non mais je suis parfait hein, mais voilà y’a juste deux, trois trucs qui sont inimaginables chez moi quand on me regarde de loin. J’avoue, je suis sexy dans mes vêtements qui ne se résument qu’à une veste noire entrouverte, pantalon sombre mais très classe, avec un long manteau –qui me taille exceptionnellement bien- en col relevé. Je suis PAR-FAIT.


• Présentation morale •
Voilà le plus intéressant. Si vous vous attardez QUE sur mon physique, on en aura pas finit quoi ; avouez, je suis proche des dieux grecques, mais ma psychologie, elle, est tout à fait différente de ce que vous pourriez penser. Je ne suis pas un prince charmant, je ne l’ai jamais été et je ne le deviendrais certainement jamais. J’aime la franchise et je suis franc, j’ai tendance à dire tout ce que j’ai à dire sans perdre de temps car je déteste perdre mon temps à rien foutre quoi.

J’ai aussi une manie à être un peu grossier parfois, que voulez-vous, c’est le style, on y peut rien. La putain d’auteur m’a fait devenir comme ça alors bon, j’peux rien y faire, c’est elle la boss. Après un franc parlé et une courtoisie malmenée, je suppose que vous vous diriez que je dois être un enfoiré finis ? BINGO, c’est le cas. Riez.

Je suis qualifié par le mot « méchant ». Vous pouvais aussi m’accorder tous les synonymes qui vont avec, c’est à dire, mauvais, malveillant, cruel, dangereux, fou ( ?). Fou je le serais peut-être si je n’avais pas de self-control mais je ne suis pas un taré non plus donc j’ai mes limites. En tout cas, si vous croisez mon chemin, sachez que si vous me faites vraiment chier, je vous attribuerais un très vilain surnom. C’est jouissif pour moi de me moquer des autres. Non mais vous avez vu leurs têtes ? C’est trop tordant là sérieusement !

J’avoue que je jubile assez souvent, surtout quand ma vengeance est satisfaite. Quand je n’aime pas quelqu’un j’ai tendance à me mettre sur son dos jusqu’à ce que j’obtienne satisfaction. Je ne suis pas vraiment du genre collant mais plutôt d’un mec solitaire qui aime parfois se la péter et qui ne supporte pas la critique des autres, quitte à frapper – même les filles. Je ne suis pas galant, je peux éventuellement essayer de jouer la comédie mais tout s’arrêtera ici.

Je dirais que je suis très vicieux, vicieux c’est la ruse pour tromper, tout pour parvenir à ses fins… Bah voilà ça c’est tout moi. Je ne renonce jamais même quand la cause est injuste. Aussi finement pervers, surtout devant les jupes étudiantes mais voilà, je suis un homme de 27 ans quoi. Vous vous attendiez à quoi ? Que je sois saint jusqu’aux bouts des oncles ? Saint-Louis peut lui, il est MORT. Enfin je ne porte pas beaucoup d’importance aux planches à pains. Vous savez les hommes-femmes… ? Les femmes dénudées de sens pour moi.

Je crois avoir oublié de parler de mon arrogance et de mon impertinence. Ouais, alors les plus vieux que moi, ils peuvent aller se faire mettre parce que j’ai raison et c’est pas leur putain d’expériences de vie qui me feront changer d’avis. Comme vous voyez je suis très axés sur mes opinions et mes principes. Je ne change pas vraiment d’avis, on pourrait, au meilleur des cas, me faire devenir neutre, c’est tout. Quand à mon arrogance, elle est géniale. C’est elle qui me fait sentir supérieur à tout le monde et je crois même surpasser Kinsue de ce côté là. Je suis le meilleur et les autres doivent observer et fermer leurs gueules. Quoi de mieux ? C’est moi le roi à Mahora. (je suis beaucoup mieux que lui et son crétin de fils en plus~)

Je suis pas vraiment impulsif sauf si on est vraiment vilain vilain avec moi. Je suis plutôt laisse-passer-le-temps, souvent en fumant une cigarette tiens. De toute manière, quand on a le pouvoir de copier ceux des autres, c’est trop facile de les battre après. Quoique, le temps de savoir utiliser le pouvoir, de maîtriser sa puissance, etc. Enfin bref, c’est moi le boss.

J’avoue n’avoir jamais été à l’école mais cela ne fait pas de moi un être pas intelligent, bien au contraire. Je sais prendre retraite au bon moment, je sais me défendre avec les mots, j’ai une très bonne maîtrise d’eux déjà et suis un bon analyste de situation, tellement que je fais parfois des quiproquos exprès pour enfoncer les gens autour de moi. C’est méchant et je suis méchant. Et c’est franchement trop énorme. Je prends un malin plaisir à faire souffrir autrui en résumé.

Mais je ne suis pas que cela ; vous avez eu peur hein ? Sachant que je suis un surveillant de la pension. Non, en vérité je suis plutôt quelqu’un de solitaire et de renfermé qui à ses dépends cherche de l’aide, de la compagnie pour moins se sentir seul dans la vie. Oui je me sens très seul mine de rien ce qui expliquerait peut-être, je dis bien PEUT-ÊTRE mon comportement agressif et violent envers autrui. Plus je suis exécrable avec des personnes gentilles et qui ne m’ont rien fait, plus j’ai envie de rester avec eux, mais je suis en quelque sorte un peu complexé par la sociabilité, donc je transforme en maso quiconque voudrait devenir ami avec moi. On peut dire que c’est la vie.

La plupart des gens me fuient et je dois dire que cela me convient pas vraiment ; je veux dire, on a tous besoin d’un moment de solitude et bien moi j’en ai que trop. J’en peux plus, c’est chiant quoi. Vous imaginez des personnes qui commencent à détaler comme des lapins à votre simple vu au bout du couloir ? Bah on va dire que c’est mon quotidien. Si seulement par miracle une jolie jeune étudiante pouvait me… …parler. Bande de pervers, je vous voyais venir. Serais-je par hasard un solitaire complexé par sa solitude même qui le fait devenir vilain avec autrui au point de devenir seul et de souffrir de cette solitude menaçant sa vie solitaire ? Peut-être, enfin si vous lisez ceci, tout ce que je viens de dire, vous direz bien fait ! Mais attendez de voir mon histoire pour me juger et là je vous laisserais donner quelques mots sur moi.



• Autre •
Personnage illustrateur : Kaname Kuran
Voix : Cliquez ici pour entendre l'extrait
► Son portable
► Son Facebook







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com/
 

Sanzo Yujihara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Requète spéciale (PV: Sandor, Arménia, Sanzo, Yuna)
» It's you, even if it's not ! [PV Sanzo]
» Akio Sanzo
» Tout en discrétion... [PV Sanzo]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mahora no Shima :: Archive des Fiches-
Sauter vers: